mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
C’est beau le S.C.T. la nuit…
C’est beau le S.C.T. la nuit…
13 Septembre 2010 | France > LNH

Nous ne savons pas si Richard Bohringer est un féru de handball, mais avec sa voix  cassée, nous l’imaginons bien  reprendre ces quelques lignes dans sa si belle chronique, « C’est beau une ville, la nuit… » Ainsi, au moment de nous glisser sous la couette, en cette nuit étoilée, il nous revient des images à la pelle, pour cette première du S.C.T. parmi l’élite.

Nous n’allons pas vous faire languir plus longtemps…
Nous y  voilà. Le scénario de cette soirée magique, c’est donc :
- Quatre « minots » qui défilent pour la première fois à Guy drut en brandissant le tissu « L.N.H. »…
- Un président, Christophe Bouhour, si ému qu’il ne trouve plus ses mots à quelques secondes du coup d’envoi…
- Un regard croisé et complice entre votre serviteur et le coach François Berthier, le long du banc de touche…
- Un manager Franck Mallet, tendu comme un arc, lui, l’enfant du coin…
- Le premier but du S.C.T. en L.N.H… version salsa cubaine d’Hernandez-Pola…
- Un Idrissi  qui démarre son show dans ses bois, condition « Yassine...qua none » pour filer des migraines aux attaquants nantais…
- Un Baran de maitre, qui n’a certes plus ses jambes de vingt ans mais qui allie métier et efficacité. Ce qui pas sans nous rappeler un certain Sergueï Bebeshko…
- Un quinzième homme, « Mamath » Soille, discret dans son coin et tout aussi heureux que ses copains sur le parquet…
- Gérard Beliandjou et Laszlo Fulop, convalescents, et « papas protecteurs » derrière le banc saint-cyrien… 
- Le bras gauche dévastateur (6/7) de l’arrière monténégrin Dusan Tomic. De la vraie bombe « A…Tomic… » 

- L’énergie et l’envie débordante de « Titi » Oliver, savoureux cocktail  gouaille lyonnaise et titi parisien, qui anime ses troupes…
- La tour de contrôle Sylvain Rognon, roi des airs et leader essentiel du rideau défensif tourangeau, notre « Sylvain…Air », clin d’œil amusé au nouveau venu d’alsace…
-  « Will’ » Manebard, notre « rasta rocket » qui dégaine de son aile…
- Un Christophe « Spinc’ » Spincer qui se met les tripes sur le tarmac en défense…
- Un Thomas Haegeli qui troque son habit de Lucky Luke pour celui de « Greg » Anquetil, en réalisant une roucoulette osée qui laisse Marouane Maggaiez sur son séant, à un moment où le « H » recommençait à tourner…
- Les quelques cheveux blancs supplémentaires dans la chevelure blanchâtre  d’un Thierry Anti, abattu devant la prestation de ses poulains…
- La troupe à « Titi », toute de noir vêtue, tels de grands enfants, qui fait « zougoulou-zougoulou » sur le terrain …
- Les mines déconfites, à l’après match,  des équipiers de Sayad qui vont surement entendre causer du pays nantais version « Anti » cette semaine…
- Le bonheur affiché et commun de toute une salle, des joueurs aux dirigeants en passant par spectateurs, partenaires sponsor, bénévoles…Un grand moment de liesse qui en appelle d’autres et qui vous font oublier votre quotidien…

Ces instants ne sont pas exhaustifs. Même à cette heure avancée, dans l’esprit de chacun d’entre nous présents à Guy drut, d’autres scintillent … Puissent-ils seulement nous donner l’envie d’en connaitre multitudes et de vous donner l’envie de venir les partager parmi nous… Oui, « c’est beau le S.C.T. la nuit !... ».

CÔTE COULISSES
- « Visite… ». La visite sympathique du non moins sympathique « Yo »Fermigier. En effet,  l’ancien capitaine du S.C.T. et aujourd’hui, portier du limoges hand 87 a fait l’aller-retour pour assister à la première en L.N.H. du club de son cœur. L’occasion aussi de revoir son « L.F Brother », Laszlo Fulop…

- « Convalescence… ». Comme celles d’Erwann Labarre, coté nantais et de Laszlo Fulop (ligaments) et de « Gégé » Beliandjou (œil). Ce dernier devrait reprendre vendredi prochain à Cesson.

Effet Stade de France… ». Fini les « space and time », bonjour les LED. En effet, le TOP a innové avec ces écrans publicitaires du plus bel effet. Il parait que ca se bouscule au portillon pour s’afficher sur cette nouveauté étincelante…

- « Juju et Skand’ … ». Débuts contrastés pour les deux anciens saint-cyriens. « Juju » lardeux a brillé dans les bois palois (17 arrêts) et une belle victoire face au ténor cristolien. De son coté, Skander Bouchkara et ses équipiers angevins ont pris des éclats face à Nanterre, et ceci à domicile : 25-35…

A CHAUD…
Thomas Haegeli (S.C.T.):  
" C'est un super moment dans une carrière sportive que j'ai vécu ce soir. Entrer sur le terrain en LNH, faire 2/2 dans le champ,  ce n'est que du bonheur. Après, on m'avait prévenu en début d'année, j'ai prouvé à plein de gens, je pense, qu'on peut compter sur moi cette saison. On sentait tout le groupe soudé. C’était un truc de fou.  Gagner contre Nantes en 1ère journée chez nous, c'est le  top...»

Thierry Anti (Entraineur de Nantes)
"... Oui, un entraîneur déçu, un entraineur en colère aussi.  Suite à notre production,  suite au   résultat bien sûr. Après sept semaines de travail, on a fait un mauvais match. Faut pas se leurrer, collectivement, mauvais match dans l'envie, pour plusieurs individuellement. Bien sûr c'est une déception et de la colère, parce qu'on savait qu'on risquait d'avoir ce genre de match. On en avait discuté suffisamment tôt, par rapport à plein de choses. On était avertis et malheureusement, ça s'est produit. C'est pour ça que je suis plutôt en colère. Oui, il reste 25 matches derrière, le chemin va être long, mais c'est toujours très difficile de voir jouer son équipe mal. Et ensuite de voir que psychologiquement, elle n’a pas fait les choses comme il fallait pour aborder ce match."

 « C'était mal parti, et ça a duré 60 mn ! ».
"Oui,  il y a eu deux tentatives  quand on était à - 2 en première, alors qu'on était en supériorité numérique, on a fait n'importe quoi. A la mi-temps, on a huit buts de retard, ce qui est énorme. Après, on a tenté dès le début de la deuxième mi-temps de revenir au score. Nous avons  eu de nouveau quelques ballons pour pouvoir revenir peut-être à -4 -3, et de nouveau, on a abandonné, vraiment c'était..."

Yassine Idrissi (S.C.T.) :
"On a lu dans la presse, cette semaine, que  Yassine  voulait croquer de la LNH.. »

«  Mission accomplie pour toute l'équipe. J'ai essayé de faire du mieux possible mais c'est surtout prendre du plaisir dans les matches. Ce que j'avais un peu perdu auparavant et franchement ce soir, j'étais vraiment content et heureux d'être sur le terrain. Heureux de faire plaisir à mes coéquipiers, à ce club et à ce public. Ils me le rendent vraiment bien. La saison commence mais il faut faire attention à la LNH. Les matchs ne sont jamais gagnés d'avance, je crois qu’ils sont différents. Tu peux faire un exploit contre Nantes et perdre à Cesson. Et là, tu peux tomber dans une spirale assez rapidement, c'est ce que j'ai connu avec Créteil. Mais je pense qu'il y a  un tel état d'esprit dans cette équipe que je pense qu'on saura se relever."

François Berthier (S.C.T.) :
"On a lu, cette semaine que François, vous étiez concentré et impatient de retrouver la LNH. Aussi de la  faire découvrir  à certains joueurs.  Ce soir, il y a une belle entrée en matière ! ».

« De toute façon, c'est comme les J.O, on a gagné notre place l'année dernière pour y accéder. Moi, je ne suis pas là pour faire plaisir aux gens !...Ce n’est pas méchant !... On a travaillé, on a fait le match qu'on attendait et puis on est rentré de plain pied dedans. C’est bien. Maintenant, cette découverte, c'est une chose, la victoire, c'en est une autre. Ça nous rapporte deux points et j'espère que ce qu'on a vu aujourd'hui, ça va perdurer, qu'on arrivera à produire d'excellentes choses comme on a pu le faire aujourd'hui.  Ca m'a rappelé le match d'entame de la saison dernière contre Sélestat, Contexte nouveau certes, mais j'ai senti une équipe prête et ça s'est vu de la première à la soixantième minute…  Ca fait trois ans que je suis là, on a toujours réussi notre entame. C’est déjà une bonne chose. Maintenant si on était plus prêts que les autres années, en tout cas, les joueurs ont su répondre présents, donc ça c'est bien face à une équipe qu'on a totalement étouffé. C'est une autre chose qui s'est très bien passée, après l'investissement des uns et des autres par rapport à la nouveauté de jouer en LNH. C’est à eux qu'il faut le demander. Avec Jérôme (Delarue), on a tout fait pour que l'on soit prêt aujourd'hui et pas la semaine dernière. On était prêts ce soir et il faudra qu'on soit prêts vendredi prochain. »

SCT-Nantes : 32-29
Fiche technique :
Mi-temps : 16-9
Arbitres : MM. Charpentier et Duclos
800 spectateurs environ.

Saint-Cyr : Manebard (3/4), Klimek (0/1),Oliver (1/1), Soudani (3/6), Rognon (3/3), Hernandez-Pola (2/7), Tomic (6/7), Molinié (1/3 dont 0/1 au pen.), Spincer (4/6 dont 1/2 au pen.), Haegeli (2/3 dont 0/1 au pen.), Julvecourt (1/1), Baran (6/7), Idrissi (19 arrêts dont 1/5au pen.), Breemeersch (1 arrêt dont 1/2 aux pen.).
Entraîneur : François Berthier

Nantes : Pribak (9/14 dont 5/5 aux pen.), Rivera (5/10 dont 3/4 aux pen.), Pijulet (2/3), Feliho (3/3), Sayad (2/4), Vergely (1/2), Dole (3/6), Tuzolana (2/4), Skatar (1/4), Maggaiez (9 arrêts dont 1/3 aux pen.), Pages (5 arrêts dont 1/1 au pen.).
Entraineur : Thierry Anti

Exclusions temporaires : Klimek (8'48) Spincer (10'1, 21'55), Baran (14'45), Oliver (59'51) au SCT ; Feliho (17'28, 27'05), Sayad (31'14) à Nantes.

Christophe Poupault
pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités