mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Angers Noyant, champion de N1
Angers Noyant, champion de N1
14 Juin 2009 | National > Nationale 1M

Vainqueur au match aller (27-32), Angers se devait de conclure en beauté à domicile une magnifique saison de N1. Relégué de D2 en début de saison, le club de Maine et Loire a remporté le premier trophée de son histoire en s'imposant devant Hazebrouck (36-35). Les Noyangevins ont pas eu la partie facile devant des Nordistes accrocheurs mais au final, Angers est sacré champion de France de N1.

En difficulté au match aller, Hazebrouck n'a pas tardé dans ce match à prendre les devants. Réaction d'orgueil après une première heure de jeu manqué dans son antre de Desbuquois. Le HBH 71 fait le forcing devant des Noyangevins aux abonnés absents (3-6, 8'). Alexandre Rose et Maxime Desrumeaux creusent un premier écart en faveur des visiteurs. En face, Angers, trop timoré, est contraint de laisser filer son adversaire. Tant est si bien qu'Hazebrouck mène au score au quart d'heure, à la surprise générale, devant un public clairsemé (6-11, 15').

Passé ce premier quart d'heure difficile, la formation locale tente de réduire l'écart peu avant la pause (12-15, 25'). Olivier Laz rentre dans la cage et la défense articulée autour de Jean-Michel Charloton et Greg Lecu remet de l'ordre dans la maison Noyangevine. Angers déplore une longueur de retard sur son adversaire du soir (16-17 à la pause).

ANGERS PASSE LA VITESSE SUPERIEURE

Au retour des vestiaires, Hazebrouck démontre qu'il n'est pas vainqueur de la Poule 1 par hasard. L'écart augmente à nouveau en faveur du club Flamand : le HBH 71 mène (18-21, 37') devant des Noyangevins fébriles au début de chacune des mi-temps. Doucement mais surement, Angers reprend ses bonnes habitudes défensives (n'est pas meilleure défense qui veut) et recolle enfin au score (25-25) dans ce match que l'on peut facilement qualifier de débridé.

Dès lors, Hazebrouck accuse le coup et Angers fait logiquement parler sa puissance. Les visiteurs profitent d'un temps mort de leur coach Thierry Micolon pour prendre une dernière avance à la marque (27-29, 50'). Mais le dernier rush Noyangevin balayait les belles promesses Nordistes : Ivanov, Marlin, Duchemann et Lemaire battent le portier adverse et mettent Angers en position idéale (31-30, 54') dans le money-time. Une nouvelle série de buts, conclue tour à tour par Stamate, De la Bretèche, Ivanov et Lemaire, met fin aux espoirs Hazebrouckois d'arracher la victoire. Hazebrouck a beau égaliser, Angers termine en contre et c'est Jean-Alain Duchemann qui clôture les débats dans les toutes dernières secondes du match et offre la victoire à Angers Noyant (36-35, 60'). Explosion de joie chez les joueurs de Tomislav Krizanovic qui deviennent champions de France de N1 2008/09.

ANGERS - HAZEBROUCK : 36-35

Salle Jean Bouin.
Mi-temps : 16-17.
Arbitres : MM. Thoiry et Vlaminck.

Angers-Noyant : Galliou (15', 1 arrêt), Laz (45', 13 arrêts)
Chailly (5/8), Lemaire (4/4 dont 2 pen), Ivanov (2/2), Marlin (8/11 dont 1 pen), Lécu (3/3), Duchemann (5/7), Stamate (4/8), De la Bretèche (4/8), Charloton (1/1), Eudaric.

Hazebrouck : Carette (45', 10 arrêts), Barbieux (15', 3 arrêts)
Lyoen (3/6 dont 1 pen), Deblonde (6/10), Tami (5/7), Billet (1/1), Gruselle (6/10), Rose (3/7), Deheunynck, Martin (3/4), Desrumeaux (7/7), Dias (1/4).

RETOUR SUR LA SAISON NOYANGEVINE

Au vu des moyens et de l'effectif, beaucoup d'observateurs désignait Angers comme le favori affiché à la remontée en D2 et naturellement au titre de N1. Certes... il fallait néanmoins arriver au port sans encombres :  une saison de N1 est souvent piègeuse. 2008/09, c'est avant tout l'aventure humaine d'un groupe Noyangevin qui aura bien vécu tout au long des neufs mois de compétition.

Au préalable, l'objectif de Tomislav Krizanovic était de trouver l'amalgame en début de championnat dans un groupe largement remanié à l'intersaison. Et Angers a senti très vite qu'il serait attendu de pied ferme dans les salles de N1, chez des adversaires moins doués techniquement mais ô combien rugueux et combatifs. Sitôt cet amalgame réussi, Angers s'est mis à collectionner les victoires pour rester finalement en tête de la Poule 2, laissant à distance respectable ses plus sérieux adversaires, Valence et Chateauneuf.

Consultez les informations du club d'Angers-Noyant sur son site internet :
http://www.angersnoyant.fr

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités