mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le fer et le feu !
Le fer et le feu !
20 Novembre 2010 | Europe > Champion's League

On peut dire que Montpellier aura marqué les esprits avec sa victoire à Kolding de 8 buts ! Appliqués en attaque et ne ratant que le minimum syndical au tir. Plus que costauds en défense devant un Richard Stochl qui aura fait 45 minutes de très haute volée, les Montpelliérains se sont totalement relancés dans la course aux premières places dans la poule B de la Champion’s League.

Ayant fait directement le voyage Dunkerque – Kolding, les Héraultais entamaient parfaitement le match avec des consignes très claires. Ne pas donner aux Danois l’occasion de rentrer dans leur jeu rapide, ce jeu fait de montées de balles et de prises de risque rapides qui avait mis Hambourg sous l’éteignoir. Consigne parfaitement comprise par un duo Kavtincik – Hammed sur le côté droit, mais avec le Slovène sur le poste d’arrière et le Tunisien sur l’aile droite. Changement de poste pour le plus grand bien du MAHB car ces deux là offraient rapidement la main mise du jeu pour le MAHB. Tout cela se faisait sans Nikola Karabatic resté sur le banc  mais avec les 55 Blues Fox qui accusaient 22 heures de car mais un enthousiasme magique devant la solidité de leurs protégés.

Malgré une main mise sur le jeu, Montpellier n’arrivait pas vraiment à décrocher des Danois qui ne vivaient que par les coups de pattes d’un Lars Christiansen toujours aussi magique sur son aile et les missiles de Sarup Sondergaard sur le poste d’arrière droit. Cela suffisait jusqu’à l’entre de Nikola Karabatic et le vrai coup d’accélérateur des Champions de France. Bojinovic, Hammed par deux fois, Honrubia et Kavtincik profitaient des arrêts à répétition de Richard Stochl pour enfoncer très profond le fer rouge dans les esprits de Kolding. Pour les battre il faudrait autre chose qu’un ailier même mythique et un seul arrière dangereux. Même si très logiquement Montpellier connaissait un temps faible sur la fin de première période, la mise en marche de la machine ultime de ces dernières semaines, William Accambray, donnait un avantage de 6 buts à la pause. Du boulot très bien fait jusque là, mais encore ne fallait-il pas connaître un début de seconde période compliqué comme souvent.

Même si Sarup Sondergaard y allait de son doublé dès l’entame de seconde mi-temps, la défense avait des aspects de solidité trop visibles pour Kolding ne profite d’un léger temps de remise en route de l’attaque des Français.  Aymen Hammed remettait le couvert sur son aile, Nikola Karabatic se jouait de ses garde du corps rapprochés avec une stricte qui ne le gênait pas outre mesure et Mladen Bojinovic jouait les maîtres zen, en ne ratant pas une occasion de faire tourner un peu la pendule. Quand on est patient en attaque et efficace au tir que l’on ne lâche pas des ballons bêtement, alors les choses deviennent très compliquées pour Kolding dont Bo Spellerberg symbolisait parfaitement les soucis en attaque placée. Même quand Richard Stochl connaissait un léger coup de mou, la tranquillité héraultaise et l’entrée de Mickaël Robin permettait de mater les derniers soubresauts de révolte de Kolding. Anders Oeschler lâchait le bras, Spellerberg marquait son premier but, mais entre un William Accambray parfait quand il s’agissait de relancer la machine et un Issam Tej combattant à tous les bouts du terrain, la fin de match se jouait tranquillement pour les hommes de Patrice Canayer.

Montpellier tient enfin LA victoire de référence à l’extérieur cette saison, même si le retour la semaine prochaine à l’Arena devra être abordé avec la même détermination et efficacité, ce match efface la cruelle déception de Veszprém et surtout montre qu’un MAHB qui possède toutes ses armes fait maintenant partie des équipes majeures européennes. Ces deux points replacent le champion de France dans la course pour une place de premier ou de second, il faudra encore enchaîner, mais ce match va à l’évidence marquer les esprits ! Autant adverses que montpelliérains !

A Kolding, Trefor Halle
Le 20 novembre 2010 à 16h15
KIF Kolding - Montpellier Agglomération HB : 28 - 36 (Mi-temps : 13-19)
2 700 spectateurs
Arbitres :
MM Nenad Krstic et Peter Ljubic (Slovénie)

Evolution du score : 2-2 5°, 4-5 10°, 6-9 15°, 8-13 20°, 10-17 25°, 13-19 MT, 15-22 35°, 18-27 40°, 18-28 45°,  22-31 50°, 25-33 55°, 28-36.

KIF Kolding
Gardiens :
Erevik 1re à 20e puis 38e à 60e, 7 arrêts dont 0 sur 1 au pen., Petersen 21e à 37e, 2 arrêts
Joueurs :
Karlsson, Toromanovic 1/1, Garralda, Oeschler 7/11, Spellerberg 1/8, Christiansen 7/9 dont 1/2 aux pen., Schnuchel, Forslund, Sondegaard-Sarup 5/11, Mikkelen 1/3 dont 1/1 au pen., Pedersen, Nikolic 4/4, Jensen 2/2.

Montpellier Agglomération HB
Gardiens :
Stochl 1re à 50e, 13 arrêts dont 1 sur 3 aux pen., Robin 51e à 60e, 2 arrêts, Andry
Joueurs :
Tej 3/4, Accambray 6/8, Di Panda 1/1, Salou, Guigou 2/4, Honrubia 2/2, Juricek 0/1, Obradovic, N. Karabatic 6/7, Kavticnik 7/8, L. Karabatic, Hammed 5/6, Bojinovic 4/7 dont 1/1 au pen..

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités