mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Les Bleus entrent en religion "Compétition"
Les Bleus entrent en religion "Compétition"
24 Juillet 2008 | International > Jeux Olympiques

Après avoir subi lourdement la loi de la sélection Russe lors du dernier match de Russie, les Bleus s’engageaient dans la dernière ligne droite de leur préparation olympique dans l’EuroTournoi de Strasbourg en commençant par un match face aux champions d’Afrique, l’Egypte. Menés par un Irfan Smajlagic qui fut un véritable génie du jeu, les Pharaons ont retrouvé sous la houlette du génial croate toute leur inspiration et vitesse de jeu qui en avait fait un demi-finaliste mondial. Il fallait donc une équipe de France déjà affûtée et concentrée sur son sujet pour commencer le célèbre tournoi alsacien par une victoire.

Et l’Egypte montrait d’entrée de match que ses intentions n’étaient sûrement pas au niveau du laisser aller ! Vifs dans leur jeu offensif, parfois durs en défense, les champions d’Afrique menaient la vie dure à la sélection française privée de Michael Guigou, réservé pour le week-end, et Olivier Girault. Seul le Tremblaysien Sébastien Ostertag occupait donc le flanc gauche de l’attaque, mais c’était le flanc droit qui brillait avec Luc Abalo qui alimentait la marque pour les Bleus. Cela ne suffisait pourtant pas à endiguer la vague égyptienne et avec 3 buts de retard à la 11° minute, il y avait comme un léger sentiment d’urgence dans le jeu français. Heureusement, la défense en premier et Thierry Omeyer puis le côté gauche composé de Sébastien Ostertag et du nouveau recordman de buts, Jérôme Fernandez, allait donner le tournis à la défense adverse. Résultat un 9-2 qui propulsait largement les Bleus à la tête du match à la mi-temps.

Restait à rester sur les bonnes intentions de fin de mi-temps et oublier un peu les difficultés du début de match. Pour cela Claude Onesta va lancer celui qui pourrait bien être le quinzième du voyage pour la Chine, Cédric Paty et l’ailier droit chambérien va une nouvelle fois montrer que son savoir faire savoyard s’exporte parfaitement sous le maillot bleu. Lui plus un Jérôme Fernandez encore une fois meilleur buteur pour les Bleus et, s’il vous plait, un 8/9 final cela suffisait à maintenir une Egypte combattante à distance. Protégés par les arrêts de Daouda Karaboué, motivés par le public strasbourgeois conquis par leur envie les Français finissaient la deuxième mi-temps comme ils avaient fini la première, en trombe et sans pitié pour des Pharaons un peu au bout du rouleau physiquement, seul Hussein Zaky arrivant encore et toujours à donner un peu le change à la domination bleue. Un score presque trop lourd pour l’Egypte, mais rassurant pour les Français !

La France s’est rassurée après son échec russe, comme le dira Jérôme Fernandez après le match « On a eu un peu de mal pour s’habituer à leur jeu très différent du jeu européen, mais une fois les réglages faits en défense sur leurs 1x1 et leur vitesse, en s’entraidant beaucoup plus on a pu prendre le meilleur sur eux. Nous sommes passés de la phase préparation à la phase compétition avec ce match, et cette victoire est évidemment positive »


A Strasbourg, Salle du Rhenus
Le 24 juillet 2008 à 19h30
France – Egypte : 29 - 21 (Mi-temps : 14-10)
4000  Spectateurs
Arbitres :
MM Bader et Imloul (France)

Statistiques du match à suivre…

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités