mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Ils sont tous là !
Ils sont tous là !
3 Mai 2010 | Europe > Champion's League

Ciudad Real, Barcelone et Kiel, les 3 favoris et tous multiples fois rois d’Europe seront là les 29 et 30 mai prochain à Cologne. Dans la difficulté ou dans la douleur, ils sont passés. Le seul regret sera bien franco français, un Montpellier royal aurait été parfaitement à sa place dans ce quatuor de seigneurs, ce seront les Russes de Tchekhov qui joueront les empêcheurs de gagner en rond.

Ciudad atomise Hambourg
Battus de 4 buts à la Color Line Arena, les hommes de Talent Dushebaev étaient en grand danger face à un Hambourg aux talents tellement multiples que l’on ne sait même pas qui n’est pas international majeur dans cette équipe. Mais avec un Arpad Sterbik énorme de bout en bout du match, avec une défense concoctée par son maître à penser, entre une sorte de 4-2 sortie des années glorieuses de l’URSS et une 5-1 très mobile, avec un Luc Abalo qui n’aura pas mis le feu que dans la Quijote Arena mais aussi dans les têtes allemandes, avec un Joan Canellas hyperpuissant en demi-centre, les champions en titre ont fait exploser Hambourg. De 3 partout à 18-8, le HSV va encaisser un 15-5 en première période dont il ne se remettra pas. Au courage, les Allemands tenteront bien un retour en fin de match histoire de profiter de ses 4 buts d’avance du match aller, mais à chaque fois, ils prendront un arrêt énorme de Sterbik ou un but en contre de Kallman, Abalo ou Viran Morros qui lui couperont toute résistance sous le pied. La vengeance est un plat qui se mange froid dit on, là elle a plutôt été chaude et bouillante !

A Ciudad Real, Quijote Arena
Le 2 mai 2010 à 19h00
Ciudad Real - HSV Hambourg : 35 - 27 (Mi-temps : 18-11)
5 200 Spectateurs
Arbitres :
MM Vaclav Horacek et Jiri Novotny (République Tchèque)

Statistiques du match
Ciudad Real
Gardiens :
Sterbik, Hombrados
Joueurs :
Viran Morros 2, Dinart, Davis 2, Metlicic 2 Abalo 5, Gull, Evdokimov 1, Chema Rodríguez 1, Kallman 4, Alberto Entrerríos 5, García Parrondo 3 pen., Julen Aginagalde 2, Jerome Fernández 1, Joan Cañellas 7 dont 2 pen.

HSV Hambourg
Gardiens :
Sandström, Bitter
Joueurs :
Vori 2, Guillaume Gille 3, Lindberg 2 dont 1 pen., Krzysztof Lijewski 2, Duvnjak 2, Marcin Lijewski 5, Stefan Schröder 2, Torsten Jansen 1, Blaóenko Lackovic 3, Matthias Flohr 1, Bertrand Gille 1, Pascal Hens 3.

Evolution du score
1-2, 3-3, 8-5, 12-6, 18-8, 18-11 MT 21-14, 24-16, 27-17, 29-18, 32-23, 35-27

Barcelone fait le dos rond et s’impose
Avec 6 buts d’avance le Barca pouvait voir venir, pourtant sachant que le match retour allait avoir lieu dans la plus que bouillante Veszprém Arena, il fallait aussi faire très attention à ne pas permettre aux joueurs hongrois de prendre feu. C’est pourtant ce qui a failli arriver… Une base arrière qui ne tourne pas très rond donnant trop de ballons de montée de balle à la fratrie Ivancsik, une défense qui n’arrive pas à contenir les Vujin, Carlos Perez et à la pause c’était avec les deux tiers de son pécule en moins que les Catalans retournaient aux vestiaires. Le pire pour eux à même été à deux doigts de se produire. Une ou deux exclusions malheureuses et le -5 se profilait avant que le rouge pour Renato Sulic ne vienne stopper Veszprém dans sa folle entreprise. Passé ce moment de flottement, dans le sillage d’un duo d’ailiers Tomas – Juanin qui ne va quasiment rien manquer pour 19 buts à eux deux au final… Le Barca va même finir par l’emporter sur le fil transformant la révolte hongroise des 40 premières minutes en longue souffrance d’après match.

A Veszprém, Veszprém Arena
Le 1 mai 2010 à 16h20
MKB Veszprém KC - F.C. Barcelone Borges : 33 - 34 (Mi-temps : 19-15)

5 100 Spectateurs
Arbitres :
MM Lars Geipel et Marcus Helbig (Allemagne)

Statistiques du match
MKB Veszprém
Gardiens :
Peric, Fazekas
Joueurs :
Tamas Ivancsik 2, Vilovski 4, Sulic 1, Lushnikov, Lapcevic, G. Ivancsik 10 dont 5 pen., Vujin 6, Eklemovic 2, Carlos Pérez 5, Terzic 1, Gulyas 2, Sesum

FC Barcelone Borges
Gardiens :
Saric, Barrufet
Joueurs :
Víctor Tomás 11, Nagy 4, Noddesbo 2, Sarmiento 1, Hansen 2, Juanin 8 dont 3 pen., Jernemyr, Boldsen, Iker Romero 1, Igropulo, Rutenka 4, Garabaya 1

Evolution du score
2-2, 5-6, 10-7, 12-9, 16-12, 19-15 MT 21-17, 23-21, 27-25, 29-27, 32-32, 33-34

Dans la douleur !
Vainqueur d’une petite unité à Mannheim, Kiel avait été le seul à faire un coup à l’extérieur lors des matches aller de ces quarts de finales. On pensait donc que la qualification allait être une formalité. Que nenni, avec un trio Myrhol – Stefansson – Bielecki atomiseur de défense baltique, les Lions du Rhin ont été à deux doigts de reverser la vapeur. Menant de 2 buts à quelques encablures du terme du match, les visiteurs sentaient le coup parfait à jouer. C’était sans compter sur un Thierry Omeyer qui va leur boucher la vue et l’accès au but sur les dix dernières minutes, sur un Filip Jicha dont on se demande encore comment il n’a pas pu être nommé en compagnie de Nikola Karabatic pour l’élection du meilleur joueur du monde et un Daniel Narcisse qui mine de rien, avec ses 1x1 de feu et son sens du but allait y aller de sa petite demi-douzaine de buts. Grosse déception pour les hommes d’Ola Lindgren qui pourront aller à Cologne mais en spectateurs de leurs bourreaux du jour. En tout cas, encore une fois, Kiel a montré autant d’envie et de gnac que d’hésitation dans la gestion des matches aller retour qui ont si souvent posé de vrais problèmes aux joueurs d’Alfred Gislasson. Heureusement pour eux, le final four se jouera sur des matches secs !

A Kiel, Sparkassen-Arena
Le 2 mai 2010 à 17h15

TWH Kiel - Rhein Neckar Lowën : 31 - 30 (Mi-temps : 12-13)

10 300 spectateurs
Arbitres :
MM Gregorio Muro San Jose et Alfonso Rodriguez Murcia (Espagne)

Statistiques du match
TWH Kiel

Gardiens :

OMEYER Thierry, PALICKA Andreas, GENTZEL Peter.
Joueurs :
LUND Börge, LUNDSTRÖM Henrik 1, ANIC Igor, SPRENGER Christian 2, AHLM Marcus 3, REICHMANN Tobias, ZEITZ Christian 6, PALMARSSON Aron, NARCISSE Daniel 6, ILIC Momir 3, KLEIN Dominik 1, JICHA Filip 9.

Rhein Neckar Lowën
Gardiens :
SZMAL Slawomir, FRITZ Henning.
Joueurs :
GENSHEIMER Uwe 3, ROGGISCH Oliver, PRIETO MARTOS Carlos, TKACZYK Grzegorz 1, HARBOK Siarhei, BIELECKI Karol 6, MANOJLOVIC Nikola 2, GUDJONSSON Snorri Steinn 1, STEFANSSON Olafur 4, MÜLLER Michael 3, KLIMOVETS Andrej,  MYRHOL Bjarte Hakon 8, BRUHN Thomas, GROETZKI Patrick 2.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités