mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
L'art de bien recevoir
L'art de bien recevoir
12 Septembre 2009 | France > Pro D2

Résumé de la 1° Journée de D2M.
 La D2M serait elle devenue prévisible ? Trop tôt pour l'affirmer mais toujours est il que cette première journée a vu les 7 équipes hôtes l'emporter, ce qui ne s'était pas produit une seule fois la saison passée ! Du jamais vu donc mais au regard des résultats, la logique a été à peu prés respectée. Les surprises il faut aller les chercher dans les scores. A Mulhouse notamment, les sud alsaciens ayant atomisé les franciliens, infligeant un incroyable +13 à Pontault Combault considéré comme un outsider valable. Il y a des jours comme ça où on n'y est pas... Jour sans aussi pour Gonfreville qui n'y était pas. Les normands sont rentrés d'Angers presque heureux de n'en prendre que 8 tant ils ont été dominés par les hommes de Denis Tristant. Pas sûr que cette défaite de l'ESMGO ne soit qu'un accident de début de parcours... Hazebrouck, le promu flamand, s'est logiquement incliné à Billère, mais a démontré des qualités qui pourraient / devraient (rayer la mention inutile) faire mouche dans les prochaines semaines. A jouer au yoyo, Saintes a bien failli perdre quelques plumes face à Valence, un autre promu qui pourrait promettre. Pour être domptée, la D2M ne souffre d'aucun relâchement ni d'une énergie déployée en dents de scie. En recevant Aix et sa défense de fer, Paris n'est d'ailleurs pas passé loin de le constater à ses dépens. Nanti d'un bel avantage de 9 buts à l'entrée du dernier quart d'heure, l'ex pensionnaire de LNH a cru que la messe était dite, ignorant qu'en D2, le coeur et les tripes font jeu égal avec la valeur technique. Le PHB s'en est sorti avec en prime une bonne leçon. L'autre match au sommet opposant un relégué et un prétendant a tourné en faveur de l'ambitieux. St Cyr a presque facilement dominé Sélestat, les tourangeaux annonçant donc d'entrée la couleur. Autre prétendant, Nancy n'a pas trop souffert de l'absence de Benoît Henry, son joueur vedette, pour disposer de Villeurbanne. Pour autant, il faudra compter sur les minots rhodaniens pour semer le trouble parmi les favoris annoncés. Des favoris qui ont réussi leur première épreuve de ce parcours du combattant qu'est la D2 M. Reste à savoir si ça va durer, et pour qui...


SAINT CYR TOURAINE HANDBALL - SELESTAT ALSACE HANDBALL
16-11 (Mi-temps : 27-22)
St Cyr presque facilement

Ce match choc de la 1ère journée entre 2 prétendants à l'accession était bien un match de rentrée. Avec un total de 39 ballons perdus et 44 tirs manqués (dont 30 stoppés par les gardiens), il est clair que des réglages restent à peaufiner. Dans le jeu, le SCT aura été dominateur. Passées 10 premières minutes hésitantes pendant lesquelles Salami et Beauregard trouvaient des failles dans le dispositif tourangeau (3-5, 10ème), les hommes de François Berthier vont prendre la mesure de ceux de Jean Luc Le Gall. Julvecourt envoie du lourd, Beliandjou est dans le coup, Soudani l'est aussi, et en 8 minutes le SCT fait un break qu'on sent irrémédiable (11-6, 19ème). Sélestat est dominé physiquement et tactiquement, la prise en stricte d'El Magnifico José de Cuba ne changeant rien à l'affaire. Comme le présageait François Berthier (voir son interview sur HandZone), avec Baran et Julvecourt - et Bakaïtis devant quand il sera opérationnel -, les adversaires du SCT auront d'autres problèmes à gérer que celui d'Hernandez Pola... Le meneur de jeu slovaque en profite pour faire l'appoint côté buteur et St Cyr s'envole vers un succès que Sélestat ne va plus lui contester. suite à un relâchement logique des tourangeaux, le -10 du money time (27-17, 53ème) est un peu adouci, Michal Salami en profitant pour finir meilleur buteur du match (7/11). Petite consolation pour des alsaciens qui devront fortement muscler leur jeu s'ils veulent rivaliser durablement avec les cadors du championnat. Le SCT lui annonce la couleur d'entrée. Cà promet !

Lieu :
GUY DRUT
Allée René Coulon 37540 ST CYR SUR LOIRE
Date :
11/09/2009 20:30
Arbitres :
THOIRY JEAN-PHILIPPE
VLAMINCK HERVE

Statistiques du match

*****************************

PARIS HANDBALL - PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL
31-28 (Mi-temps : 19-13)
Aix trop en retard
Dans ce match au sommet, tout s'est joué en première période. Ou presque. Car les aixois ont bien failli combler un retard à priori rédhibitoire à 18 minutes du buzzer (25-16, 42ème). Jusque là, Paris et un trio Claire-Nyokas-Ortega efficace a su profiter des largesses aixoises pour faire le break (18-11, 26ème). Les provençaux vont courber l'échine, tenter de s'accrocher, Vizio très bon au retour sur le terrain (5/9), Hamad (4/5) et Yahia (4/7) donnent l'espoir d'un résultat positif (27-27, 56ème). Mais l'énergie déployée pour revenir sur des parisiens performants (Nyokas et Ortega 8/12) et trop de maladresses ou de précipitation (4 penalties ratés !) ont fini par se payer malgré les multiples exploits de Legoff. Le PHB gagne logiquement ce duel de cadors qu'on devrait retrouver pas très loin l'un de l'autre à la fin du mois de mai...

Lieu :
Pierre de Coubertin
82, avenue Georges Lafont 75016 PARIS
Date :
11/09/2009 20:30
Arbitres :
BOUDHIR Naoufel
CHIARONI Frédéric

Statitiques du match

*****************************

MULHOUSE HANDBALL SUD ALSACE - UMS PONTAULT-COMBAULT HANDBALL
34-21 (Mi-temps : 14-10)
L'armada en ordre de marche
Après 20 minutes équilibrées (9-9, 22ème), Mulhouse a placé une accélération décisive. La défense, maillon faible de la saison passée s'est retroussée les manches, et devant un Motlik déjà énorme, l'armada alsacienne a déployé son artillerie. Avec Herbrecht tonitruant et redoutable d'efficacité (8/8), Kulistak perforant, et surtout Skatar déroulant son bras gauche (9/14), rien ne pouvait plus arriver aux sud alsaciens une fois les rênes du match prises en main.  Pontault est submergé et à part Vially aux 7 mètres (5/6), pas un seine et marnais ne va surnagé dans ce naufrage collectif. Les pontellois ne vont même pas pouvoir rivaliser avec la jeune garde mulhousienne (Fessler, Piningre et Bischoff) lancée dans le bain par Jean Paul Billig dans le dernier quart d'heure. Le MHSA frappe fort dès son entrée face à une des équipes annoncées comme outsider. Un outsider qui a du souci à se faire s'il ne retrouve pas un minimum d'âme combative...

Lieu :
Palais des Sports
37, rue de l'Illberg 68200 MULHOUSE
Date :
11/09/2009 20:30
Arbitres :
HAKIMI Miloud
MANGIONE FRANCOIS

Statistiques du match

*****************************

GRAND NANCY ASPTT HB - VILLEURBANNE HANDBALL ASSOCIATION
29-24 (Mi-temps : 16-11)
Nancy fait le break et contrôle
Le 7-0 infligé en 7 minutes par les nancéiens aux rhodaniens va s'avérer décisif (16-9, 26ème). Jusque là bien en place avec Pasquero (8 buts) et Defillon (7 buts) à la conclusion, le VHA ne va pas pouvoir hausser son niveau de jeu et de résistance. La défense lorraine a trouvé le bon tempo et Jedrzejewski ou Malesevic déjà bien dans le coup peuvent appuyer là où ça fait mal. La lecture des statistiques éclaire parfaitement l'issue de ce match. 28 tirs manqués et 9 arrêts des gardiens côté Villeurbanne, 13 échecs seulement et 17 arrêts côté Nancy. Une fois devant, les hommes de Thoni vont contrôler la situation, sans trop s'employer. Et comme à leur habitude, les rhodaniens ne lâchant pas, le jeu en 2ème période va s'équilibrer. Au final, David 100% Motyka (5/5) boucle un succès logique et rassurant. Rassurant aussi pour les hommes de Villeminot qui, bien qu'inférieurs, ont démontré qu'à Villeurbanne le handball c'est comme le vélo. Quand on sait jouer, on n'oublie rien !

Lieu :
Parc des sports Vandoeuvre - Nations
RUE DE GEMBLOUX 54500 VANDOEUVRE LES NANCY
Date :
11/09/2009 20:30
Arbitres :
CHRISTMANN DAVID
KLEIN FREDERIC

Statistiques du match

*****************************

BILLERE HANDBALL - HAZEBROUCK (HANDBALL HAZEBROUCK 71)
26-22 (Mi-temps : 10-12)
Billère en 8 minutes
Entre 2 équipes qui annoncent viser le maintien, le débat aura été serré. Les nordistes, nouveaux venus en D2, ne sont pas passés loin d'un premier exploit, menant allégrement toute la première période. Avec Desrumeaux à l'entame, Valent et Tami ensuite, le HBH 71 a posé bien des soucis à un collectif béarnais en reconstruction (9-11, 29ème). Les hommes de Villedieu vont mettre 35 minutes à trouver leurs marques. Profitant d'un coup mou nordiste, Billère va prendre les commandes du match en 9 minutes (12-14, 33ème / 17-14, 42ème). Il faut dire qu'avec Katschnig stoppant toutes les velléités offensives de Valent ou Deblonde (13 arrêts sur 35 tirs) et Tchinda claquant but sur but à 9 mètres (9/13 pour l'arrière camerounais), le BHB avait de quoi faire souffrir Hazebrouck à la recherche d'un second souffle. Second souffle qui n'arrivera pas. Billère contrôle le match, Lahore concluant un 3-0 définitif (23-18, 53ème). Première mission accomplie pour les béarnais, battre un des concurrents au maintien.

Lieu
:
Sporting d'Este
17 rue Saint John Perse 64140 BILLERE
Date :
11/09/2009 20:45
Arbitres :
CARRETERO BERNARD
SERRA PATRICK

Statistiques du match

*****************************

ANGERS NOYANT HBC - ESM GONFREVILLE ORCHER
31-23 (Mi-temps : 14-11)
Angers en démonstration
Dire qu'il n'y a pas eu de match serait sans doute un peu exagéré. Gonfreville aura résisté 25 minutes à la puissance de feu angevine, Legendre échappant seul au naufrage offensif (38 tirs manqués pour 23 arrêts des gardiens noyangevins). Et comme le problème récurrent des normands, à savoir une défense fantôme, n'a visiblement pas (encore ?) été réglé, Angers a facilement pris le dessus dès les repères trouvés. Lecu, Duchemann, Lemaire, Marlin, Chailly, Vieillard... Denis Tristant n'a pas les soucis de Nordine Oucha, son homologue normand. Quand l'adversaire est un tantinet complaisant, çà peut débouler de partout. Et l'ESMGO a pu le constater, en encaissant 14 buts dès le retour sur le terrain et en marquant seulement 3, le tout en 16 minutes (28-14, 46ème). Après cette démonstration, le promu va relâcher un peu la pression, laissant Gonfreville sauver l'honneur avec une défaite de 8 buts. Pas sûr que ce soit suffisant pour aller valablement au bout d'une saison qui s'annonce indéniablement difficile.

Lieu :
JEAN BOUIN
BD PIERRE DE COUBERTIN 49100 ANGERS
Date :
12/09/2009 20:30
Arbitres :
LANGEVIN EMMANUEL
RAGAINE LUDOVIC

Statistiques du match

*****************************

SAINTES US - VALENCE HANDBALL
27-26 (Mi-temps : 15-11)
Saintes se fait peur
Une chose est sûre. Valence n'est pas arrivée en D2 pour en repartir aussi sec. Les charentais ont bien failli être les premières victimes de Julien Segond (12 buts !) et de ses camarades. Pourtant, tout semblait bien se passer pour les hommes de Maurice, maîtrisant la fougue des drômois et trouvant la faille avec Woum Woum et Kieffer (8-4, 16ème / 14-9, 25ème). Ce pécule de 3 à 5 buts d'avance, l'USS va finir par le gaspiller, de tirs forcés en choix approximatifs. Un peu plus précis devant (20 tirs manqués et 28 pour Saintes), Valence recolle au score grâce à Illic (19-19, 41ème). Nunez et Woum Woum redonne un peu d'air avant que Kieffer à l'entame et à la conclusion d'un 3-0 à priori décisif ne soit prié de rejoindre les vestiaires (26-21, 53ème). Supériorité numérique que va se charger d'exploiter le trio offensif Segond-Gregory-Illic. Revenu à un but à 2 minutes du buzzer, Valence ne parviendra pourtant pas à égaliser. Saintes s'impose, non sans avoir souffert à défaut d'avoir vraiment douté.

Lieu :
Grand Coudret
100 rue du Docteur Jean 17100 SAINTES
Date :
12/09/2009 20:30
Arbitres :
RIEU LOIC
RIEU VINCENT

Statistiques du match

*****************************

Voir le classement et la prochaine journée

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités