mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Rien ne sera simple, hormis…
Rien ne sera simple, hormis…
13 Septembre 2009 | France > LNH

Résumé de la 1° Journée de D1M.
Bon la victoire de Montpellier était un peu annoncée, reste que l’ampleur a quelque peu frappé les esprits. 47 buts, +22, cela fait exploser les records de la LNH en terme de raclée. Même si Créteil est arrivé à Bougnol bien handicapé, la démonstration des Héraultais laisse un peu pantois et si une performance en Champion’s League passe par un effectif à la hauteur des rois de l’Europe, la crainte de voir le phénomène se répéter est certaine. Mais pour ce qui concerne les 13 autres équipes, la première journée tend à prouver que tout sera bien compliqué, rien ne sera simple. Tremblay a perdu le combats des aspirants chefs dans le Nord, Saint Raphaël a perdu dans le Cantal, cette défaite prouvant que même bien diminués les Cantalous seront à prendre en compte dans le championnat. Dans le même temps, les promus ont vécu un baptême compliqué avec la défaite de Dijon qui n’aura pas trop résisté à la puissance offensive ivryenne tandis que Cesson a vu que le Parnasse était un bien gros morceau à dominer, 30 minutes pour comprendre et la messe était déjà dite ! En ce qui concerne les ambitieux Istres et Nantes, un nul qui fait beaucoup plus les affaires des Atlantiques qui malgré la perte de Marouene Maggaeiz a su faire face en Provence malgré un gros show de Vincent Gérard dans les buts du IOPHB. Enfin Chambéry a su faire front quand rien n’allait et sortir son nouvel atout majeur en la personne de Gabor Czaszar, l’arrivant hongrois étant magistral dans le money time, quand il a été question de finir les envies du THB en férocité.  Tout cela nous donne comme prévu un maître déclaré et 13 équipes qui vont batailler toutes les semaines pour essayer de coller au peloton de tête ou sauver leur place en LNH. Certes la démonstration du MAHB a marqué les esprits mais le championnat pourrait bien avoir les atours d’une grande bataille à tous les coins de l’hexagone. C’est la promesse de la première journée et à l’évidence elle sera belle à tenir !

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL
28 - 24 (Mi-temps : 14-11)
Dunkerque n’a jamais tremblé
Menant de bout en bout ce match des apprentis chefs, les Nordistes ont fait d’entrée de championnat une belle opération qui devrait compter à la fin du championnat. Dans le sillage d’un duo Vermesch – Mokrani intenable tout au long du match, les hommes de Yérime Sylla vont imposer leur loi dès le début du match face à un TFHB ou seul Sébastien Ostertag tenait tête aux locaux. Même si Tremblay ne va jamais lâcher l’affaire, il ne pourra pas s’offrir un rapproché suffisant pour jouer une fon de match au couteau. Au contraire, appuyant un peu à chaque fois que les Franciliens auraient pu se faire pressants, les Dunkerquois vont arriver presque tranquillement à empocher les deux points de la victoire. Victoire, +4 sur une équipe qui devrait être dans les mêmes eaux au classement, l’affaire est bonne, reste à enchaîner chez le traumatisé du jour Créteil qui devrait avoir de grosses idées de revanche. Pour Tremblay, déjà la réception de Toulouse sera un tournant pour ce début de championnat. 3° la saison dernière, le TFHB veut pérenniser sa place en haut de tableau, perdre à Dunkerque n’est pas un drame, enchaîner deux défaites dès l’entame du championnat compliquerait beaucoup plus les choses.

Lieu :
DEWERT (Stade de Flandres)
Avenue de Rosendael 59140 DUNKERQUE
Date :
12/09/2009 20:00
Arbitres :
BUY Olivier
PICHON STEVANN

Statistiques du match

*****************************

ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL - HBC NANTES
23 - 23 (Mi-temps : 12-10)
Nantes fait la bonne affaire.
Istres n’aura pas réussi à s’offrir une première gagnante, la faute à une équipe de Nantes qui a su s’arc-bouter sur sa défense à défaut d’avoir une grosse réussite en attaque. La faute à un Vincent Gérard de gala qui va faire souffrir les Bruno Souza, Seufyann Sayad et autres Florent Corbin, mais si Istres a tenu parfaitement dans le secteur défensif, cela n’a pas été la même chanson en attaque. Et si Nantes ne revient qu’avec les 2 points du match nul, c’est grâce à l’audace d’un jeunot nommé Mohammadi Loutoufi qui du haut de ses 36 ans va remettre Istres dans le bon timing à quelques instants de la fin du match. Pas suffisant pour ne pas voir Jérémy Vergely égaliser et transformer les derniers ballons en point supplémentaire pour les Provençaux. C’est donc Nantes qui fait la bonne affaire en prenant un point dans ce périlleux déplacement en Provence. Un point qui pourrait gonfler le moral du « H » à 3 jours de recevoir un Chambéry toujours costaud en diable. Pour les hommes de Christophe Mazel, une entame moyenne qui va devoir être compensée par un résultat à l’extérieur, le voyage chez les promus cessonnais pourrait leur en donner l’occasion, à condition de régler quelque peu la mire sur la base arrière.

Lieu :
HALLE POLYVALENTE
Rue de l'Equerre 13800 ISTRES
Date :
12/09/2009 20:00
Arbitres :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE

Statistiques du match

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - DIJON BOURGOGNE H.B.
35 - 30 (Mi-temps : 16-11)
Un peu tard pour Dijon
Le promu dijonnais aura fait l’erreur de prendre un peu de temps pour humer l’air de la LNH, en 9 minutes, le doyen de la D1M l’aura renvoyé à ses études avec un 6-1 dont les hommes de Denis Lathoud ne se relèveront pas. Une fois la tornade passée, le DHBH va faire dans le positif, Mathieu Lanfranchi va prouver que le meilleur joueur de D2 a parfaitement la taille LNH et Marouene Belhadj va faire chauffer le bras gauche, mais cela ne suffira à rétablir l’équilibre rompu dès l’entame de match. Olivier Marroux, Damir Smajlagic sur les ailes et les jeunes Morgan Staigre et Mathieu Bataille veilleront parfaitement au grain offensif Rouge et Noir. Même si la défense va lâcher 30 buts, la vérité était dans les bras des hommes de Pascal Léandri qui tenteront de bisser la performance dans le Var la semaine prochaine, il faudra sans doute resserrer un peu plus les boulons défensifs pour aider les gardiens. Pour Dijon, face à Aurillac à la maison il faudra enclencher la marche avant dès le début du match, sinon les beaux vainqueurs de Saint Raphaël pourraient bien mettre le DBHB dans le rouge tout de suite.

Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre 94200 IVRY SUR SEINE
Date :
12/09/2009 20:00
Arbitres :
BADER Clément
WEBER Loïc

Statistiques du match

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - US CRETEIL HANDBALL
47 - 25 (Mi-temps : 24-14)
C’est grave docteur ?
Une équipe qui est ce qui s’est fait de mieux dans l’histoire des clubs français ! Une première à domicile attendue par tout le groupe et tous les supporters du club ! Un adversaire qui se déplace un tantinet en string tant les blessures s’accumulent depuis le début de la préparation ! Un renoncement rapide après le 5-0 initial ! Et voilà les ingrédients de la plus belle toise du handball de LNH jamais réalisée. Les Héraultais qui ne ratent quasiment rien, tout le monde dans le même timing, pas de star, de super star, une équipe sure de son handball qui veut marquer son territoire d’entrée de championnat et Créteil n’a jamais vu la lumière. Reste maintenant à se poser la question ! Montpellier est-il totalement injouable et alors on pourrait assister à une triste course à la doudoune record où alors tous les éléments annoncés ont provoqué un petit épiphénomène ? Enfin petit, il ne faut pas dire cela à l’USC sous peine de se faire à son tour éparpiller façon puzzle ! David Peneau à du travail pour remettre ses hommes en ordre de marche, le risque de voir Créteil ne pas se remettre de ce cataclysme est patent, surtout avec la venue de Dunkerque à Oubron la semaine prochaine. Pour Montpellier, la venue de Nîmes à Bougnol pourrait bien être l’occasion de bisser le show et là on pourrait parler de récurrence un peu compliquée à gérer pour le championnat…

Lieu :
Gymnase René Bougnol
Avenue du Val de Montferrand 34090 MONTPELLIER
Date :
09/09/2009 (R) 20:45
Arbitres :
BUY Olivier
PICHON STEVANN

Statistiques du match

*****************************

USAM NIMES GARD - OC CESSON HANDBALL
26 - 21 (Mi-temps : 14-7)
Dur apprentissage de la LNH
Sur le papier, la composition du promu breton a tout pour séduire, seulement voilà, le problème est que pour faire ses premiers pas en LNH, il y a plus simple comme salle que le Parnasse. Complètement étouffés par la furia nîmoise, les Bretons sont complètement passés à travers de la première mi-temps et n’ont fait que courir derrière l’équipe de Laurent Puigségur. Du Kabengele partout, du Saurina mitrailleur mais combatif, un historique qui tire tout le monde vers le haut en la personne de Jean Philippe Haon, un côté droit Scaccianocce – Meunier performant et un Robin Capelle impérial dans les buts, s’en était beaucoup trop pour les hommes de David Christmann qui vont bien tempérer les choses en seconde période mais sans suffisamment de réussite pour espérer recoller et renverser la vapeur dans les derniers instants. La venue d’Istres donnera l’occasion à l’OCC de prendre ses premiers points, si tant est que tout le monde soit dans le bon timing d’entrée de match. Pour Nîmes, la prochaine journée se jouera à Montpellier, un match se joue toujours…

Lieu :
Le Parnasse
160 avenue du Languedoc 30900 NIMES
Date :
12/09/2009 20:00
Arbitres :
DENTZ Thierry
REIBEL Denis

Statistiques du match

*****************************

AURILLAC HB CA - SAINT RAPHAEL VHB
29 - 24 (Mi-temps : 14-10)
Les vertus de Peyrolles
Les Varois du SRVHB sont venus se prendre les pieds dans le tapis d’entrée de championnat, pourtant entre les deux collectifs il ne devrait pas y avoir photo, Aurillac a souffert pour composer un groupe et s »appuie sur les historiques de la maison pour tenter de sauver sa place en LNH alors que dans le même temps, Saint Raphaël a fait dans la course à l’armement pour entrer dans la cours des gros. Problématique, les M’Gannem, Tomas, Boisedu ou Fortuneanu n’étaient pas dans le ton voulu pour dominer l’âme de Peyrolles. Seul Aurélien Abily qui connaît parfaitement les lieux arrivera à sortir son épingle du jeu et à battre régulièrement les diables postés dans les buts des Cantalous. Car si tous les joueurs du Cantal vont faire dans l’excellence, les deux hommes clefs auront été Yan Genty, énorme sur toute la durée du match et l’inusable Christophe Carnet pour stopper les jets de 7 mètres. Avec ces deux là et dans une ambiance de feu, l’ACA va dominer de la tête et des épaules cette rencontre donnant le là à leur saison qui devra être faite du même tonneau tout au long des 26 matches de la sa saison. Pour Saint Raphaël, la venue d’Ivry devra faire changer la donne pour ne pas entamer d’entrée de championnat le potentiel européen que sa composition annonçait.

Lieu :
Peyrolles
Avenue du docteur Chanal 15000 AURILLAC
Date :
12/09/2009 20:45
Arbitres :
MORENO Jean-Pierre
SERRANO Michel

Statistiques du match

*****************************

TOULOUSE UNION HANDBALL - CHAMBERY SAVOIE HB
26 - 29 (Mi-temps : 15-11)
Toulouse un peu court
Chambéry a réussi à l’expérience à retourner une situation qui n’a guère été favorable face à Toulouse. Mais aussi Chambéry peut se dire que la pioche a été bonne avec Gabor Csaszar, si l’arrière hongrois a eut un peu de déchet dans le jeu, il s’est conduit comme le patron de la maison Savoie et surtout à fait plier le THB dans les dernière minutes par un doublé magistral. Après seulement 3 jours à Chambéry et 1 ou 2 entraînements, cela promet pour la suite. Une victoire de 3 buts qui s’est construite dans la douleur et aussi sans Bertrand Roiné, encore touché au dos et économisé, cela pourrait vite devenir inquiétant pour l’Angevin et pour Chambéry si la situation ne s’améliorait pas rapidement. Pour Toulouse, la jeunesse d’un Briffe très en verve sur le poste d’arrière droit, Anouar Ayed qui voltige sur son aile et Fabien Arriubergé qui traumatise les Chambériens sur la première période. Mais malheureusement pour Raphaël Geslan et ses hommes, les 10 dernières minutes vont se jouer sur la réserve… Plus de jus, plus de mordant, la défense qui plie trop facilement et entre le talent de finisseur de Laurent Busselier et la classe de son hongrois ; Chambéry va finir par s’imposer un peu dans la douleur mais avec un large sourire final.

Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace 31000 TOULOUSE
Date :
10/09/2009 (R) 20:30
Arbitres :
ROLLAND Cyril
ROLLAND Jérôme

Statistiques du match

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités