mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Metz trace sa route
Metz trace sa route
21 Novembre 2010 | Europe

Metz a validé son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe des vainqueurs de Coupe à l’issue de deux manches sérieuses contre les Grecques de Ionas.

Victorieuses de quinze buts à l’aller (18-33), vendredi à Thionville, et de douze ce dimanche dans leur fief des Arènes (31-19), les Messines se sont aisément qualifiées pour le tour suivant de Coupe des Coupes aux dépens des Grecques de Ionas. Ces deux rencontres, disputées en Lorraine, auront donc été abordées avec le plus grand sérieux par les protégées de Sébastien Gardillou. « Nous avons maîtrisé ces deux rendez-vous, c’est l’essentiel, commentait l’entraîneur mosellan. Si je suis satisfait de la progression avec la balle, je suis en revanche un peu plus réservé par nos imperfections dans les duels. »

Certes, tout n’a pas été parfait, mais le perfectionniste technicien français oublie pudiquement de dire qu’il a donné beaucoup de temps de jeu à sa jeune garde. « Oui, souriait-il au coup de sifflet final. Nous avons permis à nos internationales de partir avec leurs sélections respectives en bon état ! »

Au rayon des grandes satisfactions, il faut ainsi relever la très, très bonne partie de Laura Glauser, la gardienne de l’équipe de France espoirs : vingt-trois arrêts décisifs sur quarante-deux tirs (54,7 % d’efficacité). La remplaçante de luxe d’Amandine Leynaud et Cléopâtre Darleux, à l’aube naissante d’une grande carrière, pouvait légitimement se sentir soulagée d’un grand poids : « J’avais beaucoup de stress avant le match, disait-elle humblement. J’avais une boule au ventre. Mais je suis contente d’avoir pu évoluer derrière une telle défense qui m’a bien aidée. J’éprouve la satisfaction du devoir accompli, sauf mes dix dernières minutes quand j’ai ressenti la fatigue. » Effectivement, la veille, la demoiselle avait joué également une heure… avec la réserve messine en Nationale 1 devant Cannes. Quelle transition !

Joli turn-over
De même, le coach a varié ses combinaisons avec Martine Ringayen à l’aile gauche, à la place de Svetlana Ognjenovic (entorse), Claudine Mendy pour doubler sur le poste d’arrière gauche avec Kristina Franic ou pour remplacer Nina Kanto au pivot, Sabrina Abdellahi sur le flanc gauche ou au centre de l’attaque, Caroline Schmele en meneuse pour faire souffler Allison Pineau et Koumba Cissé afin de relayer Lidija Horvat ou Katty Piejos à droite. Excusez du peu !

Metz attend maintenant avec impatience le tirage au sort des huitièmes de finale, ce mardi à Vienne. « J’aimerais un adversaire qui nous permette de monter en puissance », espérait Gardillou. « Je souhaite éviter Toulon dans un duel franco-français », souhaitait pour sa part le président Thierry Weizman. Car, à ce stade de la compétition, les troisièmes de poules de la Ligue des Champions sont reversés en Coupe des vainqueurs de Coupe. Et les Varoises, qui ont battu les Danoises de Randers (24-23) aujourd’hui, ont composté leur billet pour cette épreuve. Mais il reste encore des candidats prestigieux comme Viborg ou… Hypo ! De quoi donner des idées au club lorrain qui n’a toujours pas digéré l’affaire Prokop.

METZ - IONAS : 31-19 (15-8)
(Dimanche à Metz)
Les Arènes. 2000 spectateurs.
Penaltys pour Metz : Franic (28e). Pour Ionias : Shlyakhova (33e).
Exclusions à Metz : Horvat (33e), Schmele (52e). A Ionias : Logdanidou (23e et 55e).

* METZ : Gardiennes : Glauser  (60’, 23 arrêts dont 0 pen/2 ) Leynaud, Darleux. Joueuses de champ : Mendy (3/6), Kanto (3/3), Cissé (1/3), Piejos (2/5, dont 0 pen/1), Franic (4/6 dont 1 pen/1), Ringayen (5/6), Pineau (4/6), Schmele (1/5), Horvat (4/4), Ognjenovic, Abdellahi (4/6). Entraîneur : Sébastien Gardillou.

* IONIAS : Gardiennes : Pencheva (60’, 10 arrêts dont 0/2 pen), Wojtowicz, Mavromati. Joueuses de champs : Krumova (3/14), Lafara (5/9), Papanikolaou (3/3), Bostman, Logdanidou (3/8, dont 0/1 pen), Shlyakhova (4/8, dont 1/1 pen), Milona, Tsakalou (1/9), Wojtowicz A, Zoumpounelli, Chrisi. Entraîneur : Sophia Naisidu

IONAS - METZ : 18-33 (8-16)
(Vendredi à Thionville)
Gymnase Jean-Pierre Adams à Thionville. 1300 spectateurs.

* IONIAS : Gardiennes : Pencheva (6 arrêts), Wojtowicz, Mavromati. Joueuses de champs : Chrisi, Krumova (3/8), Lafara (1/1), Papanikolaou (5/6), Bostman (1/1), Logdanidou (1/3), Shlyakhova (5/12), Milona, Tsakalou (3/9),Wojtowicz A, Zoumpounelli.

* METZ : Gardiennes : Leynaud (11 arrêts), Darleux (6). Joueuses de champ : Kanto (7/7), Cissé (2/4), Piéjos (7/9, dont 2 pen), Franic (4/8 dont 1 pen), Ringayen (3/3), Pineau (0/1), Schmele (3/3), Horvat (3/7), Ognjenovic, Abdellahi (2/2).

Les qualifiés
Metz, Zagreb, Bergen, Copenhague, Viborg, Rostov, Zvenigorod, Hypo, Mar Alicante, Arandjelovac (Milos), Constanta, Lugi, Minsk (Arkatron), Budapest, Reykjavick (Fram) et Toulon.

© Lionel Willems
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités