mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Ca fait du bien !
Ca fait du bien !
17 Octobre 2010 | France > LNH

Saint Raphaël est venu prendre les deux points de la victoire à Saint Cyr et cela lui fait plus que du bien au classement. Saint Cyr a montré dans le jeu et dans l’envie qu’il avait de quoi rivaliser avec un des tauliers de la LNH et même avec la défaite cruelle dans les derniers instants de jeu, cela fait du bien. Enfin, les spectateurs de Guy Drut ont pu assister à une vraie belle partie de handball sur 60 minutes !

Car si le SRVHB est le gagnant comptable de la partie, le vrai gagnant à l’évidence a été le jeu. On pourrait parler rapidement, mais en le soulignant quand même, d’une prestation arbitrale toute en maîtrise, échange et bonne humeur dans un match pourtant âprement disputé, pour rapidement parler de la qualité du jeu collectif et de quelques individualités qui ont crevé l’écran dans cette soirée tourangelle de vendredi.

Côté locaux, le premier à se mettre en route de superbe façon était José Hernandez Pola. « El Magnifico », l’ancien roi de la D2 trouvait les espaces, la vitesse et la précision pour martyriser une défense varoise qui avait été pourtant l’objet de toutes les attentions de Christian Gaudin avant le match. Le message passé était clair ! Avec la rentrée de Jaroslav Zemanek et le choix de Sébastien Garain en lieu et place de Pierre Montorier, le discours était simple, pas de match à 30 buts ou plus encaissé comme depuis le début de saison. Le souci pour les Varois c’était surtout la défense du SCT… Encore une fois Yassine Idrissi entamait une partie sur les charbons ardents et faisait des miracles face aux tireurs adverses, résultat, un bon nombre de très bons ballons à monter pour le SCT et au final l’option « barbelés provençaux » qui prend du plomb dans l’aile.

Entre jeu de transition bien sous tous rapports et une attaque placée qui sait être patiente et travailler le bloc adverse, les hommes de François Berthier n’avaient rien d’un promu victime expiatoire d’une grosse cylindrée de la LNH. Le à toi à moi au score montrait toute l’indécision de ce match et la pause était atteinte avec une parité très logique.

La seconde mi-temps allait être encore plus royale que la première, Saint Cyr sentant le goût de l’exploit comme face à Nantes se lançait dans un jeu de plus en plus ambitieux, Jonathan Julvecourt prenait des shoots gagnants comme à ses plus beaux jours de la D2, Sylvain Rognon trouvait les espaces dans la défense de Golgoths de Saint Raphaël et tout doucement l’écart commençait à se creuser pour le SCT. Un peu acculés, sur la défensive, les Varois ne lâchaient pourtant rien malgré un gros tribut payé au jeu avec les sorties successives de Jan Stehlik, Aurélien Abily et Heykel M’Gannem, en bref la ligne d’arrière complète du SRVHB sur le flanc pour jouer la fin de match.

Pour renverser une vapeur mal engagée, les hommes de Christian Gaudin vont s’appuyer sur un duo Fortuneanu – Chapuis de grande classe. L’arrière roumain va par quelques actions magiques et  un vrai sens organisationnel tenir la baraque derrière alors que l’ailier droit de Firminy finalisait tout et encore plus avec brio. Suffisant pour revenir d’un -3 à 6 minutes de la fin ? Sans doute pas si le SCT n’avait pas eut quelques minutes de flottement où il allait être repris par des démons tout droit sortis des luttes âpres de la D2M ! Pour protéger une fin de match compliquée, les Tourangeaux « envoyaient » un peu trop défensivement et perdaient un puis deux joueurs pour gérer la fin de match. Mais ce qui avait été possible en première mi-temps dans les mêmes conditions ne l’était plus avec la fatigue. Avec autorité et talent, le SRVHB profitait de ces supériorités pour refaire son retard et appuyer très fort là ou cela fait mal en fin de match, le jeu rapide !

La grande trouille de la défaite chez un promu avait été effacée, une défaite dans ce match aurait sans doute envoyé la troupe de Christian Gaudin à la mine pendant un long bail, cette victoire les remet dans le haut de tableau avant de jouer deux fois Dunkerque en coupe de la Ligue et faire ses grands débuts en Coupe EHF. Pour Saint Cyr, passé l’amertume de cette fin de match plus que mal négociée, il reste la qualité de jeu développée et le sentiment qu’en restant sur cette ligne de conduite, les points nécessaires au maintien tomberont naturellement et logiquement.

SAINT CYR TOURAINE HANDBALL - SAINT RAPHAEL VHB
26 - 29 (Mi-temps : 14-14)
Lieu :
GUY DRUT
Allée René Coulon 37540 ST CYR SUR LOIRE
Date :
Le 15/10/2010 20h30
Arbitres :
DENTZ Thierry
REIBEL Denis

Statistiques du match

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités