mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Entretien avec... Chris Auger (Thionville)
Entretien avec... Chris Auger (Thionville)
8 Mai 2009 | National > Nationale 1M

Présent en N1 depuis le milieu des années 90 et doyen de la division, Thionville doit se résoudre à repartir à l'échelon inférieur à l'issue de cette saison. Un exercice difficile pour le club Mosellan qui a pu constater, au fil des saisons, l'évolution grandissante des moyens de ses concurrents. Avec un effectif et un budget limités, Thionville s'est néanmoins battu avec ses armes. Le courage et la solidarité des joueurs de Serge Kinné n'ont cependant pas suffit pour prétendre au maintien. Chris Auger, le capitaine et gardien du temple, revient avec nous sur la situation de son équipe. Ce Lorrain de 25 ans, qui terminera meilleur gardien de la division 2008/09, nous livre ses impressions sur la saison en cours mais également sur l'espoir d'une remontée rapide en N1.

Chris, quelles sont vos impressions après ce beau succès à St Gratien?

Ce succès à l’extérieur, ajouté au match nul contre Hazebrouck, prouve que nous continuons à travailler sérieusement malgré notre saison difficile, on aurait pu complètement « dévisser » et finir la saison en faisant n’importe quoi mais ce n’est pas le genre de la maison. Cela nous prouve à nous joueurs que malgré notre classement, nous ne sommes pas moins forts que les autres. Et bien sûr ces deux résultats positifs redonnent le sourire !

Avec 30 arrêts, votre prestation est magistrale. Vous êtes en grande partie à l'origine de ce succès?

Un gardien est tributaire de sa défense. Lors du match contre Hazebrouck, nous avons retrouvé des valeurs défensives qui faisaient de nous une équipe crainte à domicile il y a de ça deux, trois saisons. Le match à St Gratien en fût la continuité, même si nous avons de nouveau rendu beaucoup de ballons à l’adversaire, notre péché mignon cette année. Quand la défense oblige les attaquants à se mettre en difficulté pour tirer, le travail du gardien est facilité, et c’est mon rôle de répondre présent car mes coéquipiers m’ont bien aidé. Maintenant lors des duels en contre attaque, ou avec les ailiers, je m’en suis pas mal tiré.

Le nul obtenu face au leader Hazebrouck a t'il été un déclic?

Incontestablement. Mais il ne faut pas oublier que le contexte nous était favorable ; Hazebrouck pouvant s’assurer la montée et nous n’ayant plus rien à jouer. Je pense d’ailleurs que nous leur avons fait un cadeau en leur donnant l’opportunité de fêter ça avec leur public. Maintenant il est vrai que sur ce match l’équipe était transcendée la seconde mi-temps, que Kelly Jarny même pris en stricte a enfilé les buts plus spectaculaires les uns que les autres. J’aurais aimé que cette perf on la réalise au mois de Janvier lors de la réception de Strasbourg ou Torcy, ce qui aurait à coup sûr changé notre saison.

Quels sont les objectifs sur les derniers matchs (Ivry, Torcy)?

Nous recevons Ivry, avec pour seul enjeu de savoir qui finira dernier, et nous nous déplaçons à Torcy. C’est l’occasion de remporter deux matchs de plus et de lancer une spirale positive pour la saison prochaine. Nous devons l’emporter à domicile, afin de remercier tous les bénévoles du club, les spectateurs et toutes les personnes qui partageront cette soirée avec nous. Après, techniquement, il serait bien de ne pas revoir les erreurs qui nous coutaient des matchs cette saison, comme un trop grand nombre de pertes de balles.

17 arrêts en moyenne par match, vous affolez les compteurs. Quel est votre secret pour rester aussi efficace une heure durant?

J’essaie de ne pas trop me disperser comme je pouvais le faire auparavant. De la même façon, je suis plus dans l’analyse positive que négative, dans le sens où j’essaie de ne pas laisser mes émotions prendre le dessus sur mon positionnement ou sur les parades que je vais effectuer. Bien sûr, ça ne marche pas à chaque fois, et mon impulsivité prend le dessus par moment, comme contre Hazebrouck où j’ai contesté une décision et me suis fait exclure deux minutes.

Vous terminerez sans doute meilleur gardien de N1 à l'issue de la saison? Qu'est ce que cela vous inspire?

Dans un sens c’est sympa d’être en tête d’un classement, mais ça ne fait pas gagner les matchs. Le meilleur gardien c’est lui qui fait gagner les matchs. Es ce que je suis celui-là, je ne sais pas, mais je m’entraîne tous les jours pour aider mon équipe. Je pense que l’on peut demander à n’importe quel gardien s’il préfère faire 40 arrêts et perdre, ou seulement 10 mais 10 qui font gagner son équipe. Maintenant, je ne vais pas faire la fine bouche, ça me fait évidemment plaisir quand on vient en me disant que je suis en tête du classement des gardiens.

On sent chez vous un véritable attachement au Thionville Moselle Handball? D'ailleurs, vous travaillez au sein du club?

Je travaille au sein du club en tant qu’agent de développement, pour le moment je m’occupe beaucoup du site internet du club que j’invite tout le monde à visiter (www.thionvillehb.com). Je joue dans ce club depuis 7 saisons maintenant. Je suis originaire d’une petite ville dans la Meuse à 50 km de Thionville, j’ai effectué mes études à Nancy qui se trouve à 180 km aller retour, j’ai fait le trajet quotidiennement pendant 5 ans, et pas une seule fois je me suis dis que ça ne vallait pas le coup. Dans ce club on m’a fait confiance quand je n’avais que 18 ans. La structure est saine et performante au niveau de la formation, pour moi ce club est un exemple à suivre. C’est également une rencontre avec un entraîneur, Serge Kinné, pour qui j’ai un énorme respect, que ce soit pour l’homme ou le technicien.

Qu'a t'il manqué à votre formation pour conserver sa place en N1 cette saison?

Je pense qu’il nous a manqué une rotation sur la base arrière, ou un pivot de métier car nous avons deux jeunes de 18/19 ans sur ce poste, mais cela a un coût et nos moyens sont limités. De la même façon, on aurait pu rêver à une association Jarny/Pascutoi, mais mon ami Eugen a tiré  sa révérence la saison dernière et il faut respecter ça. Maintenant, si nous avions montré un visage plus conquérant et surtout plus appliqué sur certains matchs, nous aurions pu nous en sortir.

Serez vous encore Thionvillois la saison prochaine? On vous a annoncé à Nancy notamment?

Comme je l’ai dit avant, cela fait 7 saisons que je porte les couleurs de Thionville. En quelque sorte, je fais parti de l’histoire de ce club et j’ai envie de me battre pour cette seconde « famille ». De plus, j’évolue avec mon petit frère Kevin et je suis très fier de ça. Maintenant, je n’oublie pas que je suis un compétiteur, que lorsque nous avons rencontré des équipes de D2 ou de D1 au travers de la coupe de France, j’ai été performant. Je n’oublie pas également que mes parents m’ont toujours soutenu et ont investi leur temps pour me permettre d’évoluer à haut niveau. Alors j’ai dit à mes dirigeants que je ne ferai pas moi-même la démarche pour trouver un autre club. Par contre, si un club de niveau supérieur entre en contact avec moi, j’écouterai ce qu’ils ont à me dire. Le problème ne s’est pas encore posé.

Thionville est il capable de revenir rapidement en N1?

J’en suis persuadé même si les prétendants seront nombreux. Rien qu’au niveau lorrain, 4 équipes pourraient se retrouver sur la ligne de départ pour jouer les premiers rôles : Folschviller, Metz, Epinal et Thionville. Il nous faut retrouver nos valeurs de combat et surtout une discipline dans le jeu pour éviter les pertes de balles superflues. Il faudra bien évidemment rendre le gymnase JP ADAMS imprenable pour pouvoir être dans la course. J’ai confiance.

Informations et actualités sur le site du club :
www.thionvillehb.com

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités