mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Après le jeu, la parole
Après le jeu, la parole
31 Mai 2010 | Europe > Champion's League

La Lanxess Arena aura fait vivre une sacrée première épopée aux joueurs, en premier ceux de Kiel dont Daniel Narcisse et Igor Anic prépondérants dans cette fin de match de folie qui a fait basculer le titre vers les zèbres. Réactions de ces deux héros de tout une salle et petit clin d’œil un peu amer mais toujours avec de l’humour de Didier Dinart après sa victoire sur le Chekhovskie Medvedi.

Arrivé à Kiel en début de saison et après avoir vécu un début rythmé par les blessures et les retards dans sa préparation, Daniel Narcisse a été un des éléments clefs et décisifs de Kiel dans ce titre. De quoi rendre radieux l’ex chambérien qui était venu à Kiel pour remplir son étagère à trophée.
 
Igor Anic était arrivé très jeune à Kiel et de suite avait connu tous les sacre. Mais en 3 ans l’ex pivot espoir de Montpellier a parcouru un sacré bout de chemin au point que Gummersbach a fait appel à lui pour remplacer son pivot star Robert Gunnarsson. Très précieux lors de son entrée en jeu, le pivot français goûte sans modération ce nouveau et sans doute dernier titre décroché avec le TWH. Mais quel titre !
 
Déçu et frustré après sa défaite en demi-finale face à Kiel, Didier Dinart a réussi à se remotiver avec tous ses coéquipiers pour dominer Moscou dans le match pour la troisième place. Cela n’efface pas toutefois le sentiment amer de la défaite de la veille pour quand même finir sur un bonne note avec l'exceptionnel 30/30 réalisé en Liga.
© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités