mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Hazebrouck intraitable face à Grenoble
Hazebrouck intraitable face à Grenoble
19 Septembre 2010 | National > Nationale 1M

Un premier succès était l’objectif à atteindre lors de cette première journée d’un championnat que le HBH 71 n’avait connu qu’une saison, il y a deux ans. En jouant un promu, il fallait se mettre tout de suite dans la bonne spirale tout en étant conscient que l’opposition n’était pas un groupe qui devrait jouer le haut de tableau.

C’est Martin Valent, le nouveau capitaine des Jaune et Noir, qui ouvrait le compteur après deux minutes de jeu. Petit à petit, les Flamands augmentaient leur emprise sur la rencontre (10e, 7-2) pour atteindre les huit buts d’avance à dix minutes de la pause (20e, 14-6). C’est ainsi que les deux équipes regagnaient les vestiaires avec une nette domination des locaux  (30e, 19-10).

En seconde période, Grenoble prenait du poil de la bête empêchant Hazebrouck d’accroître sa domination au tableau d’affichage. Il fallait attendre plus de vingt minutes pour voir Lyoen permettre d’atteindre les dix buts de différence (52e, 31-21). A quinze secondes du terme, le HBH 71 avait même douze buts d’avance mais un penalty réussi par Acquevillo permettait aux Grenoblois de réduire l’écart à + 11 !

Du côté des Flamands, Thierry Micolon, l’entraîneur des Jaune et Noir, était globalement satisfait : « En regardant le résultat final, c’est plutôt bien. On fait surtout une première mi-temps aboutie avec un bon démarrage sur le premier quart d’heure en étant disciplinés par rapport à notre projet. En deuxième mi-temps, il est dommage qu’on manque un peu de coffre à un certain moment pour faire fructifier l’écart. Il s’agissait d’un petit relâchement qui peut être compréhensible. Mais en remettant un petit coup de vis lors d’un temps mort, on voit que ça repart aussi vite. En plus, cela m’a permis de faire tourner le groupe. Cela n’est donc pas négligeable.»

Il faut toutefois reconnaître que le problème principal en deuxième mi-temps était un manque de discipline sur les relations avec le pivot. « Néanmoins, nous n’avons pas joué avec l’ossature défensive type durant tout le match. Ceci explique cela et il ne faudrait pas oublier, expliquait Thierry Micolon, qu’en N1 ce sont les victoires qui comptent et pas forcément le goal average. »

Malgré cette large victoire, les Hazebrouckois gardent les pieds sur terre : « On sait ce qui nous attend. Mais il y a encore une évolution possible. C’est ce qui est intéressant. On est toutefois en train d’augmenter notre qualité de jeu sur une période qui s’allonge », concluait l’entraîneur flamand.

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités