mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Il fallait le faire, ils l’ont fait !
Il fallait le faire, ils l’ont fait !
3 Octobre 2010 | Europe > Champion's League

En recevant les Polonais du KS Vive Targi Kielce, Chambéry savait pertinemment que sans victoire sur cette équipe il ne pourrait y avoir de salut dans cette poule A terrifiante avec Mannheim, Kiel, Celje et Barcelone pour boucler le tableau.

Battus la semaine dernière sur leur terrain par Celje, les hommes de Bogdan Wenta savaient eux aussi que sans un résultat en Savoie, leurs actions en prendraient un gros coup derrière les oreilles, et c’est jusqu’au bout que Kielce a fait trembler le Phare. Mais les Chambériens en proposant une vrai débauche d’énergie défensive et avec quelques gâchettes qui ont fait fureur dans cet après-midi dominicale ont fini par faire rendre raison à l’armada polonaise.

Jamais mené sauf sur une petite entame de match, le CSH a concocté une première mi-temps bien sous tout rapport. Un capitaine Busselier mis au chaud en championnat face à Toulouse qui ne rate rien, un Damir Bicanic qui montre encore une fois qu’il pourrait être le gros plus sur le poste d’arrière gauche et un Guillaume Saurina qui va parfaitement prendre le relais d’Edin Basic un peu à la peine et tout se passait au mieux pour les Savoyards qui tranquillement, en s’appuyant sur une défense menée par un duo Benjamin Gille – Karel Nocar qui faisait plier les doubles mètres polonais, montant parfaitement les quelques ballons grappillés dans les mains adverses, arrivait à un +4 à la pause qui sentait bon pour ne pas dire très bon.

Restait un petit point noir toutefois, des échecs un peu trop répétés face à un Markus Cleverly royal dans les buts, le gardien danois retardant sans cesse l’échéance d’un premier vrai gros trou en faveur du CSH. Le début de seconde période va donner l’impression que les hommes de Philippe Gardent pouvaient partir pour un vrai cavalier seul quand Laurent Busselier toujours lui et Xavier Barachet mettaient Kielce à 6 buts, le Phare pouvait chanter de joie.

Malheureusement, l’embellie va être de courte durée… De nouveau en butte aux arrêts de ce diable de Markus Cleverly, un peu moins soudés en défense ce qui inévitablement entrainait des exclusions temporaires,  le petit coup de moins bien était immédiatement payé par un retour des Polonais sur les talons de Chambéry. +4, +3, +2, avant que Laurent Busselier ne stoppe la remontée par enfin un jet de 7 mètres converti et dans la foulée, une montée de balle rageuse et gagnante de Damir Bicanic qui redonnait un peu d’air à 6 minutes de la fin du match.

Mais cette dernière goulée allait être la dernière avalée par le Phare, toute la fin du match allait se faire en apnée et dans la peur d’un retour sur le fil de Kielce. Bloqués sur ce 27° but, Chambéry allait souffrir mille maux devant les boulets du double mètre gaucher Mateusz Zaremba et les arrêts du gardien de Kielce. Heureusement Nebojsa Grahovac sortait quelques ballons plus que chaud dont un sur une tentative d’un Marius Jurasik complètement en dehors du coup sur cette partie qui aurait donné le 27-27 à Kielce. Rozinscki et Zaremba sur jet franc direct ne pourront inverser l’infime tendance de victoire, c’était à l’arraché et au courage que Chambéry engrangeait ses deux premiers points de la saison en Champion’s League.

Il en faudra encore pas mal d’autres pour se sortir de cette poule du diable, mais ces deux là étaient un passage nécessaire pour conserver l’espoir de réaliser l’exploit. Avec ce qu’ont montré les Chambériens face à Kielce et avec quelques performances individuelles à remonter, on pourrait presque avoir confiance en tout cas un peu moins peur pour les vice-champions de France.

A Chambéry, Salle du Phare
Le dimanche 3 octobre 2010 à 15h00
Chambéry SH – KS Kielce : 27 – 26 (Mi-temps : 16-12)
4 000 spectateurs
Arbitres :
MM Péter Herczeg et Péter Südi (Hongrie)

Chambéry SH
Gardiens :
Dumoulin (45 minutes, 9 arrêts), Grahovac (15 minutes, 2 arrêts)
Joueurs de champ : Barachet (4/7), Basic (0/7 dt 0/2 jets 7m), Bicanic (6/8), Busselier (7/9 dt 2/3), Detrez (1/1), B. Gille (1/2), Massot Pellet (5/6), Nocar, Paty (0/2), Roiné (0/3), Saurina (3/7), Botti, Paturel, Capella.
Exclusions : Barachet (43e et 58e), Nocar (51e et 58e), Massot Pellet (33e), Detrez (40e)

KS Kielce
Gardiens : Cleverly (60 minutes, 24 arrêts dt 2/4 pen)
Joueurs de champ : Kotlinski, Dzomba, Grabarczyk (2/2), Krieger, Podsiadlo (4/6), Kuchzynski (2/3), M. Jurasik (1/5), Jurecki (2/6) Kreiger, Stojkovic (5/5), Rosinski (5/10), Zaremba (2/3), Zoltak.
Exclusions : Jurecki (11e et 15e), Krieger (40e), Zaremba (27e et 46e), Glinski (53e), Zoltak (57e)

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités