mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Les absents ont eu tort
Les absents ont eu tort
20 Mai 2010 | France > LNH

Ambiance des grands soirs au Palais des Sports de Beaulieu, 5090 spectateurs dans une salle surchauffée. Le ténor Héraultais est incontestablement diminué : en témoigne les absences de Tej, Kavticnik, et Hmam, blessés. Nikola Karabatic ne sera pas non plus de la fête Nantaise, de quoi faire naître quelques idées de victoire côté Nantais, toute prétention gardée.

Certes, la confrontation fut sans véritable enjeu entre les deux équipes puisque Nantes avait validé son maintien chez son voisin Cesson et dans le même temps, Montpellier s'offrait un énième titre de champion de France la semaine passée. Rajeuni par obligation avec un gros contingent d'espoirs Héraultais (Grébille, Zens, Di Panda et le seul gardien Andry), Montpellier est à la manœuvre sur l'engagement et trouve la mire d'emblée avec Hammed et Bojinovic en premiers scoreurs de la partie : l'ailier vedette du HBC Nantes Frédéric Dole réplique en ouvrant le score pour sa formation et sous l'impulsion de ce capitaine décidemment indispensable, Nantes démarre de la meilleure des façons (4-2, 9').

Mickael Sincère, annoncé partant à l'intersaison, creuse l'écart et ce, avant le premier temps-mort de la rencontre demandé par Patrice Canayer. L'aile droite de Nantes est percutante en  ce début de match, Montpellier emprunté se fait surprendre par la roublardise de Frédéric Dole, Ahmed Hadjali en contre porte la marque à 8-4 (14'), le public n'en demandait pas tant... Michael Guigou, plein centre, sonne la charge côté Montpelliérain et la tendance s'inverse tout doucement : Jan Sobol au pivot sur une passe lumineuse de « Micha » Guigou égalise (8-8, 17') : à ce moment précis, Nantes connaît des échecs en attaques placées, Thierry Anti en profite donc pour recadrer une formation Nantaise maladroite à l'entrée de ce second quart d'heure de jeu. Heureusement, malgré l'échec aux tirs des attaquants locaux, Bruno Pagès rassure sa défense par quelques arrêts salués par le public.

Seufyann Sayad, par deux fois, transperce la défense des champions de France et Nantes garde le contact (12-12, 24'). Piqué au vif, Montpellier réplique : deux réalisations coup sur coup de Bojinovic permettent à Patrice Canayer et ses hommes de prendre de l'avance (14-16, 28'). Pierre Andry marque des points, se distinguant par quelques parades de belle facture. La dernière tentative Nantaise est vaine et la première période est logiquement à l'avantage de Montpellier, qui mène aux points à la pause (14-17, 30').

La seconde période démarre sur un fait de jeu avec l'exclusion définitive de Pierre Fabre, auteur d'une faute plus spectaculaire que dangereuse sur Adrien Di Panda. A ce moment précis, on se demande évidemment à quel moment Montpellier donnera l'accélération fatale. Il faudra attendre... car Nantes résiste. Marouene Maggaiez supplante un Bruno Pagès impeccable en première période. En supériorité numérique, Montpellier étire la défense de Nantes mais ne parvient décidemment pas à en profiter. Au contraire, Nantes revient au score (17-18,34') : Maggaiez à la parade et Hadjali à la conclusion s'offrent un espoir d'accrocher Montpellier jusqu'au coup de sifflet final. Le public Nantais, ravi du spectacle entame une ola du plus bel effet, encourageant le "H" sans discontinuer. Grandement attendu au retour des vestiaires, l'ogre Montpelliérain peine à imposer sa supériorité.

William Accambray signe son entrée de manière fracassante, aussitôt imité de l'autre côté du terrain par le grand espoir du hand Nantais, Paul Mourioux (18-19, 38'). Les choses se précisent aux alentours de la 40ème minute : le volte-face d'un Michael Guigou inspiré trouve la lucarne opposée, Montpellier reprend les devants dans un interminable jeu du chat et de la souris (20-21, 40'). Marouene Maggaiez multiplie les arrêts de grande classe mais l'international Tunisien ne peut rien face au missile décoché par William Accambray, encore lui. C'est désormais un fait dans ce match, les visiteurs Languedociens n'auront pas la partie facile en cette belle soirée de printemps. Nantes s'accroche mais plus pour longtemps : Samuel Honrubia et David Juricek font le job, Fred Dole prend 2 minutes... à la 50ème minute. Le break est fait (20-25) et Nantes ne reviendra pas. Surtout que Pierre Andry est à créditer d'une prestation magistrale dans son but : le 3ème portier du champion de France est sorti du bois et prend date pour la saison prochaine.

A ce moment précis, quelques silences sortent des travées de Beaulieu. Un brin de résignation envahit les supporters Nantais : les Blancs Montpelliérains appuient une nouvelle fois sur l'accélérateur : Nicolas Zens, au culot face à Maggaiez, apporte sa contribution à l'avance Montpelliéraine et Mickael Guigou, en grande forme, mène la barque jusqu'au port et termine le travail par un joli kung-fu (24-31). Montpellier sans forcer a pris la mesure de son hôte au beau milieu de la seconde période... il aura fallu plus de temps que prévu. Nantes n'a pas démérité, une belle performance face à la référence Française, de quoi permettre à Thierry Anti de terminer le championnat sur une note positive après une mauvaise passe.


 

HBC NANTES - MONTPELLIER HANDBALL 
24 - 31 (Mi-temps : 14-17) 
Statistiques du match
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU 44200 NANTES
Date :
Le 19/05/2010 20h30
Arbitres :
BADER Clément
WEBER Loic

 

Les réactions

Pierre Andry s’est mis en pleine lumière… Seul gardien sur la feuille de match, le jeune international évoque avec modestie sa grosse performance et parle du futur Euro des – de 20 ans auquel il devrait participer avec l’équipe de France.

Patrice Canayer a aimé le match, il a aussi et c’est à remarquer, largement souligné la performance de Pierre Andry.

Thierry Anti avait une équipe très amoindrie, mais cela ne l’empêche pas d’être fier de ses joueurs et de leur performance ce soir ; mais aussi d’affirmer que Montpellier est la locomotive parfaite pour le handball tricolore.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités