mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Rapide, très rapide…
Rapide, très rapide…
11 Octobre 2010 | Europe > Champion's League

Après la victoire impérative face aux Polonais de Kielce, les Chambériens se rendaient en Allemagne défier le leader invaincu de cette terrible poule A, le Rhein Neckar Lowën. Pas dans la superbe SAP Arena, mais dans la petite salle d’Eppelheim pleine à craquer des 2000 spectateurs possibles.  Partis en quête d’exploit, les Savoyards rentrent les valises un peu pleines… En deux matches en Allemagne, le débours est de 27 buts, 12 à Kiel et donc 15 à Mannheim.

Autant qu’il y a deux saisons avec le 40-25 qui avait sonné le CSH pour le compte. Comme en plus ce match n’a pas franchement fait avancer l’amitié germano-savoyarde avec en point d’orgue une partie de manivelle bien velue entre Bjarte Myrhol et Grégoire Detrez sur les 60 minutes du match, pas sur que les voyages outre Rhin deviennent la destination à la mode pour le CSH dans les saisons futures.

En bref, le match aura réellement duré un bon quart d’heure. Une attaque qui arrivait à surprendre Henning Fritz avec en particulier un Cédric Paty très en forme sur son aile droite, un Nebojsa Grahovac arrivant à contrer quelques tirs et le CSH était encore au contact à l’entrée des 10 dernières minutes de la première période. Malheureusement, le dernier tiers de cette mi-temps va être terrible, de l’Uwe Gensheimer partout, du Bjarte Myrhol à foison, le tout profitant des arrêts d’Henning Fritz et des erreurs des Chambériens.

-8 à la pause et tout bascule très vite, beaucoup trop vite ! Toujours les mêmes causes pour les mêmes effets, erreurs ou tirs loupés et montée de balle à 100 à l’heure des allemands qui font mouche quasiment à tout coup et la dizaine qui arrive après seulement quelques minutes de jeu en seconde période. Autant dire que la messe était dite et Philippe Gardent l’avait parfaitement compris, il va même se payer le luxe de lancer sa base arrière de nationale 1 avec Simon Mayayo, Baptiste Calandre et Thomas Capella sur le dernier quart d’heure de jeu. Alors certes l’écart va monter à 15 buts, mais il y avait aussi derrière tout cela, le prochain Chambéry – Dunkerque de mercredi où là il ne faudra pas baisser les bras aussi vite sous peine de grosse déconvenue en championnat.

Car dans la foulée il va falloir accueillir le Barca dimanche prochain pour ce qui pourrait être un des passages obligés à un espoir de qualification en Champion’s League, pour le moment, le match en Allemagne face au Rhein Neckar Lowën n’a pas fait avancer le dossier…

A Eppelheim, Rhein-Neckar Halle
Le 10 octobre à 18h45
Rhein-Neckar Löwen - Chambery Savoie HB : 37-22 (Mi-temps : 19-11)
2 000 spectateurs
Arbitres :
MM Michael Johansson et Jasmin Kliko (Suéde)

Statistiques du match
Rhein-Neckar Löwen
SCHMID Andre 4, GENSHEIMER Uwe 6, ROGGISCH Oliver, TKACZYK Grzegorz 3, BIELECKI Karol 4, LUND Börge 3, GUNNARSSON Robert 4, STEFANSSON Olafur 2, RUSS Niklas 1, MYRHOL Bjarte Hakon 6,  RIGTERINK Eike, GROETZKI Patrick 3, CUPIC Ivan 1.

Chambery Savoie HB
BUSSELIER Laurent 1, BOTTI Florian, BARACHET Xavier 3, CALANDRE Baptiste, NOCAR Karel, GILLE Benjamin 2, SAURINA Guillaume 2, CAPELLA Thomas 2, BASIC Edin 1, MAYAYO Simon, PATY Cedric 4,  MASSOT PELLET Benjamin, DETREZ Gregoire 4, BICANIC Damir 3

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités