mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Cesson met la pression sur les collectivités locales
Cesson met la pression sur les collectivités locales
10 Juin 2009 | France > Pro D2

Champion de France de Division 2, Cesson-Sévigné n’est toujours pas assuré de rejoindre l’Elite la saison prochaine. Le club doit encore trouver 200 000 € pour être autorisé à évoluer en LNH. Le président breton met la pression sur les collectivités locales …

« Si on n'arrive pas à boucler, et que l'on se fait recaler par la Ligue nationale, c'est simple, on arrête tout. Moi je démissionne et je ne serai pas le seul. Nous n'engagerons qu'une équipe de jeunes en N.3, et c'est tout. Ce sera la mort du hand de haut niveau en Bretagne. » Dans les colonnes de « Ouest France », la président rennais Stéphane Clémenceau annonce clairement la couleur : son équipe ne repartira pas en D.2 si la LNH ne l’autorise pas à jouer en D.1. Après tant d’années d’efforts pour rejoindre l’Elite, une telle nouvelle serait bien sûr catastrophique pour le handball breton et pour tous ceux qui se sont tant investis dans le projet de Cesson.

Stéphane Clémenceau, qui a demandé 100 000 € supplémentaires au conseil général, n’a obtenu qu’une augmentation de 30 000 €. La communauté d’agglomération Rennes Métropole versera 38 000 € au club alors que les dirigeants espéraient 100 000 €. Quant à la région, elle pourrait verser une subvention exceptionnelle de 30 000 €, loin des 100 000 € attendus par le club. Les dirigeants ont encore jusqu’à lundi prochain pour trouver les 200 000 € manquants.

© Olivier Poignard
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités