mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Encore loin du compte
Encore loin du compte
6 Septembre 2010 | France > LFH

Rentrée en Ligue Féminine poussive pour les Messines et les Nîmoises. Leur duel s’est soldé par une victoire sans éclat des tenantes des deux coupes nationales. 

Et à la fin de la partie, Cléopâtre Darleux sauta, folle de joie, dans les bras de Lidija Horvat, avant d’exécuter quelques pas de danse. D’ordinaire, ce genre de scène accompagne un exploit européen ou un titre du Metz Handball. Dans le cas présent, il ne s’agit que de la première victoire des Dragonnes dans le championnat 2010-2011. La réaction spontanée de la vice-championne du monde n’en demeure pas moins emblématique du soulagement de toute une équipe, laborieusement venue à bout d’une coriace opposition nîmoise. A un cheveu aussi de plier sous le poids de ses propres errements.

Car contrairement à ce que le numéro de roue humaine exécuté à la pause par deux artistes du Cirque du Soleil essaya de faire croire, tout ne tourna pas rond aux Arènes. Ni pour les Mosellanes, ni pour les Gardoises. Par les pertes de balle évitables, le déchet dans la transmission, la dissipation au tir observés de part et d’autre, cette revanche de la dernière finale de Coupe de la Ligue ne donna pas toujours l’impression que les deux formations eurent respectivement dix et neuf matches amicaux pour se roder.

Si les joueuses de Sébastien Gardillou peuvent s’enorgueillir d’avoir plutôt bien résisté défensivement (seulement huit buts encaissés en seconde période), si Nina Kanto fit honneur à son nouveau statut de maman-capitaine, elles sont loin d’avoir rendu une copie parfaite sur le plan offensif. Par un manque d’assurance et de concentration dans le jeu placé (7 balles perdues par la seule Pineau), de nombreux tirs sur les poteaux, ou encore plusieurs face-à-face perdus face à Bralo. « C’était le premier match, on avait toutes la pression, on était un peu stressées » plaide Darleux, auteur d’un plongeon insensé pour parer un envoi de Dancette (24’). Ce n’est que dans les deux dernières minutes que les apparences furent sauvées : parade de Leynaud sur un jet franc d’Ayglon, lucarne d’Horvat dans la foulée (22-21), puis interception de Piéjos devant Herbrecht, convertie en passe décisive pour Pineau (23-21).

Au finish, les Messines privent donc le HBCN d’un succès à l’extérieur qui n’aurait pas été immérité. Il aurait d’abord été l’œuvre des deux anciennes de la maison jaune et bleue, Lenka Kysucanova et Camille Ayglon, qui surent faire abstraction du contexte pour inscrire plus de la moitié des buts de leur nouveau club (six chacune). Mais aussi celle de Katarina Bralo, convaincante dans sa cage, ou de Blandine Dancette, autant à l’aise dans le lob que dans le contre sur un repli défensif plus que tardif (39’). Or, au grand regret de cette dernière, les autres ailières ne connurent pas la même veine. Zéro réalisation de Carrat, idem pour Bulleux : ajoutés à la fébrilité d’Herbrecht, c’en était trop pour la troupe de Manuela Ilie. Qui peut reprendre à son compte le constat de Cléopâtre Darleux, une fois l’euphorie retombée : « On va encore travailler ».

METZ – NIMES : 23-21 (13-13)
Lieu :
Les Arènes / 5, avenue Louis le Débonnaire 57000 METZ
Date :
Dimanche 05/09/2010 à 15h00
Arbitres :
BUY Olivier
PICHON STEVANN

Statistiques du match

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités