mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
All - J31 : On va enfin savoir
All - J31 : On va enfin savoir
20 Mai 2010 | Europe > Allemagne

Bon, on ne va pas se le cacher, cette journée est purement anecdotique puisque tous les amateurs de la Bundesliga attendent avec impatience le choc de la 32e journée entre les 2 premiers qui accouchera du nom du nouveau champion allemand. En attendant, à l’exception de Gummersbach, toutes les formations du haut du tableau se sont imposées ce qui abouti à la dure réalité qu’aucun changement ne s’est produit au classement. En bas de tableau, en enchainant une deuxième victoire, Balingen s’est mis à l’abri d’une éventuelle relégation.

TuS N-Lübbecke - HSV Hamburg
25-28 (mi-temps : 13-14)
Laborieux mais victorieux

Pas si simple de venir s’imposer à Lübbecke et Hamburg en a fait la douloureuse expérience. Les joueurs du HSV ont beau répété qu’ils avaient pleinement conscience des capacités de cette formation, ce ne sont pas moins des erreurs individuelles qui ont permis à l’équipe locale à rester dans la partie. Ce sont également ces mêmes individualités qui sont toujours parvenu à marquer un but dans les moments décisifs de la rencontre.

Statistiques du match

**************************************

TSV Hannover-Burgdorf - THW Kiel
25-32 (mi-temps : 15-15)
Kiel, en fin de compte

Kiel devait composer avec les absences de Filip Jicha et Momir Illic, ce n’est pas rien. Mais les Zèbres avaient d’autres arguments à faire valoir face aux promus d’Hanovre. Ces derniers ont fait un match honorable face à une grosse cylindrée mais ne pouvait tenir la distance pendant 60 minutes. Le THW a tué le match entre la 38e et la 48e minute en inscrivant 7 buts tandis que Thierry Omeyer repoussait toutes les tentatives adverses.

Statistiques du match

**************************************

SG Flensburg-Handewitt - VfL Gummersbach
34-25 (mi-temps : 17-13)
Flensburg dominateur

Il n’y avait pas de doute dans cette rencontre et les hommes de Per Carlen se sont logiquement imposés. Plus frais, plus motivés, les locaux ont imposé leur rythme et leur défense de fer avec un bon Dan Beutler dans ses cages.

Statistiques du match

**************************************

SC Magdeburg - Rhein Neckar Löwen
24-35 (mi-temps : 11-17)
Mannheim sans forcer

Les Lions n’ont pas eu à forcer le talent en se déplaçant sur les terres de Magdeburg. Les visiteurs se sont appuyés sur une défense solide pour empêcher les Gladiators de revenir dans la partie. Mannheim n’a rencontré que peu de résistance de la part de son opposant et se sont donc tout naturellement imposé.

Statistiques du match

**************************************

FA Göppingen - TSV Dormagen
33-24 (mi-temps : 14-11)
Göppingen pas brillant mais efficace

Malgré quelques problèmes à l’allumage, Göppingen s’est logiquement imposé face à Dormagen. Après avoir couru après le score pendant près de 25 minutes, le FAG a mis la main sur la partie et a ainsi conforté sa 5e place.

Statistiques du match

**************************************

TBV Lemgo - GWD Minden
38-24 (mi-temps : 20-12)
Lemgo sans forcer
L’équipe technique de Lemgo a beau faire la fine bouche sur le « petit » nombre de buts inscrit par leur formation dans cette rencontre, la victoire ne pouvait cependant être plus nette. Minden n’a jamais été en mesure de rivaliser face à beaucoup plus fort et les espoirs de maintien n’y sont plus. Le TBV poursuit donc sa quête européenne.

Statistiques du match

**************************************

Füchse Berlin - MT Melsungen
31-25 (mi-temps : 17-12)
Berlin sans contestation possible
Melsungen a fait illusion 10 minutes avant de sombrer lentement mais sûrement. De leur côté, les Renards semblaient disputer un match d’entrainement, testant des combinaisons, s’amusant sur des contre-attaques. Le MT a semblé épuiser par sa saison et les vacances sont très attendues dans ses rangs.

Statistiques du match

**************************************

HSG Düsseldorf - TV Großwallstadt
19-27 (mi-temps : 12-15)
Düsseldorf s’avoue vaincu
Si Großwallstadt a pris son temps pour faire réellement la différence en termes de score, il n’a jamais été possible de douter quant à l’issue de ce match. Pas de festival offensif dans ces rencontres où les mal classés tentent, tant bien que mal, de se barricader derrière. A ce jeu-là, le TVG était le plus fort avec un bon Mattias Andersson dans ses cages qui a achevé de dégouter les buteurs du HSG.

Statistiques du match

**************************************

HSG Wetzlar - HBW Balingen-Weilstetten
23-26 (mi-temps : 08-10)
Balingen définitivement à l’abri
Dans un match qui était tout sauf passionnant c’est Balingen qui est parvenu à prendre le « meilleur » sur Wetzlar à la surprise générale. Le HBW a donc sauvé sa peau au sein de l’élite pour le plus grand plaisir de ses supporters.

Statistiques du match

Pl

Equipe

Pts

MJ

Vic

Def

Nul

But +

But -

Sér

GAP

1

Hamburg

57

31

28

2

1

1022

826

9

 

2

Kiel

56

31

27

2

2

1043

789

8

 

3

Flensburg

48

31

24

7

0

918

805

6

 

4

Mannheim

45

31

22

8

1

955

841

2

 

5

Göppingen

44

31

21

8

2

913

890

1

 

6

Gummersbach

41

31

19

9

3

905

846

-1

 

7

Lemgo

38

31

18

11

2

887

825

1

 

8

Berlin

36

31

18

13

0

883

864

3

2

9

Großwallstadt

36

31

16

11

4

841

808

1

-2

10

Magdeburg

22

31

11

20

0

871

930

-2

6

11

Lübbecke

22

31

9

18

4

855

877

-2

-6

12

Melsungen

21

31

10

20

1

862

957

-1

3

13

Wetzlar

21

31

10

20

1

795

893

-3

-3

14

Hanovre

20

31

9

20

2

799

909

-1

 

15

Balingen

18

31

9

22

0

814

868

2

 

16

Dormagen

13

31

6

24

1

807

961

-3

 

17

Düsseldorf

10

31

4

25

2

782

936

-4

5

18

Minden

10

31

2

23

6

769

896

-1

-5

© Cécile Chansard
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités