mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Bilan espagnol : Ciudad Real, toujours au sommet
Bilan espagnol : Ciudad Real, toujours au sommet
25 Juin 2009 | Europe > Espagne

Les compétitions ibériques

La Liga Asobal est terminée depuis plusieurs semaines maintenant et l’heure est désormais au bilan. On retrouve toujours les mêmes équipes en haut de tableau.

Didier Dinart, Luc Abalo et Jérôme Fernandez s’adjugent la Copa del Rey et la Liga Asobal sans compter la Ligue des Champions. Encore une saison bien pleine pour le BM de bonne augure pour la suite. Le Barça regrette peut-être d'avoir laissé filer Fernand en terres ennemies mais le Français a fort judicieusement choisi de quitter les terres catalanes pour continuer de briller sur les parquets espagnols, et ce n'est pas fini. Que dire de Didier Dinart toujours une référence absolue et Luc Abalo qui ne cesse d'émerveiller les spectateurs ibères... on en redemande !

Barcelone, sur le principe, réalise une meilleure saison que la précédente, coiffé sur le poteau par Ciudad Real dans quasiment toute les compétitions. Cette année, le Barça est de nouveau 2e de la Liga, mais emporte la Supercopa Asobal et la Copa del Rey. Des miettes comparées aux titres de Ciudad Real mais les Catalans évitent l'humiliation d'une saison blanche.

Véritable trouble-fête cette saison, Valladolid s'adjuge de haute lutte la 3e place de la Liga et ravit le dernier ticket direct pour la Ligue des Champions à León (voir plus bas). Non qualifié pour la Copa asobal et ¼ de finaliste de la Copa del Rey, Valladolid tire toute sa gloire du championnat, en ayant fait chûter, chez lui, Barcelone et Ciudad Real. La saison prochaine promet d'être palpitante si le club se renforce suffisamment pour bien figurer dans la plus prestigieuse compétition européenne.

De nouveau une saison blanche pour le Portland San Antonio secoué par les problèmes financiers : 4e de la Liga, demi-finaliste de la Copa del Rey et de la Copa Asobal, on pensait que Pampelune ne pouvait que mieux faire comparé à la saison dernière. Les joueurs de Navarre n'ont cependant pas réussi à inverser la tendance et ont égalé leurs prestations de l'année passée. Difficile de penser à une avenir glorieux à court terme pour l'ancien club de Jackson Richardson, à moins qu'il ne trouve la perle rare dans ses équipes jeunes.

León a raté le coche en championnat et peut difficilement se féliciter de sa 5e place. Vainqueur de la Copa Asobal, le Reale Ademar n'a peut-être pas donné tout ce qu'il fallait en fin de saison pour se placer parmis les 3 premiers synonyme de participation à la Ligue des Champions pensant avoir déjà décrocher le précieux sésame.

Comme chaque saison, deux équipes se voient reléguer, il s’agit cette année d’Almeria et Pontevedra. Il est assez amusant de voir Almeria se faire reléguer deux années de suite mais après le désistement d'Altea l'an passé, Almeria a accepté de rester au sein de l'élite. Alcobendas vient cependant de signifier qu'en raison d'une réducation budgétaire, sa participation au championnat la saison prochaine était fortement compromise et mène une campagne d'abonnement avec pour slogan « si nous sommes 3 000, nous sommes Asobal ». Pour le moment, la campagne se déroule bien mais est-ce que cela sera suffisant ? En cas de défection définitive, même si Pontevedra sera contacté en premier, il serait amusant de voir de nouveau Almeria en Liga A. On dit que le ridicule ne tue pas, c'est ce que nous verrons. Difficile cependant de rivaliser lorsque touts les rats ont déjà décidé de quitter le navire. C'est donc sans surprise qu'Almeria est dernier de la Liga cette saison. Les promus, à savoir les deux premiers de la División de Honor B, sont le Labaro Toledo et le Frigorificos Morrazo Cangas, qui fait son grand retour parmi l'élite.

La prochaine édition de la Liga débutera le 12 septembre et se ponctuera le 15 mai.

L’Europe

Les équipes espagnoles se sont particulièrement illustrées dans les compétitions européennes puisque Ciudad Real remporte la Ligue des champions une nouvelle fois face à Kiel. Les Espagnols ont eu le sentiment que peu nombreux étaient ceux qui pronostiquaient une victoire ibère voire même qui souhaitaient que le trophée reste dans le sud de l'Europe. Mais les grandes équipes sont celles qui déjouent les pronostics et n'ont pas peur de lutter contre tous.

De son côté, Valladolid a remporté la Coupe des Coupes au prix d'une excellente seconde période au match retour et voit ainsi ses efforts récompensés.

Pour l'heure, 8 équipes espagnoles sont annoncées dans les différentes compétitions européennes mais cela pourrait être amené à révision compte tenu des différents imbroglios qui ont rythmé le handball européen, à commencer par le cas brulant de Kiel.

Ligue des champions : 3+1 places ?
La prochaine saison verra à coup sûr 3 clubs espagnols particper à la Ligue des champions. Le BM Ciudad Real tenant du titre et premier de la Liga, le FC Barcelona 2e et Valladolid 3e. En raison des victoires de Valladolid et Ciudad Real, León s'est vu offrir la possibilité de décrocher une « wild card » à l'issue d'un tournoi qui se déroulera début septembre en compagnie de Lemgo, Moscou et du Kadetten Schaffhausen. C'est donc l'éventualité de voir un 4e club espagnol prendre part à cette compétition qui est offerte par l'EHF mais qui provoque quelques remouds dans la péninsule ibérique. En tant que vainqueur de la Copa Asobal, le Reale Ademar prétend que c'est lui et non Valladolid qui devrait jouer la Ligue des Champions et accuse ce dernier d'avoir manipuler les dirigeants de l'instance européenne. Mais l'EHF estime que le classement du championnat prend le pas sur les autres compétitions domestiques. Il est vrai que les saisons précédentes, le vainqueur de la Copa Asobal faisait parti des 3 premiers, le problème ne se posait donc pas. Il faut tout de même rappeler que le nombre d'équipes participantes a été réduites cette saison et les instances européennes ont donc dû trancher dans le vif. Auparavant, la « wild card » était offerte directement au pays vainqueur, León aura cette année le bénéfice d'organiser le tournoi.

Coupe des Coupes : 2 places (sous réserve)
Portland San Antonio et BM Granollers
La surprise est de découvrir 2 équipes espagnoles annoncées en Coupe des coupes, ce qui constituerait non seulement une première mais également une aberration, il ne peut normalement y avoir qu'un seul vainqueur de coupe. 

Coupe EHF : 2 places
CAI BM Aragón et le Naturhouse La Rioja (Ciudad de Logroño).
Le club de Saragosse a reçu une invitation de la part de l'EHF pour participer à cette compétition européenne en raison des victoires de Ciudad Real et Valladolid. Saragosse a atteint les demi-finales de cette compétition l'an passé et s'est incliné face au futur vainqueur, Gummersbach. Pour Logroño, c'est une grand première puisque qu'aucune équipe, tous sports confondus, n'avait participé à une compétition européenne.

© Cécile Chansard
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités