mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Ils sont quand même pro !
Ils sont quand même pro !
14 Juin 2009 | International > Euro

Après le triomphe des filles, la place était faite aux champions du Monde et champions Olympiques pour un match presque capital pour la qualification à l’Euro autrichien. Capital dans la tête des Bleus qui après la défaite du match aller se devaient d’effacer le seul faux pas dans un match « qui compte » depuis le début des JO. Par contre pour ce qui était des Tchèques, là l’option « rencontre capitale » avait été laissée à Prague avec les Jicha, Nocar, Juricek, Filip, Gallia, Stochl et compagnie.

Autant dire que Jiri Mika ne misait pas énormément sur les chances de ses protégés dans ce match, les matches face à la Lituanie et le Portugal étant visiblement beaucoup plus visés que celui face à la France à Lyon. Ce qui ne gênait absolument pas le public de Lyon mis en ébullition par la démonstration des filles et qui n’attendait qu’une chose, que les Bleus de Claude Onesta fassent du petit bois avec cette Tchéquie. Comme souvent avec les Bleus, les choses commençaient bien mais avaient du mal à être immédiatement suivies d’effet. Si l’attaque était bien en place, même avec un peu de déchets face à Milos Slaby, il n’en était pas de même avec la défense. On était loin de la muraille  de Chine et des forts de Zagreb. On faisait plus prosaïquement dans le chacun pour soi et de toute façon derrière il y a un certain Titi Omeyer !

Cela ne suffisait pas à décramponner ces Tchèques « B », un peu de laisser aller offensif, une certaine idée que ce match ne se jouerait pas à la mort et une défense un peu élastique. Il n’en fallait pas plus pour que la Tchéquie reste bien collée à deux ou trois longueurs des Français. Problématique quand on joue avec les remplaçants des titulaires, pas facile de trouver de quoi faire tourner son effectif. Alors que Claude Onesta lançait tout son monde dans la bataille dont un Daniel Narcisse économisé pour des problèmes de tendon rotulien, les Tchèques restaient un peu à quai physiquement et tranquillement, même avec un Slaby performant, la France creusait le trou assez facilement sur cette fin de première période. Avec juste un peu d’application au shoot, les choses auraient pu être largement pliées à la pause même si les 6 buts d’écarts le faisaient bien penser.

Et tout le monde avait cette impression, que ce soit les Français, les Tchèques et même les arbitres. Tout ce beau monde allait faire de son mieux pour faire vibrer les 5700 spectateurs du Palais des Sports de Lyon et le pire c’est qu’ils allaient y arriver. Certes la défense restera toujours un peu élastique et avec peu d’automatisme entre les joueurs, mais cela permettra à Daouda Karaboué de briller sur deux trois arrêts de grande classe, faisant parfois picorer les joueurs adverses comme à ses plus belles heures et surtout cela permettra à Ondrej Zdrahala de se rappeler aux bons souvenirs des Bleus, lui qui les avait tant fait souffrir au match aller.

Mais en attaque la machine bleue avait suffisamment de ressources pour repousser les timides soubresauts adverses. Nikola Karabatic va montrer que pour lui un match est un match et qu’il n’est jamais sur le terrain pour faire de la figuration. Sébastien Ostertag va encore faire admirer sa détente et sa vista et tout le monde va être parfaitement content de son après-midi. Pour les Tchèques, pas de casse et une équipe en pleine forme pour la Lituanie et le Portugal. Les Français avec une qualification quasiment acquise tant il serait étonnant que les Portugais arrivent à triompher de 8 buts mercredi à Nice. Et pour le capitaine Jérôme Fernandez, la bonne nouvelle est qu’il pourra donc être de la fête à Talence pour les 33 ans du  pôle et ça aussi cela risque d’être joyeux !

A Lyon, Palais des Sports
Le 14 juin 2009 à 15h00
France – République Tchèque : 32 - 25 (Mi-temps : 16-10)

5700 Spectateurs
Arbitres :
MM J. CVTEKO et B. KAVALARD (Croatie)

Nom Prénom
But
Tir
%
Pb
Pd
A
2'
Tps
2
FERNANDEZ J
7
10
70%
3
 
 
 
42mn
3
DINART D
 
 
 
 
 
1
 
03sc
8
NARCISSE D
2
4
50%
3
2
 
 
34mn
12
KARABOUE D
 
 
 
 
1
 
 
30mn
13
KARABATIC N
5
12
42%
 
1
1
1
41mn
15
JUNILLON F
1
1
100%
1
1
1
 
19mn
16
OMEYER T
 
 
 
 
 
 
 
30mn
19
ABALO L
2
4
50%
 
1
 
 
43mn
20
SORHAINDO C
1
2
50%
1
1
 
 
29mn
21
GUIGOU M
5
7
71%
 
 
 
 
30mn
23
BOSQUET S
5
8
63%
1
1
 
1
37mn
24
OSTERTAG S
2
3
67%
 
 
 
 
30mn
25
DETREZ G
1
2
50%
 
 
 
 
30mn
26
MARROUX O
1
1
100%
 
 
 
 
16mn

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nom Prénom
Arrêt
Tir
%
A7m
B7m
Tps
12
KARABOUE D
7
22
32%
0
0
30mn
16
OMEYER T
9
19
47%
0
1
30mn

 
Nom Prénom
But
Tir
%
Pb
Pd
A
2'
Tps
1
MRKVA T
 
 
 
1
 
 
 
09mn
3
HRSTKA J
1
1
100%
 
 
 
 
17mn
4
MICKAL P
1
4
25%
1
 
 
 
42mn
5
ZDRAHALA O
7
13
54%
2
1
 
 
54mn
6
VRANY V
 
1
 
1
 
1
1
26mn
7
BUCHTA L
1
6
17%
1
 
 
 
37mn
8
CIP T
6
7
86%
 
 
 
 
38mn
11
LINHART P
2
4
50%
 
1
 
 
21mn
12
SLABY M
 
 
 
 
 
 
 
50mn
13
HORAK P
1
1
100%
1
 
 
1
02mn
18
STEHLIK J
2
5
40%
1
3
 
 
49mn
19
HYNEK J
 
 
 
 
 
1
1
01mn
22
SKLENAK T
3
6
50%
3
 
 
 
36mn
32
POZAREK R
1
2
50%
 
 
 
 
24mn
 
Nom Prénom
Arrêt
Tir
%
A7m
B7m
Tps
1
MRKVA T
3
8
38%
0
0
09mn
12
SLABY M
12
39
31%
0
2
50mn
 

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités