mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Rien à perdre, rien n’a été gagné…
Rien à perdre, rien n’a été gagné…
17 Octobre 2010 | Europe > Champion's League

Consistantes et emballantes face à Larvik la semaine dernière pour leur intronisation en Champion’s League, les Toulonnaises se rendaient en Roumanie défier une équipe de Vâlcea qui avait elle raté son entrée dans la compétition en perdant à Randers au Danemark.

Mais si les championnes de France n’avaient absolument rien à perdre en se rendant chez les finalistes de la dernière édition, on a très vite compris qu’elles n’y gagneraient pas grand-chose à part des doutes. Des doutes qui avaient peut-être commencé avec le nul concédé à la maison face à Issy Paris, mais une chose est certaine, après une entame de quelques minutes consistante, on senti que le groupe de Thierry Vincent n’y était pas vraiment. Un côté droit qui tombe rapidement en jachère, une Siraba Dembélé surveillée comme le lait sur le feu et qui finira le match avec un 0 pointé et au final la seule Christiane Mwasesa pour porter le danger.

La demi-centre suédoise Thérésa Helgesson fera beaucoup pour aider du mieux possible avec sa vitesse et ses prises de risque, Paula Gondo va beaucoup bouger des kilos roumains en attaque pour se frayer des espaces, mais souvent en vain et la soufflante passée par le président du club roumain et sa menace de diviser les salaires par deux en cas d’échec dans cette poule faisait un vrai effet positif sur l’envie des joueuses roumaines.

Après avoir cauchemardé sur Heidi Loke le pivot de Larvik, la défense varoise devait se coltiner Ionela Stanca, l’ancienne nîmoise et faisant elle aussi partie des meilleures pivots au monde. Et elle ne mettait pas longtemps à se rappeler au souvenir du handball français, montée de balle, prise d’intervalle dans la défense varoise et tout le toutim, Ionela Stanca mettait le feu à la défense. Comme Christina Neagu commençait à faire chauffer le bras et qu’Erdean Elesei faisait un malheur sur son aile, les actions varoises n’allaient pas durer bien longtemps.

Une mi-temps à-7, un-10 qui arrive au bout de quelques minutes de jeu en seconde période et tout était dit et le match se finissait avec un sentiment d’impuissance totale pour les Françaises mais avec quand même un petit coup de mieux sur les dix dernières minutes en profitant des arrêts à répétition de Jacqueline Oliveira dans les buts pour repasser en dessous de la barre toujours un peu compliquée à avaler des 10 buts.

Mais les 9 buts d’écart sonnent sans doute le glas d’un exploit avec un qualification pour le deuxième tour, il reste la 3° place à essayer d’aller chercher et tout devrait se jouer déjà la semaine prochaine à Randers, sachant que les Danoises ont passé 4 buts à Vâlcea, tout cela ne provoque pas un débordement d’enthousiasme…

A Valcea, Ramnicu Valcea
Le 17 octobre 2010 à 18h30
C.S. "Oltchim" Rm. Valcea - Toulon Saint Cyr Var Handball : 28-19 (Mi-temps : 15-9)
1 600 spectateurs
Arbitres :
MME Valerija Guseva et Stella Vartanyan (Russie)

Statistiques du match
C.S. "Oltchim" Rm. Valcea
Gardiennes :
Tolnai, Ungureanu
Joueuses :
Ardean Elisei 7, Neagu 5, Stanca 5, Vizitiu 4, Han 3, Luca 1, Manea 1, Nechita 1, Özel 1, Bese, Farcau, Szucs,

Toulon Saint Cyr Var Handball
Gardiennes :
Bettacchini, Santana Oliveira
Joueuses :
Mwasesa 5, Islas Helgesson 4, Gnabouyou 3, Tuvene 3, Bredou Gondo 2, Deroin1, Flognman 1, Audebert, Brkljacic, Dembele, Gomis, Lebihan

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités