mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Pologne reine d’un jour à Apt
La Pologne reine d’un jour à Apt
12 Juillet 2009 | France

Une petite journée de repos, et le 21° Trophée Corine Chabannes pouvait reprendre avec les 3 mêmes équipes à l’affiche mais certainement une tout autre physionomie pour les rencontres, les coaches respectifs des pays ayant eu tout loisir de décortiquer les forces et faiblesses adverses et surtout de corriger le tir dans leur propres manques.

Autre donnée changeante pour la France, l’affrontement face au Portugal se faisait cette fois d’entrée de jeu, ce qui annonçait une rude bataille, les Portugaises ayant comme atout indéniable dans leur jeu une activité et une vivacité parfois impressionnante. Cela n’empêchait pas la France de commencer comme le jeudi. Très solides en défense après quelques ajustements, les Bleuettes prenaient peu à peu le pas sur la défense adverse. Mais le Portugal est un combattant de tous les instants, même décroché à la pause, il ne va pas mettre longtemps à recoller au score pour offrir au public du gymnase Michael Guigou une superbe empoignade sur toute la fin de match. Même si les pertes de balles et les échecs au tir vont s’amplifier dans les derniers instants du match, la bataille va faire rage au point que chacune des deux équipes va avoir dans les mains la balle de la gagne. Trop de nervosité, un peu de naïveté, le Portugal par deux fois va laisser échapper l’occasion de prendre définitivement le pas sur la France. Pour le plus grand bonheur des protégées d’Onofre Cuervo, c’est la jeune  Toulonnaise Elodie Pinceloup qui va s’emparer de cette dernière offrande pour donner sur le gong un petit but d’avance à son équipe. Une victoire sur le fil qui annonçait peut-être un deuxième match encore plus compliqué face à une Pologne qui ce coup ci aurait l’avantage de commencer le match avec des troupes fraîches.

Comme en plus, Roman Jezierski, le coach de la Pologne changeait son fusil d’épaule dans le domaine défensif, la physionomie de la première mi-temps était un peu à l’opposé du match du jeudi. Défense haute, jouant la dissuasion, parfaitement mobile pour fermer les intervalles et avec une Karolina Salaga impériale dans les buts, la Pologne prenait assez rapidement l’ascendant sur la France. Les rotations n’y changeaient pas grand-chose, Onofre Cuervo et Christophe Maréchal pouvaient bien tenter beaucoup, les Bleuettes n’arrivaient pas à trouver les bonnes distances sur la base arrière et les bons intervalles sur la base avant. Pour finir le tableau noir de ce début de match, Barbara Moretto, très en vue depuis le  début du tournoi, était victime d’un arrachement osseux au niveau de la main de tir, ce qui la privera des jeux pour la Jeunesse en Finlande. Très logiquement la Pologne finissait la première période avec un avantage de 3 buts loin d’être immérité et cela aurait pu être bien pire sans une belle réaction finale des Françaises dans la dernière minute de cette période. La pause salutaire allait donner les clefs de la défense polonaise. Plus en jambe, plus vives sur les prises de position sur la base arrière et surtout utilisant beaucoup mieux les ballons grappillés sur l’attaque adverse, les Tricolores arrivaient à faire jeu égal avec les filles de l’Est. Malheureusement pour le score elles ne faisaient que jeu égal sur cette deuxième période. Toujours très près de recoller, mais n’y arrivant jamais, elles laissaient la Pologne prendre sa revanche de sa défaite de jeudi. Malgré une deuxième mi-temps de bonne facture, la France devait baisser pavillon devant la puissance polonaise.

Restait à la Pologne à s’assurer, pour être les reines de la journée comme le furent les françaises jeudi, à prendre le meilleur sur le Portugal. Là, l’option défensive était clairement inverse par rapport au match face aux Bleues. Tout le monde bien en ligne sur les 6 mètres et au Portugal de montrer qu’il peut passer par-dessus le mur de Varsovie. Cela bloquait l’influence de Rita Alvès, véritablement la meilleure arrière lusitanienne mais cela avait aussi pour effet de bloquer le jeu rapide. Comme offensivement, la Pologne était loin de son niveau face à la France, le match perdait largement la bataille de l’intérêt au profit d’une bonne bagarre de tranchée dans la première période. Si offensivement tout allait rentrer dans l’ordre côté rouge, cela n’était pas du tout du même tonneau côté vert. Résultat la Pologne tranquillement prenait le meilleur sur le Portugal, ayant enfin les ballons pour jouer rapidement, ce dont profitait parfaitement Natalya Winiarska pour enfiler les buts les uns derrières les autres et donner au final un jolie victoire les faisant reines d’un jour à Apt !

A Apt, Gymnase Michael Guigou
Le 11 juillet 09 à 17h30
France – Portugal : 18 - 17 (Mi-temps : 10-8)
150 spectateurs
Arbitres :
MM Julien SORIA et  Sylvain ARTES

Statistiques du match
France :
Gardiennes :
Scalabrino 4 arrêts, Glauser 6 arrêts
Joueuses :
Lombardo 1 but, Degoue, Godel, Charbonnel 2 buts, Ngo Leyi 3 buts, Kolczynski 1 but, Royer 1 but, Moretto 5 buts, Tissier, Vandervoorde 1 but, Priou, Princeloup 4 buts, Leblanc, Coudurier

Portugal :
Gardiennes :
Costa 4 arrêts, Gois 3 arrêts
Joueuses :
Borges 1 but, Silva A. 1 but, Lage 3 buts, Alves 7 buts dont 1 pen., Soares 2 buts, Carvalho 2 buts, Rodrigues 1 but, Texeira, Ascencao, Temtem, Lage, Pereira, Santos, Silva I.

A Apt, Gymnase Michael Guigou
Le 11 juillet 09 à 19h00
France – Pologne : 22 - 25 (Mi-temps : 12-15)
200 spectateurs
Arbitres :
MM Rafael JESUS DA ROSA et Aurélien SALVADOR

Statistiques du match
France :
Gardiennes :
Scalabrino 9 arrêts dont 1 pen., Falcon 2 arrêts
Joueuses :
Lombardo 4 buts dont 3 pen., Degoue 2 buts, Charbonnel 1 but, Issifou 2 buts, Sarsinsky, Kolczynski 2 buts, Royer 1 but, Moretto 1 but, Vandervoorde 4 buts, Priou 1 but, Bouchard, Princeloup 2 buts, Leblanc 1 but, Coudurier 1 but

Pologne :
Gardiennes :
Salaga 5 arrêts, Montowska 2 arrêts
Joueuses :
Zych 4 buts dont 2 pen., Pieznowska, Podgorska 4 buts dont 1 pen., Tomzyck 1 but, Andrezjewska 3 buts dont 1 pen., Drabik 4 buts, Fierka, Winiarska 6 buts, Gadzina, Kasula 2 buts, Galinska E. 1 but, Pawlowska.

A Apt, Gymnase Michael Guigou
Le 11 juillet 09 à 20h30
Portugal – Pologne : 13 - 17 (Mi-temps : 6-5)
100 spectateurs
Arbitres :
Mlles Priscillia BERRAUD et Cécilia DUFES

Statistique du match
Portugal :
Gardiennes :
Costa 4 arrêts, Gois 5 arrêts
Joueuses :
Santo, Soares 1 but, Rodrigues 1 but, Alves R. 3 buts, Silva, Ascencao, Carvalho, Temtem 1 but, Lage 1 but, Pereira 5 buts dont 5 pen., Luis, Texeira, Borges.

Pologne :
Gardiennes :
Salaga 6 arrêts, Montowska 4 arrêts
Joueuses :
Zych, Pieznowska 1 but, Podgorska 2 buts, Tomzyck, Andrezjewska 3 buts dont 2 pen., Drabik 1 but, Fierka, Winiarska 4 buts, Gadzina 4 buts, Kasula, Galinska E. 1 but, Pawlowska, Skonieczna 1 but

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités