mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le chant du cygne
Le chant du cygne
26 Mai 2009 | National > Nationale 1M

Montélimar-Cruas aura encore une chance de réussir sa sortie le week-end prochain. Contre Pau, c’est manqué !

Persuadés désormais de n’avoir rien à envier à bien des formations de ce championnat, l’USMC qui accumule les performances de choix en cette fin de saison, abordait cet avant dernier rendez-vous avec la volonté affirmée de poursuivre une série de trois victoires. Pau, à l’abri depuis quelque temps et qui demeure une équipe accrocheuse, ne présentait pas d’implacables arguments susceptibles d’enrayer cette dynamique. Par la voix de Romain Urbe ou de celle de  Franck Canoine, l’objectif annoncé était d’ailleurs on ne peut plus précis : « gagner nos deux derniers matches à la maison ». Mais l’absence totale de maîtrise hier soir dans les moments importants de la partie a coupé court les deniers desseins de la maison jaune et bleu. 

CHAUD, L’ESPACE SESAME !
La partie débutait d’ailleurs  sur un tout petit rythme avec notamment quatre échecs  successifs des locaux qui éprouvaient bien du mal à trouver le cadre d’Ackermann qui n’avait même pas à s’employer face à Alex ou Biane (0-2, 4è). Le peu d’enjeu était bien ressenti durant cette entame où personne ne parvenait à emballer les débats si ce n’est Urbe, qui essayer d’être décisif, notamment devant L. Naffrechoux  peu inspiré à mi-distance (6-7, 14è).
Il faut dire que la lourdeur de l’atmosphère dans l’Espace SESAME jouait un brin sur des organismes éprouvés en cette fin de saison. La solution était donc peut-être d’ordre physique. Celui qui allait le mieux se jouer de la moiteur montilienne aurait sans doute les meilleures chances de l’emporter. C’est ce que devait se dire Vaduvan à la pointe du combat aux six mètres et qui provoquait une multitude de fautes de la défense béarnaise. Alex transformait les pénos et l’USMC prenait les devants  juste avant le repos (10-8, 25è).

PUYO PREND LE DESSUS
Déjà le plus en vue côté palois en première mi-temps, Nougue-Cazenave continuait à virevolter dans la défense montilienne et relançait sa formation (14-14, 40è). Tandis que son bras gauche faisait merveille, Puyo qui avait suppléé Ackermann dans les cages paloises, se jouait des tentatives de Biane ou Favre. Il n’en fallait pas plus pour remettre en difficulté des Drôme-Ardéchois bien peu souverains sur leurs terres hier soir (17-19, 46è). Comme un symbole, l’USMC alors en supériorité numérique et en passe de prendre le dessus, encaissait un 0-2 rédhibitoire. Trop de naïveté et d’inconstance dans le camp montilien avaient scellé le sort d’un match terne et sans relief. Cette fois, c’est bien fini.

A Montélimar
Montélimar-Cruas 23 – Pau-Nousty 25

Arbitres  MM Bouveresse et Chrétien
Mi-temps: 12-10

Pour Montélimar-Cruas :
Gardiens : Muraru  0/1 P, Urbe 60’ et 16 arrêts 
Buteurs : Vaduvan 3/4, Manifacier 2/4, Favre 3/9, Boyer,  Aouachria 4/8, Arnaud 1/2, Barbier 1/2, Biane 1/7, Alex 8/14 dont 5/6P, Malmenaide         

Pour Pau-Nousty
Gardiens: Ackermann 30’ et 5 arrêts, Puyo 30’ et 14 arrêts dont 1P
Buteurs : Massa, Billemont, Doumenges 1/1, Bernardin 6/8 dont 2/2P, Nougue-Cazenave 9/13, Tiephaine 9/13, Lamazou 6/11, Vettorel 1/3, Naffrechoux.P 0/2, Naffrechoux.L 2/10

Lilian Bernard
pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités