mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Esp J4 - Ciudad Real encore et toujours !
Esp J4 - Ciudad Real encore et toujours !
27 Septembre 2009 | Europe > Espagne

Pour ce choc de la Liga, Ciudad Real n’a laissé que peu d’option à Barcelone et a maîtrisé la totalité de la rencontre. Les Catalans ont fait un petit retour en force en fin de partie mais les hommes de Talant Dujshebaev ont parfaitement géré la situation et sont repartis du Palau avec les deux points de la victoire. Difficile de parler de succès décisif pour le moment même si le titre devrait se jouer entre ces deux formations, mais c’est en tout cas un grand pas de fait pour le champion en titre qui s’est sorti sans encombre de sa série de trois matches à hauts risques.

FC Barcelona - BM Ciudad Real
30-33 (mi-temps : 13-18)
Ciudad Real seul champion
Barcelone a vécu un véritable enfer au Palau et s’est incliné face au champion en titre. Pendant près de 40 minutes, c’est un Barça méconnaissable qui a évolué dans sa salle, face à une équipe de Ciudad Real bien en place. Les visiteurs ont toujours fait la course en tête durant toute la partie. Une partie de cette réussite est due à la défense de fer de Jonas Kallman sur Laszlo Nagy. Luc Abalo et ses coéquipiers profitaient des erreurs en attaque de Barcelone pour récupérer de précieux ballons de contre-attaque. Xavi Pascual tentait de rompre la dynamique adverses en faisant entrer Daniel Sarmiento au centre, Victor Tomas et Juanín Garcia sur les ailes. Mais les locaux ne parvenaient pas à combler l’écart. Après une première période à sens unique, les visiteurs ne se sont pas déconcentrés quand les Catalans ont entamé un retour en force après avoir compté 8 buts de retard à la 40e minute et être revenu à seulement 1 but à la 55e minute. Le danger est tout d’abord venu de Siarhei Rutenka qui connaît parfaitement les rouages de son adversaire du jour, mais le reste de l’équipe n’a tout d’abord pas suivi. David Barrufet faisait alors son entrée sous les hurlements des supporters catalans hystériques et enchaînait 5 arrêts qui redonnaient l’espoir aux siens. Marco-Antonio Oneto et Daniel Sarmiento prenaient les shoots en lieu et place de Laszlo Nagy, toujours marqué de près par Jonas Kallman, tandis que Siarhei Rutenka était de tous les bons coups. A un peu plus de 2 minutes de la fin, Julen Aguinalgalde et Jonas Kallman donnaient de l’air à Ciudad Real, 28-30, lorsque Barcelone se trouvait en infériorité numérique suite à deux exclusions temporaires.

Statistiques du match


**************************************

Résumés des autres rencontres à suivre…

© Cécile Chansard
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités