mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Norvège: Jamais deux sans trois
Norvège: Jamais deux sans trois
26 Juillet 2008 | International > Jeux Olympiques
Après Helsinge, bonjour Roskilde, pour cette deuxième journée de la Scandinavian Open Cup,
Hongrie-Norvège est la mise en bouche de la journée. Bien que ces deux formations aient gagné hier soir respectivement contre les danoises et suédoises, elles jouent en premier, afin de laisser les hôtes du jour être en ouverture de la rencontre masculine Danemark-Suède, rentrant dans la préparation Olympique des champions d’Europe.



Le fait marquant côté norvégien, est le retour à la compétition de Katja Nyberg. Preuve qu’elle est totalement remise de son problème lombaire occasionné lors d’une opposition face aux roumaines.
Elle prend la place de Gro Hammerseng, laissé au repos. Marit Breivik gère le physique de ses troupes.
Côté hongrois  Janos Hadju a reconduit  sur le parquet de la Roskilde Hallerne, la formation victorieuse du Danemark.
 
C’est Anita Gorbicz qui ouvre les hostilités sur penalty, aussitôt imitée par Tonje Nostvold.  Les norvégiennes prennent les commandes du match 1-3 (5em).
Les combinaisons s ‘enchaînent  parfaitement côté scandinave et TimeaToth a retrouvé sa force de frappe. Résultat une partie agréable à regarder 4-4 (10em)
C’est alors qu’Anita Gorbicz décide d’endosser son habit de chef d’orchestre. Ces relations avec Verten et Szamoransky font mouche et les Magyares prennent l’avantage 7-6 (14em).
Marit Breivik répond en positionnant Tonje Larsen en pointe de la défense et dissuadant sur  Gorbe.



La partie s’équilibre, c’est un mano à mano qui s’engage 9-9 (20em)
Les coéquipières de la  capitaine Hammerseng repassent en tête par Else Marte Sorlie-Lybbek, avant que l’inévitable Toth ne remette les deux formations à parité 11-11 (25em)
Deux pertes de balles plus tard  côté hongrois et voilà Nostvold qui envoit la Norvège aux vestiaires avec deux unités d’avance sur les hongroises où Toth tire son épingle du jeu 13-15.

Les joueuses du stratège hongrois, entament de la meilleure des manières cette seconde période. Elles passent  en effet un 4-1 en cinq minutes à des nordiques légèrement anesthésiées 17-16 (35em)
Le jeu s’intensifie de minute en minute, Monika  Kovacsicz donne un avantage de deux buts avant que Kristine Lunde ne soit sanctionné de deux minutes.
Toutefois cela n’a pas l’air de déranger tant que cela les partenaires d’Haraldsen, qui reviennent à un but à un quart d’heure de la fin 24-23 (45em)



On approche du money time et les deux formations se rendent coup pour coup. Le jeu se durcit, Anita Gorbicz rejoint le banc pour deux minutes après une très vilaine faute sur Karoline Dyhre- Breivang.
On croit que la partie a choisi son camp, quand Goril Snorroeggen donne l’avantage aux siens 27-28 (53em)
Mais l’incontournable Anita Gorbicz égalise de nouveau sur penalty, il reste une minute pour faire la différence 32-32
Et c’est finalement Kristine Lunde en difficulté durant toute la rencontre qui délivre ses partenaires d’un ultime tir des neuf mètres 32-33.

C’est donc pour la troisième fois de la semaine que les norvégiennes viennent à bout des hongroises en net progrès,  par rapport à leur prestation contre le Danemark
De bonne augure pour Pékin ?



A Roskilde (DK), Roskilde Hallerne
Le 26 Juillet 2008 à 12H00
Hongrie-Norvège: 32-33 (Mi-temps: 13-15)
320 Spectateurs
Arbitres:
MM Gjending et Hansen (DK)

La Marque:

Hongrie:
Ferling 3, Verten 3, Tomori 2, Gorbicz 9, Kovacsicz 1, Toth 9, Szamoransky 2, Szucs 3

Norvège:

Aamodt 2, Snorroeggen 2, Sorlie Lybekk 8, Nostvold 6, Dyhre Breivang 1,Lunde 5, Johassen 1, Frafjord 2, Larsen 4, Riegelhuth 1



 
Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités