mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Ligue des Champions : tirage correct pour Montpellier, ardu pour Chambéry
Ligue des Champions : tirage correct pour Montpellier, ardu pour Chambéry
22 Juin 2010 | Europe > Champion's League

Jean Brihault, le président français de l’EHF qui a effectué ce mardi à Vienne, le tirage au sort de la phase de groupes de la prochaine Ligue des Champions, a eu la main plutôt lourde envers ses compatriotes. Montpellier parait mieux loti que Chambéry qui devra à chaque match, affronter un tsunami handballistique.

Philippe Gardent a cru d’abord à une plaisanterie. Et puis l’entraîneur de Chambéry a du se rendre à l’évidence. Pour la Ligue des Champions version 2010/2011, son équipe se retrouve à la table des cannibales. Ceux qui ont tout gagné ou presque dans cette compétition. En effet, il ne manque que Ciudad Real à l’appel. Chambéry côtoiera Kiel, vainqueur de l’épreuve il y a à peine 3 semaines et une 1ère fois en 2007, les Slovènes de Celje (vainqueurs en 2004) et surtout Barcelone, finaliste malheureux à Cologne face à Kiel mais victorieux à sept reprises du trophée. Ajoutons à cela deux autres adversaires et non des moindres : les Polonais de Kielce (bourreau des Savoyards la saison dernière en phase de groupe avec un succès au match aller et un autre au match retour) et enfin, un des quatre clubs « invités » parmi lesquels les Espagnols d’Ademar Leon, les Allemands de Rhein Neckar Löwen, les Danois de Silkeborg et les Slovènes de Velenje. Que du lourd et des formations (mis à part peut-être les nordiques) que l’équipe de Chambéry connaît et contre lesquelles, elle a vécu des fortunes diverses.

Sur l’exercice précédent, les savoyards s’étaient pris les pieds dans le tapis mais avaient espéré jusqu’au dernier moment pouvoir se qualifier pour la suite. Dès le 22 septembre prochain, ils sauront à quoi s’en tenir et considérer que chaque victoire est synonyme d’exploit. Mais déjà le Phare, l’antre chambérien se délecte des affiches qui seront proposées. Avec de jolis clins d’œil. Par exemple, lors de la venue de Kiel, Daniel Narcisse reviendra évoluer devant son ancien public. Cette fois, sous le maillot allemand aux côtés de Thierry Omeyer. Sans oublier un autre duel dans le duel. Entre les deux pivots de l’équipe de France, entre Greg Detrez le chambérien et Cédric Sorhaindo, le néo-barcelonais.

Convaincu d’avoir décroché le groupe le plus difficile, Philippe Gardent espère que son équipe pourra jouer les trouble-fête.

En n’étant pas tête de série (privilège réservé aux quatre équipes du Final four de Cologne), les joueurs de Montpellier savaient que le tirage leur réserverait quelques difficultés. Au rayon des ténors, c’est le Hambourg des frères Gille et les Hongrois de Veszprem que Patrice Canayer et ses joueurs retrouveront dans la nouvelle Arena de 9000 places. Sans oublier les danois de Kolding (que le MAHB avait eu toutes les peines à éliminer au stade des 8èmes de finale), les Suédois de Savehof et l’heureux élu issu du groupe 1 des qualifications (entre Drammen-Nor, Besiktas Istanbul-Tur, Bregenz-Aut ou Presov-Slq). Assurément et n’en déplaise au coach montpelliérain, la tâche parait plus ardue que lors de la précédente saison avec Valladolid et surtout Tchekhov comme adversaires directs. Sauf que de toutes les équipes présentes dans ce groupe B, Montpellier est la seule à avoir remporté le trophée. C’était en 2003. Déjà sept ans mais l’expérience, ça compte !

Sans sauter au plafond, Patrice Canayer reste assez confiant concernant le futur parcours de son équipe en Ligue des Champions.

Concernant les deux autres groupes : dans le Groupe C, Guillaume Joli et Valladolid feront figure de favoris avec les Russes de Tchekhov (tombeurs de Montpellier en quarts) et les Hongrois de Szeged. Les Suisses de Schaffhausen, les danois d’Aalborg et le qualifié du groupe 2 se partageant la couenne du 4ème rescapé. Dans le groupe D, le Ciudad Real de Jérôme Fernandez, Luc Abalo et Didier Dinart parait intouchable et ce ne sont ni les Croates de Zagreb (en perte de vitesse avec de nouveaux départs), ni les Allemands de Flensbourg qui pourront inquiéter la progression des Espagnols. Le 4ème billet qualificatif se jouera entre les Roumains de Constanta, les Bosniaques  de Sarajevo et les Russes de St Petersburg qui feront leur classe dans l’épreuve.

Les groupes  (matches entre le 22 septembre 2010 et le 6 mars 2011)

Groupe A: Kiel, Barcelone, Celje, Chambéry, Kielce, Wild Card (Leon ou Rhein Neckar ou Silkeborg ou Velenje)
Groupe B: Veszprém, Hambourg, Montpellier, Kolding, Savehof, Qualifié Gr.1 (Besiktas, Drammen, Bregenz, Presov)
Groupe C: Valladolid, Tchekhov, Szeged, Schaffhausen, Aalborg, Qualifié Gr.2 (Porto, Zaporozhye, Minsk, Skopje)
Groupe D: Ciudad Real, Zagreb, St Petersburg, Flensburg, Constanta, Sarajevo

 Yves MICHEL  (www.rtl-lequipe.fr)

Handzone
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités