mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montélimar-Cruas s’offre Bordeaux
Montélimar-Cruas s’offre Bordeaux
5 Mai 2009 | National > Nationale 1M

Montélimar-Cruas 29 – Bordeaux 25 

Dans un match sans en jeu notable, Montélimar-Cruas a dominé Bordeaux à la régulière. Les Girondins déplorent la blessure de Nicolas Jurczak qui a terminé sa soirée au centre hospitalier de Montélimar, épaule droite certainement luxée. 

A Montélimar
Arbitres MM Gras et Lille
Mi-temps: 11-10
Pour Montélimar-Cruas :
Gardiens : Muraru, 0/2P,  Urbe 60’ et 14 arrêts 
Buteurs : Vaduvan 6/8, Manifacier 4/7, Alex 5/12 dont 1/1P,  Aouachria 4/5, Arnaud 5/6, Barbier 2/5, Biane 3/8, Jean, Boyer 0/2, Burcea 0/1P        
Exclusions: 7
Pertes de balle : 16

Pour Bordeaux
Gardiens: Ghoumal 44’ et 14 arrêts, Reynaud 16’ et 2 arrêts
Buteurs : Limousin 5/8 dont 3/3P, Jurczak 1/1, Andrieu 3/3 dont 1/1P, Colak 1/2, Gatineaux 1/6, Castaing 1/3, Ibaroule 6/7, Geffrard 3/6 dont 0/1P, Sala 1/2, Kongo 4/10
Exclusions: 5
Pertes de balle : 19

Depuis plusieurs semaines sur la liste ouverte des blessés, Maxime Favre, le buteur de l’USMC,  avait dû cette fois-ci se résoudre à ne pas prendre part aux débats contre Bordeaux. Tendon d’Achille trop douloureux.  Alex, Barbier, Jean et Urbe, longtemps incertains, étaient eux sur la feuille de match. Par obligation plus que par raison mais les Montilo-Cruassiens sont habitués à faire avec les moyens du bord et à aligner des joueurs diminués.

Pas simple toutefois  pour affronter une formation girondine libérée de toute contrainte depuis plusieurs semaines déjà. La configuration peu habituelle du 7 de départ démontrait d’ailleurs ces fameux soucis d’effectif. Mais les locaux partaient quand même au combat avec le mérite qu’on leur connaît.

C’était à peine suffisant durant les 5 petites minutes qu’il avait fallu à  Ghoumal  pour s’échauffer avant une belle série d’arrêts (2-1).  Si la défense 6-0 des Girondins contenait avec une déconcertante facilité les approches montiliennes, leur déchet en attaque les empêchait de prendre le large comme ils auraient dû. Mais Urbe n’ était pas pour rien dans ces échecs successifs puisque le portier local gagnait plusieurs duels face à Geffrard ou Sala (2-4, 14è). La blessure de Jurczak, touché sérieusement à l’épaule n’arrangeait pas le moral des Bordelais qui encaissaient alors un 5-0 inattendu (4-7, 21è) mais la mi-temps sifflée sur le score de 11-10 laissait des espoirs à tout le monde.

Signe évident de la décontraction ambiante et du manque d’enjeu, chaque formation y allait d’un kung-fu spectaculaire pour débuter le second acte (18-15, 38è).  Lentement mais sûrement, Montélimar-Cruas était en train de construire un succès probant et ce, malgré le retour de Ghoumal dans la cage girondine après un intermède peu réussi de Reynaud (24-17, 47è). Limousin et Ibaroule avaient beau se démener en toute fin de match, Bordeaux restait à distance et cédait chez la lanterne rouge.

AUTRE RÉSULTAT :
LES -18 ANS EN QUART DE FINALE DU CHAMPIONNAT DE FRANCE

Les jeunes Nougatiers sont des habitués des finalités du championnat de France : une fois encore, les -18 du club Drômois se qualifient pour les quarts de finale en allant gagner Chambéry, une qualification supplémentaire après celles obtenues contre Montpellier, Istres et St Raphael, excusez du peu ! Une nouvelle preuve de l'efficacité de la formation à Montélimar-Cruas, dirigée de main de maître par Nicolas Tricon.

Lilian BERNARD pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités