mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Elles méritaient mieux...
Elles méritaient mieux...
18 Octobre 2010 | France > LFH

Dijon s'est incliné pour la troisième fois de la saison, la seconde fois sur ses terres, cette fois-ci c'est Metz qui est venu s'imposer en Côte d'Or malgré une belle prestation dijonnaise (23-28).

Une rencontre qui commençait pourtant de la meilleure des manières pour les Dijonnaises lorsque Jocelyne Mavoungou ouvrait les hostilités suivie de près d'un but à six mètres de Solenne Delorme (2-0, 3e).  Petite avance pour Dijon, comblée plutôt rapidement par Metz grâce notamment à un premier but messin inscrit sur penalty par son ailière Svetlana Ognjenovic (2-1, 4e). Le trio Kristina Franic, Allison Pineau et Katty Piejos donnait l'avantage au Metz Handball et ainsi reprendre petit à petit les commandes du match (3-4, 7e).  C'était finalement un mano à mano qui se mettait en place. C'est d'abord, Jocelyne Mavoungou et Stéphanie Fiossonangaye-Anthonioz qui répondaient à un doublé de Svetlana Ognjenovic  (7-7, 17e). Puis, le duo Solenne Delorme et Louise Thomé qui trouvait l'égalisation (9-9, 22e). Dijon et Metz se rendaient coup pour coup jusqu'à une légère accélération messine bien aidée par sa gardienne internationale, Amandine Leynaud, impressionnante de réussite à en dégouter les attaques dijonnaises. Metz Handball inscrivait un 3-0 par l'intermédiaire de Svetlana Ognjenovic, Lidija Horvat et Katty Piejos (9-12, 25e). L'écart de la partie se maintenait  autour des trois buts lors du retour aux vestiaires des deux équipes qui se faisait à 11-14 en faveur des Lorraines.

Amandine Leynaud impériale...
A la reprise, Dijon repartait de plus belle de la bataille en scorant deux fois de suite  par l'intermédiaire de Louise Thomé pour revenir à une unité de Metz (13-14, 32e). Dans cette confrontation, Dijon est malheureusement tombée sur une gardienne en forme internationale, en état de grâce avec à son actif 27 parades, rien que ça ! La gardienne internationale française, Amandine Leynaud a verrouillé la porte du but messin. En plus d'avoir réalisé un grand nombre d'arrêts, le pourcentage de réussite est également impressionnant avec tout bonnement, un 54%. Chapeau bas ! La bonne performance de la gardienne Roumaine de Dijon peut sembler anecdotique à côté de celle de la Messine mais la Roumaine Eus Popovici a tout de même réalisé 10 arrêts et permis à son équipe d'y croire.

Sans doute la meilleure prestation de Dijon cette saison, qui n'a pu tenir la totalité de la partie face aux coéquipières de « Doudou ». Dijon a buté sur le dernier rempart Messin même si Jocelyne Mavoungou trompait à sept reprises Amandine Leynaud. Avec une gardienne qui fait le métier, Metz n'a plus qu'à assurer l'essentiel pour conserver, voire bonifier son avance. D'abord,  cinq buts d'avance sur une réalisation de Nina Kanto (15-20, 42e). Puis, sept longueurs d'avance après un but de Claudine Mendy (18-25, 54e). La messe semblait dite pour les Dijonnaises qui n'auront donc pas tenu la totalité de la rencontre. Cependant, le CDB en fin de match ne baissait pas les bras pour autant en continuant de jouer et ainsi réussir à réduire un peu l'écart après deux ultimes réalisations de Béatrice Edwige et Véronika  Pajtasova (23-25).

C'était sans doute la meilleure prestation de Dijon, en ce début de saison (pour le moment) qui plus est face à Metz. Sans une grosse performance dans les cages de sa gardienne, Amandine Leynaud, vraiment impériale samedi soir sur le parquet dijonnais, les 60 minutes auraient sans doute été différentes. Vraisemblablement, une défaite encourageante pour Dijon pour la suite du programme...

© Anne Hélène Roth
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités