mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Angers en route vers le titre de N1
Angers en route vers le titre de N1
7 Juin 2009 | National > Nationale 1M

Dans le duel des premiers de la classe N1M, c'est Angers Noyant qui a pris le dessus à Hazebrouck, son homologue de la Poule 1. Face à un adversaire fatigué par une saison éprouvante, le club de l'Anjou a pris une option quasi décisive sur le titre de champion de N1.

Un excellent match des Noyangevins ce samedi soir : très rapidement, Angers va prendre le dessus sur Hazebrouck (1-3, 5'). Efficace en défense et patient en attaque, les visiteurs lancent les hostilités par Grégory Lécu et Julien de la Bretèche. Hazebrouck, fort de son excellente saison, n'est pas sans réagir : Martin et Desrumeaux permettent au HBH 71 de recoller au score.

Mais Angers Noyant accentue sa pression défensive et profite d'un bon jeu de pivot pour scorer (4-7, 13'). Hazebrouck doit dès lors subir la domination adverse, une domination qui contraint l'entraineur Nordiste Thierry Micolon à poser un premier temps mort. Un arrêt favorable aux Hazebrouckois qui limitent la casse peu avant le retour aux vestiaires. Angers persiste et signe : et logiquement, le leader final de la Poule 2 mène à la pause (11-14, 30').

Le début de seconde période est difficile pour Hazebrouck, qui doit courber l'échine devant Mathieu Galliou, efficace à la parade dans le but Noyangevin. Léo Deblonde et Morgan Lyoen ont beau tenté de marquer, le dernier verrou Angevin fait bonne garde (13-19, 38'). Angers profite de ce travail de sape en défense et accentue son avance (19-28, 50'). Une solidité défensive qui n'est pourtant pas habituel chez les Noyangevins, qui se sont appuyés davantage cette saison sur leur force de frappe.

Mais Hazebrouck a de la ressource : largement mené à l'entame du money-time, le club Flamand s'attache à réduire l'écart : un sursaut d'orgueil mené tambour battant par Morgan Lyoen, Hervé Martin et Selim Tami (24-29, 55'). Hélas, ce come-back ne permet pas aux Hazebrouckois de revenir à la hauteur de leurs adversaires. Le temps mort demandé par Tomislav Krizanovic, le coach visiteur, remet Angers dans le bon sens.

Les cinq dernières minutes restent à l'avantage des joueurs du Maine et Loire : Adriano Marlin, Julien de la Bretèche et Andrei Ivanov enfoncent le clou et laissent Hazebrouck avec cinq buts de retard. Un déficit important en vue du match retour : dans le vaisseau de Jean Bouin, Hazebrouck tentera de retourner la situation en sa faveur. Une mission quasi-impossible lorsque l'on connaît la solidité des Noyangevins dans leur salle (1 seule défaite cette saison).

HAZEBROUCK - ANGERS-NOYANT : 27-32

Salle Henri Desbuquois
Mi-temps : 11-14.
Arbitres : MM. Anicet & Ferrandier. 1 500 spectateurs.

Hazebrouck :
Debert (4 arrêts), Barbieux (8 arrêts) / Tami (7/10), Billet (1/2), Gruselle (0/7), Rose (1/1), Deheunynck, Martin (8/12 dont 6 pen), Lyoen (5/6 dont 1 pen), Deblonde (2/7), Desrumeaux (3/4), Dias (0/4).

Angers Noyant :
Galliou (15 arrêts), Laz / Marlin (2/5), Lécu (5/5), Pelé (5/6), Duchemann (1/3), Stamate (4/10), De la Bretêche (6/9 dont 3 pen), Charloton (0/2), Chailly (2/4), Lemaire (3/4 dont 2 pen), Ivanov (4/4).

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

la D2F en Live avec Handvision

Les lives sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs de la Ligue, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute.