mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Grosse peur ! Grande joie !
Grosse peur ! Grande joie !
21 Août 2009 | France > Eurotournoi

Derniers à faire leur entrée en jeu dans l’EuroTournoi, Montpellier était attendu comme le messie par un public de plus en plus nombreux ce qui augurait d’un week-end plus que rempli pour le Rhenus. Mais face à un Tchekhov qui avait fait une démonstration de jeu collectif la veille, le risque de se prendre les pieds dans le tapis et de voir les Moscovites prendre la place en finale était plus que patent.

Et plus le match avançait, plus ce risque devenait de plus en plus réel, 4-0, 5-1, 6-2, Les ours de Tchekhov avaient planté leurs dents dans la viande héraultaise et ne lâchaient plus le morceau. Il faut dire que le niveau défensif du MAHB était loin d’être son point fort. Neboja Stojinovic était livré en pâture aux Dibirov, Rastvorsev et autres Shelmenko. Comme côté Montpellier, seuls Nikola Karabatic et Michael Guigou arrivaient à trouver quelques failles, on sentait le chouchou du public dans une très mauvaise passe.

Comme pour finir le tableau noir de ce début de match, Oleg Grams faisait quelques miracles dans les buts russes, la mi-temps approchait vitesse grand V et avec toujours le même écart et même pire sur les dernières minutes puisque la bande à Vladimir Maximov retournait aux vestiaires avec un très joli +6.

Secoués, remis en place, sermonnés à la pause, les champions de France revenaient avec un tout autre visage surtout défensif. Daouda Karaboué mettait la machine à arrêts en route pendant que Vassily Budko l’arrêtait complètement. Vid Kavticnik montrait que ce serait un cadre majeur de Montpellier cette saison, même sur la base arrière et le duo Karabatic – Guigou se retrouvait comme en 2003.

Mais cela ne suffisait pas encore pour revenir complètement dans le match. C’est Jan Sobol déjà impeccable au tir qui mettait le feu au Rhenus. Ne ratant rien que ce soit de l’aile ou en contre-attaque, l’ailier tchèque permettait au MAHB de repasser devant au grand dam d’un Maximov ne trouvant plus les bonnes armes pour faire déjouer son adversaire.

Même si la fin de match était tendue après le retour aux affaires d’Oleg Grams dans les buts russes, Montpellier avec un Nikola Karabatic tout simplement royal au tir arrivait à conserver un petit but d’avance sur le Medvedi Tchekhov, le dernier missile d’Alexey Rastvorsev finissant sur le poteau de Daouda Karaboué. Le public de Strasbourg pouvait exulter, Montpellier restait en course pour la grande finale de dimanche, mais son périple devra passer par un certain Rhein Neckar Lowën tout simplement…

A Strasbourg, Hall Rhenus
Le 21 août 2009 à 18h00
Montpellier – Medvedi Tchekhov : 35 – 34 (Mi-temps : 20-14)
3500 spectateurs
Arbitres :
MM Pichon et Buy (France)

Statistiques du match à suivre…

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités