mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Dijon : La montagne fut trop haute
Dijon : La montagne fut trop haute
4 Octobre 2010 | France > LFH

Première défaite de la saison qui plus est à domicile pour Dijon face aux championnes de France en titre, Toulon (20-28). La défaite aurait pu être nettement plus lourde au vu de la première période. Menées d'entrée de jeu, les Dijonnaises ont passée trente première minutes difficiles a subir les attaques et la force de Toulon. Dijon n'a peu tenu le bras de fer, un premier acte a oublier au plus vite du côté des Côtes d'Oriennes.

Au bout de neuf minutes, les locales n'avaient trouvé seulement par deux fois l'ouverture contre huit fois pour les visiteuses (2-8, 9e). Une soirée qui s'annonçait difficile du côté Dijonnais comme si la peur au ventre avait crispé les Bourguignonnes . Une première mi-temps à sens unique en faveur de Toulon qui pouvait rentrer aux vestiaires avec un matelas bien confortable avec tout simplement dix unités d'avance, avec six réalisations de Christianne Mwasesa (7-17).

Chacun sa mi-temps
Sans doute un peu plus libéré, Dijon réussisait une meilleure entame après la pause avec un 3-0 du trio Martina Skolkova, Stéphanie Fiossonangaye-Anthonioz et Jocelyne Mavoungou -10-17, 37e). Cependant, ce n'était pas encore suffisant vu le retard important au démarrage.Toulon ne s'inquiétait pas pour autant et reprenait son avance grâce à Siraba Dembele, Ines Audebert et Adina-Maria Tuvene (10-20, 39e). Les Toulonnaises maitrisaient l'écart autour des dix longueurs malheureusement pour les Dijonnaises. Un sursaut d'orgueil en fin de match pour finir sur une bonne note et ainsi réduire un peu l'écart pour que ça soit à peine moins sévère avec un doublé de Léa Terzi et un but de Veronika Pajtasova afin de sceller le score à moins huit (20-28).

La différence s'est faite en première période, remporté par Toulon (7-17) alors que Dijon sort victorieux des trentes dernières minutes (13-11).

Echo de Dijon :
Distinction à la fin de la rencontre le trophée de la meilleure joueuse du CDB, (vote du public à chaque prestation à domicile) de la saison passée, a été remis à la Congolaise, Jocelyne Mavoungou.

La mascotte connais désormais son nom. Samedi soir, le public a pu découvrir le nom choisi pour la souris qui se nomme désormais, Cindy.

Dans les tribunes étaient présentes pour ce match des anciennes joueuses Dijonnaises, Véronique Pécqueux-Rolland, Ludivine Jacquinot et Johana Bouverret.

Une rencontre également suivie par l'entraîneur adjoint de l'équipe de France Féminine, Eric Barradat, en stage avec les équipes jeunes Françaises.

© Anne Hélène Roth
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités