mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Une première parfaitement maîtrisée
Une première parfaitement maîtrisée
10 Juillet 2009 | France

Organisé en forme de triangulaire, le traditionnel Tournoi du Luberon ou Trophée Corine Chabannes se lançait avec 3 matches en commençant par un affrontement entre des Portugaises version 92, vues la saison passé dans le même tournoi et la Pologne pour une première depuis longtemps, arrivée avec la même catégorie d’âge mais des gabarits impressionnants.

C’est face à ces deux sélections de 92 que les 93 d’Onofre Cuervo devait se confronter, souvent sacrifiées, les générations impaires n’ayant pas la chance d’être celles qui sont les plus vieilles lors des grandes compétitions.

En attendant son entrée en lice, les Bleues avaient le droit de regarder l’empoignade entre ses deux adversaires. Et si d’entrée de jeu, la Pologne faisait parler sa puissance et son classicisme, au point que l’on pouvait craindre le pire pour les Lusitaniennes, la suite n’allait pas se jouer sur le même mode. En effet, si la Pologne faisait dans le léché et le très propre, cela se contrebalançait par un petit manque de rythme qui lui posait de gros problèmes face à la défense de plus en plus mobile du Portugal. Variant les intentions défensives en permanence, usant à bon escient  de ses qualités individuelles en attaque, le Portugal revenait parfaitement dans la partie après des débuts plus que compliqués. Il va falloir que la Pologne sorte toutes ses armes et fasse preuve de volonté pour  empêcher le Portugal de prendre la main sur le match. Toujours en variant les effets, aussi bien défensifs qu’offensifs, le Portugal venait mourir à un tout petit but des Polonaises. En seulement 30 minutes, les Portugaises devaient se refaire un moral et une santé pour affronter les jeunes françaises.

Mais la fin de match positive malgré l’échec restait largement dans les têtes ibères et en s’appuyant sur leur bonne dynamique, elles prenaient les protégées d’Onofre Cuervo un peu à froid. En panne offensivement, de façon assez logique avec seulement un stage en guise de préparation, les 93 balbutiaient collectivement leur affaire aussi bien offensivement que défensivement. Mais c’est sur la partie défensive que la France, comme souvent, va capitaliser pour se refaire une santé. Plus dynamique dans les duels, plus pointues dans leurs ajustements collectifs, les Bleuettes mettaient fin à la bonne série offensive des Portugaises. Une fois la machine lancée, la France arrivait à trouver quelques automatismes offensifs et Roseline Ngo Leyi faisait admirer son sens du but et sa puissance en pivot. Comme de son côté Amanda Kolczynski avait du feu dans les jambes et dans son bras gauche, logiquement la France prenait ses aises dans son premier match. Mais comme face à la Pologne, le Portugal allait savoir rebondir en seconde période. Sans un demi match de grande classe de Laura Glauser dans les buts, les Tricolores auraient sans doute du baisser pavillon devant la furia rouge et verte. Mais parfaitement protégées par un gardienne en ébullition et savant placer quelques jolis mouvements quand le danger se faisait trop pressant, elle finissaient par s’imposer de jolie façon.

Comme pour le Portugal il lui fallait maintenant enchaîner avec son match face à la Pologne, pour décider du grand vainqueur de cette première journée du 21° trophée Corine Chabannes. Cette fois, bien calées par leur premier match, les Françaises allaient bien rentrer dans le vif du sujet. Il faut dire que le maintien dans les buts de Laura Glauser n’y était pas pour rien. Encore dans le rythme de sa mi-temps face au Portugal, la gardienne bleue mettait de suite les Polonaises dans le dur. Maylis Vandevoorde et Amanda  Kolczynski en profitaient pour mettre la France devant malgré les efforts de Magda Pavolwska parfaite dans l’animation du jeu. Mais en coupant parfaitement des relations pivots qui avaient fait très mal au Portugal et y ajoutant de son côté une Roseline Ngo Leyi trop puissante et rapide pour se faire contrer par les grands gabarits polonais, les Françaises maîtrisaient parfaitement le jeu. 3 buts d’avance à la pause et un match que jamais les Bleuettes ne vont lâcher, ni dans la tête, ni dans les jambes. Côté tête ce sera plutôt côté coaching polonais que les choses vont partir quelque peu en vrille. En butte aux échecs répétés de ses filles, le banc allait quelque peu partir en vrille sur tout et surtout sur les arbitres. Cela ne changera rien à l’affaire, les Françaises vont même s’offrir un dernier feu d’artifice, finissant par mettre la Pologne à 4 buts.

Une première journée qui aura donné bien des satisfactions côté tricolore, même avec une année de moins, les jeunes françaises auront parfaitement su répondre aussi bien dans le jeu que dans le physique. Il reste encore 2 jours de compétition pour valider tout cela, le week-end à Apt risque d’être bien chaud sur le terrain.

A Apt, Gymnase Michael Guigou
Le 9 juillet 09 à 17h30
Portugal – Pologne : 22 - 23 (Mi-temps : 10-13)
150 spectateurs
Arbitres :
MM Rafael JESUS DA ROSA et Aurélien SALVADOR

Statistique du match
Portugal
Gardiennes :
Costa 4 arrêts, Gois 2 arrêts
Joueuses :
Soares 5 buts, Rodrigues 2 buts, Alves 5 buts dont 1 pen. Silva 2 buts, Ascencao 1 but, Temtem 1 but, Lage 1 but, Pereira 5 buts dont 5 pen.

Pologne
Gardiennes :
Salaga 7 arrêts, Montowska 4 arrêts
Joueuses :
Zych 4 buts, Pieznowska 1 but, Podgorska 4 buts dont 2 pen., Tomzyck 1 but, Andrezjewska 2 buts don’t 1 pen.,  Drabi 4 buts, Fierka 1 but, Winiarska 1 but, Gadzina 1 but, Kasula 2 buts, Galinska E. 2 buts


A Apt, Gymnase Michael Guigou
Le 9 juillet 09 à 19h00
France – Portugal : 22 - 18 (Mi-temps : 12-11)
150 spectateurs
Arbitres :
Mlles Priscillia BERRAUD et Cécilia DUFES

Statistiques du match
France
Gardiennes :
Scalabrino 3 arrêts, Glauser 14 arrêts dont 1 pen.
Joueuses :
Lombardo 1 but, Godel, Charbonnel 1 but, Ngo Leyi 5 buts, Issifou 1 but, Kolczynski 4 buts dont 1 pen, Royer, Moretto 5 buts dont 1 pen, Tissier 2 buts, Priou 2 buts, Princeloup 1 but, Leblanc, Coudurier

Portugal
Gardiennes :
Costa 3 arrêts, Gois 1 arrêts
Joueuses :
Santos 2 buts, Soares 2 buts, Rodrigues 4 buts dont 1 pen, Alves 4 buts dont 2 pen, Silva 1 but, Ascencao, Carvalho 3 buts, Temtem, Lage 1 pen, Pereira 1 pen.

A Apt, Gymnase Michael Guigou
Le 9 juillet 09 à 19h30
France – Pologne : 22 - 18 (Mi-temps : 11-8)
200 spectateurs
Arbitres :
MM Julien SORIA et  Sylvain ARTES

Statistiques du match
France

Gardiennes :
Falcon 3 arrêts, Glauser 14 arrêts
Joueuses :
Lombardo, Degoue 1 but, Charbonnel, Ngo Leyi 3 buts, Issifou 2 buts, Kolczynski 4 buts, Vadervoorde  5 buts, Moretto 3 buts, Tissier 1 but, Priou 1 but, Bouchard 1 but, Leblanc, Coudurier 1 but.

Pologne
Gardiennes :
Salaga 4 arrêts dont 1 pen, Wawrzynkowska 6 arrêts
Joueuses :
Pawlowska 3 buts, Zych 4 buts, Pieznowska, Podgorska, Tomzyck 2 buts, Andrezjewska 2 buts, Fierka 1 but, Winiarska 2 buts, Gadzina, Kasula 2 buts, Galinska E. 2 buts

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités