mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Des Crocodiles aux dents acérées !
Des Crocodiles aux dents acérées !
9 Novembre 2010 | National > Nationale 1M

Thierry Micolon, le directeur sportif du HBH 71, avait raison de craindre le collectif gardois, réserve de Division 1. En effet, même si leurs adversaires d’un soir ne sont venus qu’avec neuf joueurs sur douze, sur la feuille de match, le HBH 71 a connu d’énormes problèmes pour tenter de s’imposer.

Cinq minutes après l’entame du match, Nîmes s’imposait largement (5e, 0-3). Il fallait attendre que Lyoen marque le premier de ses nombreux penalties avant que Ducreux, par deux fois, fasse que le HBH 71 ne lâche son adversaire. Lyoen, à nouveau, transformait un penalty et permettait aux siens de revenir à la hauteur des Gardois (10e, 6-6). Même si les Hazebrouckois se donnaient à fond, à l’image d’un Ducreux exceptionnel (comme l’avait prévenu Thierry Micolon !), les Jaune et Noir pointaient leur nez au-dessus de l’eau au quart d’heure de jeu, grâce à Fruchart (15e, 10-9). Valent, discret jusque là, venait confirmer la volonté des Flamands en portant la différence à deux longueurs (25e, 15-13) avant que les Nîmois ne reviennent à la marque à la pause : 15-15.

Les Hazebrouckois qui suaient sang et eau reprenaient la partie en soulignant un 19-17 (36e) alors que Nîmes revenait à nouveau à la marque malgré un Lievens des grands jours. Le HBH 71 repartait (40e, 21-20) et gardait le rythme de la victoire avec un excellent Ducreux secondé par de très bons Dias, Kelly, et Deblonde laissant les Hazebrouckois dérouler de plus cinq à plus dix buts d’écart pour terminer avec une avance, sûrement trop lourde à supporter par rapport à la rencontre, permettant aux Hazebrouckois de l’emporter 38 à 27 avec les trois points de la victoire.

Thierry Micolon n’avait de cesse de rendre hommage aux Nîmois qui, avec leurs qualités, ont empêché son groupe de s’imposer à la légère. « Il s’est agit d’une opposition de valeur », reconnaissait le technicien flamand. « Cette opposition de valeur m’a obligé de changer une défense non adaptée. » Si le match était d’une qualité exceptionnelle, ce n’est sûrement pas sans la qualité d’adversaires que le public hazebrouckois a apprécié.

Du côté des Jaune et Noir, il s’agissait de la victoire d’un groupe. Ce n’était pas forcément ces joueurs-là qui auraient été appelés. Néanmoins, les Dias, Jarny et Deblonde qui avaient des rôles discrets par ailleurs, ont démontré combien leurs qualités apportent ce plus indispensable aux Hazebrouckois. Quant à Ducreux, pour son premier match avec le HBH 71, on ne peut que se féliciter d’avoir un Thierry Micolon à la vision plus que parfaite quant à l’avenir de l’équipe senior flamande.

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités