mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nuit noire sur Metz
Nuit noire sur Metz
24 Octobre 2009 | Europe > Champion's League

Déjà condamnées à l’exploit dans leur entrée en lice dans la poule B de la Champion’s League, dans laquelle les Messines retrouveront en plus les Danoises d’Aalborg et les Autrichiennes d’Hypobank. La venue du club slovène de Ljubljana était à la fois un mauvais souvenir avec la défaite la saison dernière aux Arènes et un très bon avec l’exploit au match aller sur les terres de Ljubljana. Tout cela donnait un sentiment mitigé comme un début de saison assez chaotique en championnat du Metz HB. Même si Ljubljana a connu de gros problèmes financiers, il reste quand même du vrai beau monde dans cette équipe, les anciennes Vergelyuk et Bodnieva ou Iatsenko et la relève avec les Cvijic ou la hongroise Zacsick et la serbe Andrea Lekic.

Malheureusement pour la sérénité de Metz, on était plutôt sur le mode du match en Lorraine de la saison dernière, fébriles en attaque, ne trouvant pas le plus souvent le cadre et extrêmement apathiques en défense, les filles de Bertrand François déjouaient complètement sur le premier quart d’heure. Certes Ljubljana n’avait pas un banc à la hauteur de celui de Metz, mais le 7 de départ donnait la leçon avec une Andrea Lekic intenable. Menées de 7 buts, le temps mort devenait obligatoire et surtout un changement de façon de faire.

Si la rentrée de Kristina Franic sur le poste de Lenka Kysucanova apportait quelques jolies solutions sur le shoot de loin, restait le problème défensif qui était vraiment trop criard pour que Metz puisse revenir dans la course. 15 buts en 17 minutes, le rythme slovène était infernal mais largement facilité par le manque de liant et d’envie de combat du groupe messin. Si l’attaque montrait quelques petits mieux mais de façon intermittente, la défense continuait à patauger et à ne jamais trouver les bonnes distances de combat, Ljubljana en profitait pour dérouler sans vraiment forcer. La démonstration adverse commençait à faire très, très mal au moral des joueuses de Bertrand François, le – 10 à la pause sentait la débâcle à plein nez et sans changement total de mentalité et d’engagement, la fin du match pouvait se transformer en catastrophe industrielle dès la première en Champion’s League.

Le retard pour reprendre le jeu en seconde période était presque aussi flagrant que le retard à l’allumage dans le jeu, mais il était évident que les choses avaient étaient largement déballées pendant ce laps de temps. Le plus simple était de remettre quelque peu l’attaque en ordre de marche, restait la défense et là dans le domaine, le mal était encore bien présent. L’attaque marquait quasi à tout coup, seulement, les Slovènes marquaient elles autant, résultat Metz ne pouvait que faire jeu égal et l’écart restait imperturbablement de 10 buts… Metz profitait d’un léger coup de mou de Ljubljana qui la jouait un peu trop facile devant la défense locale, Pal, Franic et Ogjenovic redonnaient un coup d’espoir au public des Arènes tandis que Cléopâtre Darleux elle, enchaînait les arrêts, résultat Metz revenait à 5 buts à l’entame du dernier quart d’heure !

Le Krim Mercator avait eut son coup de peur, son jeu s’était délité mais celui de Metz n’avait fait que dans l’à peu près… Alisson Pineau perdait ballon sur ballon ce qui donnait l’occasion à Ljubljana de refaire un gros écart à peu de frais et la fin de match virait à la nuit noire, comme annoncé dans les rues de Metz pour mieux voir les étoiles ! Aux Arènes, on avait vu des étoiles, plein les yeux, 37 en fait ! Pour Metz la nuit avait commencé bien trop tôt !

A Metz, Salle des Arênes
Le samedi 24 octobre 2009 à 18h00
Metz HB – Krim Mercator Ljubljana : 30 - 37 (Mi-temps : 12-22)
2 000 Spectateurs
Arbitres :
MM Lars Schaller et Sebastian Wutzler (Allemagne)

METZ
Gardiennes :
Leynaud 1° à la 17° , 3 arrêts, dont 0 Pen. / 1, Darleux 18° à la 60° , 7 arrêts, dont 1 Pen. / 1
Joueuses : Kysucanova 5/8, dont 4 Pen. / 4, Guehl 3/3, François 0/2, Pineau 1/8, Piéjos 4/6, Ayglon 3/8, Wendling 2/5, Turpin, Ringayen 1/1, Franic 7/10, Ognjenovic 2/3, Pal 2/5.
Entraîneur : Bertrand François.

LJUBLJANA
Gardiennes :
Stefanisin 1° à la 30° , 9 arrêts, dont 0 Pen. / 2, Grubisic 31° à la 60° , 10 arrêts, dont 0 Pen. / 2
Joueuses : Zacsik 4/7, Gros 4/7, Vergeliuk 4/7, Mavsar, Vidic 4/6, Bodnieva 6/6, Prebil, Koren 1/1, Jankovic 1/1, Cvijic 2/2, Zrnec 4/5, Lekic 7/12, dont 1 Pen. / 2.
Entraîneur : Marta Bon.

Exclusions
Metz :
Wendling 26°, Kysucanova 38°
Ljubljana : Bodnieva 29°, Lekic 40°, 45°, Gros 53°.

Evolution du score :
1-2 (5°) ; 2-7 (10°) ; 4-11 (13°) ; 6-12 (15°) ; 9-18 (20°) ; 11-19 (25°) ; 12-22 (mi-temps) ; 16-24 (35°) ; 19-28 (40°) ; 21-29 (45°) ; 24-29 (47°) ; 24-31 (50°) ; 26-34 (55°).

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités