mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Finalement…

Toulon n’a pas fait le poids face à l’armada de Larvik dans l’avant dernier match de Champion’s League, mais finalement, la défaite de 12 buts est le meilleur résultat des clubs visiteurs dans le Grand Nord… Vâlcea en avait pris 13, Randers 14, comme quoi même une mini déroute n’est pas infamante face à cette machine à jouer et gagner qu’est le club phare norvégien.

On aurait pu craindre le pire d’entrée de match avec un repli défensif aux abois, une attaque en berne et des échecs par trop répétés face à une Lene Rantala qui annonce ses 42 ans sur la toise du temps. Comme d’habitude à Larvik, le jeu placé était presque en option... Montées de balle et contre-attaques faisant largement avancer la marque en laissant Alexandra Bettachini se faire massacrer comme à la foire du trône par Heidi Loke et consort. A -10 après 20 minutes de jeu, on ne donnait pas cher des envies de Toulon de faire bonne figure dans cette rencontre. Mais une entrée très positive d’Alissa Gomis qui allait marquer par deux fois et obtenir 2 jets de 7 mètres, une plus grosse rigueur défensive et l’écart arrêtait de se creuser pour n’offrir « que » 10 buts d’avance à Larvik à la pause.

Boostées par cette fin de mi-temps un peu plus encourageante, les Toulonnaises s’offraient même un retour des vestiaires positif et ce sans Christiane Mwasesa superbement secondée par une Adina Tuvene qui montrait par la même occasion qu’elle est loin de n’être qu’une machine à tirer les jets de 7 mètres. Bon, même si Toulon revenait ponctuellement à 8 buts, cela ne changeait pas foncièrement la finalité du match, il suffisait que Larvik monte un peu le ton défensif pour récupérer alors quelques jolis ballons à monter pour reconstruire aussitôt l’écart.

Le match perdait notoirement de son intensité et si Christiane Mwasesa entrait pour « décocher » quelques missiles, si Larvik jouait quelques kung-fu superbes, on sentait parfaitement que le match avait trouvé sa fin et le jeu n’arrivait même plus à intéresser le commentateur télévision qui partait dans quelques digressions sur les affaires de cœur des norvégiennes qui ne font pas vraiment avancer l’information handballistique.

Au final, après le rouge pour 3 fois deux récolté par une Heidi Loke trop superbe en attaque mais trop pousseuse en défense. Une très belle séquence de Jacqueline Oliveira et Paula Gondo offrait finalement ce -12 à Toulon Saint Cyr sur le gong de fin du match.  Après la déconvenue de Vâlcea la semaine dernière, le raté de Mios, le voyage dans le Grand Nord a fini une triste semaine pour le handball varois, mais depuis la défaite face à Vâlcea, on savait que dans cette compétition tout se jouerait dimanche prochain face aux Danoises de Randers !

A Larvik
Le 13 novembre 2010 à 17h15
Larvik - Toulon Saint Cyr Var Handball : 38 - 26 (Mi-temps : 23-13)
2 000 Spectateurs
Arbitres :
MM Tomo Vodopivec et Robert Krasna (Slovénie) 

Statistiques du match

Larvik
Gardiennes :
Rantala, Leganger
Joueuses : Hammerseng 2, Riegelhuth 5, Mork 3, Breivang 1, Larsen 2, Loke 11, Kristiansen 7, Sulland 4, Medvedeva 1, Breistol 1, Stange 1

Toulon/Saint-Cyr
Gardiennes :
Bettachini, Oliveira
Joueuses : Mwasesa 4, Gnabouyou 1, Dembélé 3, Tuvene 7, Bredou-Gondo 4, Gomis 2, Helgesson 3, Flognman 2, Deroin, Le Bihan, Brkjlacic, Audebert

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités