mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Il y avait la place…
Il y avait la place…
26 Septembre 2010 | Europe > Champion's League

9 000 spectateurs venus pour inaugurer la splendide Arena, un HSV qui venait sans toutes ses armes dont un Krystof Lijewski très important pour son jeu, son frère Marcin, l’autre gaucher de choc, qui se blesse en première période, Torsten Jansen qui prend 3 exclusions en 23 minutes, tout cela n’a pas suffi pour que Montpellier rentre victorieusement dans cette poule B de la Champion’s League. Pas trop serein dans le jeu depuis le début de saison, ce qui avait pu passer en championnat a fini par bloquer au plus haut niveau européen.

Pourtant malgré une évidente fébrilité des joueurs, Montpellier entamait parfaitement son match en profitant d’un doublé sur montée de balle de David Juricek, mais aussi des nombreux arrêts de son gardien slovaque Richard Stochl. Sauf que question arrêt il ne fallait pas longtemps pour que Johannes Bitter montre le bout se son nez… Résultat, deux gardiens qui paradent, un jeu qui se sclérose… Branislav Obradovic qui non seulement « fantomise » en attaque mais joue les portes de saloon face à Blazenko Lackovic, remplit le côté droit du MAHB de désespoir. Il allait falloir que les autres se fassent violence pour qu’enfin Montpellier prenne le match par le bon bout.

Avec une défense un peu plus fiable sur le côté droit et surtout une attaque qui commence à prendre le pas sur la défense 3-2-1 du HSV en provoquant une pluie d’exclusions pour les Hambourgeois, même si de son côté Montpellier va lui aussi subir quelques exclusions, il va tout doucement desserrer l’étreinte et commencer à faire frémir de joie l’Arena et ses 9 000 spectateurs. Nikola Karabatic jouait les perforateurs. Même si sur cette période on oubliait que le handball se joue à 7 contre 7, cette période un peu folle profitait pleinement aux champions de France qui prenaient jusqu’à 4 buts d’avance sur une nième montée de balle gagnante, là où Marcin Lijewski laissait dans l’affaire sa cuisse gauche et ses coéquipiers sans gaucher. Torsten Jansen, le seul ailier gauche du HSV, out depuis la 23° minute pour 3x2, Marcin Lijewski sur la flanc, tout était en place pour que Montpellier prenne largement les commandes de la partie malgré un retour à 3 buts sur la fin de première période.

Sauf que rien ne va plus aller dans le bon sens pour les Héraultais sur les 30 dernières minutes de jeu. Entre tirs ratés face à un Johannes Bitter en feu et pertes de balles toutes plus bétas les unes que les autres, Montpellier va se faire manger tout cru sur la deuxième période par des adversaires pourtant plus qu’handicapés dans le jeu. Même si Mladen Bojinovic secouait le cocotier, que William Accambray mettait son bras et sa passe en marche, les actions hanséatiques montaient à la bourse EHF au fur et à mesure des erreurs du MAHB.

La révolte qui va permettre à Montpellier de revenir à 20-20 à la 45ème sera la dernière payante du match. Même parfois très en difficulté par la double stricte défensive du MAHB, il se trouvait toujours un Domagoj Duvjnak, un Michael Kraus ou un Blazenko Lackovic pour alimenter la marque côté allemand. Et quand la défense bleue et blanche prenait le pas, la perte de balle ou le tir raté suivait de trop près pour que de quelques façons, la gagne soit envisageable pour les locaux. 20 pertes de balles, 20 arrêts pour Johannes Bitter, 40 occasions de se refaire vendangées et rageantes... La logique de la deuxième mi-temps va être respectée et c’est Guillaume Gille sur une interception qualifiée par lui-même de feinte de paysan qui va tuer le match pour le compte. La première de l’Arena était perdante, il ne faudra pas bisser la performance en Champion’s League la semaine prochaine face à Savehof sous peine de se retrouver de suite dans le dur dès les 8° de finales.

A Montpellier, l’Arena
Le 26 septembre 2010 à 17h00
Montpellier HAB – Hambourg SV : 26 – 30 (Mi-temps : 15-12)
9000 spectateurs
Arbitres
MM Zigmars Stolarovs et Renars Licis (Lettonie)

Montpellier : Stochl (26 arrêts dt 1/4 pén.), Robin, Andry, Arvin-Berod, Tej (2/3), Accambray (1/3), Di Panda (0/1), Guigou (4/8 dt 3/4 pén.), Honrubia, Juricek (4/4), Grébille, Obradovic (1/2), N. Karabatic (6/10), Ka vticnik (4/7), L. Karabatic, Bojinovic (4/9 dt 2/4 pén.)
Entraîneur : P. Canayer

Hambourg : Bitter (20 arrêts dt 2/8 pén.), Sandström (0/1 pén.), Kraus (4/8), Schröder, Duvnjak (6/10), Jansen (1/1), Lackovic (5/10), Vori (4/5), B. Gille (2/3), G. Gille (2/4), Lindberg (4/9 dt 2/4 pén.), M. Lijewski (1/1), Hens
(1/4)
Entraîneur : M. Schwalb

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités