mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Ca, c'est fait !
Ca, c'est fait !
16 Mai 2010 | France > LNH

Résumé de la 23° Journée de D1M.
Hors le fait que Montpellier a validé définitivement son titre de champion de France, que Chambéry a son billet pour la Champion’s League, la façon qu’a mis le MAHB à faire exploser Tremblay à Bougnol et tous les autres résultats de cette 23° journée, nul doute que tout cela va compter plus que de normale à la fin du compte.

Pour l’Europe, beaucoup de choses sont encore possibles pour Ivry, Dunkerque et Saint Raphaël, ont pourrait même y adjoindre Istres, mais le nul concédé face aux Varois bien qu’ayant eut la balle de match semble être un peu handicapant pour la suite, même si les 6 points en jeu sur les 3 dernières journées sont un petit pactole capable de bouleverser pas mal de choses qui semblaient acquises. En ce qui concerne la lutte pour la descente, là aussi les résultats de cette journée vont peser lourd. Pour Nîmes, cela semble quasiment fait. En disposant de Cristoliens bien trop timorés en attaque, les hommes de Laurent Puigségur on sans doute fait le pas nécessaire et suffisant pour rester en LNH. On en dira pas de même pour l’USC qui lui a sans doute fait un faux de trop, même si comptablement et logiquement il y encore un petit passage pour une saison en LNH, passage qui passe à l’évidence par les écuries, l’arrière boutique et la cave… Dijon lui a pris un point majeur à Dunkerque, et encore les hommes de Denis Lathoud ont été à deux doigts d’en ramener le double. Mais ce point place Dijon à la même hauteur que Nîmes et donc dans les mêmes dispositions que l’USAM pour le maintien, et même mieux car avec deux matches à jouer à la maison… Pour Toulouse, Aurillac et Cesson, la journée n’a pas été clémente, repoussés dans les fins fonds du classement, ces trois savent qu’ils devront faire un et même deux coups gagnants pour valider leur ticket « LNHien » pour la saison prochaine.

Tout ce beau monde n’aura pas vraiment le temps de souffler, tout reprend dès mercredi pour se continuer samedi, trois journées dans la même semaine avec le paramètre physique qui devrait être un des acteurs de cette fin de championnat. Alors on connaît le champion, mais cela est tout sauf une surprise, le deuxième est Chambéry, c’est aussi dans la logique, pour le reste, les 24, 25 et 26° journées vont nous donner encore bien des émotions !

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - DIJON BOURGOGNE H.B. 
31 - 31 (Mi-temps : 18-18)
Presque mal payé
Dijon surfe sur les bons résultats en ce moment et le nul rapporté du Nord a des airs de maintien. Mais le pire c’est que sur la physionomie du match, on pourrait presque avancer que les hommes de Denis Lathoud ont été mal payés de leurs efforts. Un Brice Versol rayonnant aussi bien en défense qu’en attaque, Bonin, Lanfranchi, Parent et Suty qui lui emboîtent parfaitement le pas et c’est Dijon, après un premier quart d’heure de jeu un peu difficile, qui règne sur la partie. Dunkerque va devoir faire des efforts surhumains pour rétablir la parité sur cette rencontre. Ragnar Oskarsson et Baptiste Butto ne vont pas ménager leurs efforts et le jeune Jérémy Darras va sortir de sa boîte à 39 secondes de la fin pour sauver ce qui était encre possible de sauver sur ce match, le point du match nul. Il va falloir que le groupe de Yérime Sylla fasse sa révolution dans les 3 derniers matches pour ne pas tout perdre en quelques semaines. Pour Dijon par contre, tout semble presque gagné, un dernier petit effort sans doute à produire, mais dans le domaine, les Bourguignons n’ont jamais été avares cette saison.

Lieu :
DEWERT (Stade de Flandres)
Salle Dewert Avenue de Rosendael 59140 DUNKERQUE
Date :
Le 15/05/2010 20h00
Arbitres :
CLAPSON Siegfried
FIESCHI Xavier

Statistiques du match

*****************************

ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL - SAINT RAPHAEL VHB 
22 - 22 (Mi-temps : 13-9)
Pas le mieux disant
En recevant le SRVHB, les Istréens savaient parfaitement que pour faire l’exploit de fin de saison et accrocher un ticket européen sur le fil il fallait prendre le meilleur sur les Varois. Malheureusement, malgré une superbe entame de match, un Ibrahim Diaw roi du terrain pour Istres et un Vincent Gérard dont le retour aux affaires a failli faire basculer la donne en faveur des la Provence ce n'est qu'avec 1 point que fini Istres. Le dernier échec de Bastien Cismondo sur une roucoulette un peu osée n’aura pas permis à Istres de prendre ces deux points quasi nécessaires à cet espoir européen. Saint Raphaël a parfaitement su faire le dos rond quand la troupe de Christophe Mazel marchait sur l’eau, en attendant patiemment que la machine infernale se calme. Yohann Ploquin qui parade, Aurélien Abily qui allume sur la base arrière, la défense qui bétonne et c’est avec le point d’un nul qui les ramène à 1 petit point de Tremblay que Christian Gaudin et ses hommes repartent de Provence.

Lieu :
HALLE POLYVALENTE
Quartier de la Pyramide Place Champollion Rue de l'Equerre 13800 ISTRES
Date :
Le 15/05/2010 20h30
Arbitres :
BOUNOUARA Said
SAMI Khalid

Statistiques du match

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - TOULOUSE UNION HANDBALL 
33 - 30 (Mi-temps : 14-12)
Ivry en mode attaque
33 buts, 45 minutes de domination sans partage pour ensuite un peu baisser de pied, les hommes de Pascal Léandri ont fait feu de tout bois pour dominer la révolte toulousaine et cette envie viscérale de cette bande de jeunots toulousains de refuser une relégation qui leur pend toujours au nez. Benjamin Briffe va lâcher le bras, Anouar Ayed virevolter sur l’aile gauche, Cédric Sorhaindo livrer une furieuse bataille aux défenseurs centraux rouges et noirs, rien n’y fera, les tauliers de Delaune auront raison de l’envie toulousaine. Fabrice Guilbert, Teddy Poulin et Guillaume Crépain formeront une ligne d’arrière trop performante pour laisser espérer le THB. Toulouse est comptablement au même niveau qu’Aurillac, sauf qu’il est fortement question que les deux points de pénalité pour le club cantalous soient validés. Cela donnerait un petit point d’avance au groupe de Raphaël Geslan sur Créteil, pas suffisant pour dormir tranquille mais assez pour ne pas faire des cauchemars tous les jours. Pour Ivry, l’Europe reste encore possible, mais le voyage à Chambéry sera certainement le tournant ce cette lutte à 4.

Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre 94200 IVRY SUR SEINE
Date :
Le 15/05/2010 20h00
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

Statistiques du match

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL 
38 - 17 (Mi-temps : 15-10)
En mille morceaux !
Vexés de leur défaite en Savoie, les Montpelliérains avaient un peu passé leurs nerfs sur Paris en demi-finale de coupe de France. « Obligés » de prendre au moins un point face à Tremblay, ils se sont lâchés pour de bon, atomisant leur futur adversaire en finale de Coupe de France, les joueurs de Patrice Canayer n’ont pas fait les choses à moitié. Certes, on pourra se demander si Tremblay n’a pas bluffé un peu, mais de là à en prendre 21 dans la musette en ne marquant que 17 buts il y a un sacré fossé à franchir. Tout le monde s’est mis au même diapason, Michael Guigou passeur-buteur, Mladen Bojinovic perforateur de défense francilienne, la jeune garde qui suit le pas des stars et Tremblay qui ne résiste pas ou presque. Le point nécessaire a été acquis dans la facilité, il faut juste espérer que cela ne trotte pas trop dans les esprits du TFHB pour la finale de Coupe à Coubertin le 5 juin prochain.

Lieu :
Gymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand 34090 MONTPELLIER
Date :
Le 15/05/2010 18h00
Arbitres :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE

Statistiques du match

*****************************

USAM NIMES GARD - US CRETEIL HANDBALL 
26 - 21 (Mi-temps : 12-11)
Nîmes le tient presque
Fait à 98%... Voilà les termes de Laurent Puigségur après la brillante victoire de ses hommes sur l’US Créteil. On peut le croire, l’ex roi de Bougnol connaît le handball sur le bout des doigts. Il faut dire que 4 points d’avance sur le premier reléguable et 3 équipes en dessous, cela ressemble à une assurance tout risque spéciale maintien pour l’USAM. Tout le contraire d’un Créteil qui va devoir enchaîner à minima deux victoires en 3 matches, en encore pas sur que cela suffise, alors que l’USC n’a arraché qu’une fois la victoire dans les 5 dernières journées. En tout cas, Dragan Zovko aura bien ciblé le point noir de son équipe sur ce match au Parnasse… Une production offensive très pâle pour ne pas dire plus ! Mangés, bouffés, gobés tous crus par la défense à géométrie extrêmement variable mais diablement efficace des « petits hommes verts » et un Robin Capelle en fusion, l’escouade offensive cristolienne a complètement loupé son match dans le domaine. La défense aura fait tout ce qu’elle pouvait, Guéric Kervadec aura donné encore un bout de sa santé à la cause cristolienne, il manquait trop de liant, de rigueur et d’envie pour qu’autre chose que la défaite ne puisse sanctionner leur prestation.

Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles 160 avenue du Languedoc 30900 NIMES
Date :
Le 15/05/2010 18h45
Arbitres :
BUY Olivier
PICHON STEVANN

Statistiques du match

*****************************

OC CESSON HANDBALL - HBC NANTES 
23 - 26 (Mi-temps : 11-17)
Nantes confirme son trône !
Nantes est bel et bien roi de Bretagne cette saison, mais en stoppant une série noire de 5 défaites les hommes de Thierry Anti ont quelque peu plombé les espoirs de maintien des Cessonnais. Bruno Souza, Seufyann Sayad et le tout jeune Paul Mourioux ont pris d’entrée de partie le match par le bon bout. Etouffant Cesson, Nantes va vite s’envoler sur la fin de première période pour vivre presque tranquillement la seconde. Même si Cesson va avoir une révolte en fin de match, l’affaire était pliée depuis bien longtemps par le manque de solution autre qu’un Souheil Klaï étincelant sur son aile gauche. Avec ces deux points, l’assurance d’une nouvelle saison en LNH est maintenant totale pour Nantes, la réception de Montpellier mercredi dans un Palais des Sports une fois de plus plein comme un œuf se fera sans la boule au ventre. Pour Cesson par conte il va falloir prendre encore des points, et le prochain match à Créteil va être à l’évidence un tournant pour l’OCC aussi bien que pour l’USC.

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Allée de Champagne 35510 CESSON SEVIGNE
Date :
Le 14/05/2010 20h45
Arbitres :
ROLLAND Cyril
ROLLAND Jérôme

Statistiques du match

*****************************

AURILLAC HB CA - CHAMBERY SAVOIE HB 
29 - 31 (Mi-temps : 14-16)
Une dizaine arrachée
Chambéry a pris sa 10° victoire de suite dans le Cantal, cale ne s’est pas fait dans la douceur, plutôt dans la douleur… Aurillac a joué sa chance jusqu’au bout et a fait vaciller les certitudes du CSH pendant un bon moment dans la partie. Mais à force de gagner, cela fini par devenir endémique et le trio Paty – Csaszar – Busselier aura fait ce qu’il fallait pour ne pas repartir de Peyrolles avec 0 point. Si cela donne pour de bon la qualification en Champion’s League pour Chambéry cela place Aurillac dans de sales draps. Car en plus de la défaite, des voyages à venir à Toulouse et Saint Raphaël et la réception de Créteil, l’ACA va sans doute voir ses deux points de pénalité confirmé si les bruits entendus sont fiables. Tout cela emmènerait le club d’Aurillac au fond du classement et une quasi-impossibilité d’en sortir. Battre Créteil, refaire son retard de 5 buts sur Toulouse sans que ni l’un autre ne prenne le moindre point, c’est quand même une sacrée tâche à envisager !

Lieu :
Peyrolles
avenur du docteur Chanal 15000 AURILLAC
Date :
Le 15/05/2010 20h45
Arbitres :
CARMAUX DIDIER
CARMAUX THIERRY

Statistiques du match

*****************************

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités