mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
C'est dur, c'est l'Europe !
C'est dur, c'est l'Europe !
22 Novembre 2010 | Europe

 Rien à gérer, c'était le leitmotiv du HAC avant le coup d'envoi de ce 1/16ème de finale retour de la coupe EHF. Avec une avance de deux buts (22-24) acquise vendredi aux Docks Océane, les Haut-Normandes n'avaient pas de matelas suffisant pour se permettre un quelconque attentisme.

Cherbourg a vraiment de la chance. Quand ce ne sont pas les Mauves de la JS Cherbourg qui enflamment les travées de Chantereyne, ce sont les meilleures handballeuses Normandes qui viennent y jouer leur avenir européen. Et sans doute l'antre de la Nationale 1 masculine a t'elle pu insuffler son souffle habituel pour épauler des havraises en difficultés face à des Polonaises solidement campées en défense.

Car d'entrée de jeu, le ton est donné, le match sera défensif ou ne sera pas. Majerek à droite et Wlodek à gauche jouent les filles de l'air, les deux ailières trouvant les espaces aux extrémités (3-4, 8ème). Lublin domine au tableau d'affichage mais dans le jeu, point. Ce sont surtout les Havraises qui déjouent un tantinet, multipliant les pertes de balles "gratuites" et s'échinant à trouver au près des espaces inexistants. Déonise Cavaleiro a beau se couper en deux, à la mène ou à la conclusion, le HAC est à la peine et sans quelques arrêts de classe de Pereira (8 en 1ère période), la note à la pause eut pu être autrement plus salée (10-11).

Le repos ne va pas modifier la donne. Pas tout de suite. Lublin continue sur son rythme, Repelewska (6 buts) et la géante Wojtas profitant d'un certain retard voire d'un retard certain dans le signalement de refus de jeu systématique. Cette réticence des arbitres norvégiennes à plier le bras ne va pas favoriser la défense acharnée des filles de Fred Bougeant, virtuellement éliminées après le doublé de Repelewska (13-16, 39ème).  Sortie sur blessure, Daniela Pereira est parfaitement suppléée par Marie Kazgandjian (3/4 en 7 minutes) et le HAC va enfin sortir ses griffes. En montant sur les arrières polonaises, les Havraises les poussent à la faute et les ballons se mettent à monter. Et avec Alberto en puissance, Chereches en vitesse ou Tounkara en finesse, le HAC passe devant au meilleur moment (19-17, 46ème).

Dans un dernier sursaut, Lublin s'accroche, Mihadolovia entretenant l'illusion d'un danger toujours présent (20-20, 53ème). Mais à l'amorce et à la conclusion d'un 3-0, Chereches ôte tout suspense à un match qui a définitivement changé d'âme. Un dernier but et le sourire radieux de Deonise Cavaleiro concluent une qualification en 1/8ème que les Havraises auront acquise dans la douleur. Mais si les coupes d'Europe étaient des parties de plaisir ou de longs fleuves tranquilles, çà se saurait, non ?


COUPE D'EUROPE EHF, 1/16EME DE FINALE RETOUR
Dimanche 21 novembre 2010 - 16h - Complexe Chantereyne, Cherbourg
1.100 spectateurs

HAC HANDBALL (Fra) - SPR LUBLIN SSA (Pol)
24-22 (Mi-temps : 10-11).

Arbitres : Kjersti Arntsen et Ida Cecilie Gullaksen (Nor).

LUBLIN
Gardiennes
: Jurkowska 8/31 (dt 0/1 pen) à 20%, Baranowska 1/2                             
Joueuses de champ: Danielczuk, Wlodek 4/8 (dt 1/1 pen), Wilczek, Majerek 4/9, Marzec 0/2, Wojdat, Repelewska 6/10, Sviderskiene, Figiel, Skrzyniarz 1/4, Mihdaliova 4/11, Wojtas 3/8.

LE HAVRE AC
Gardiennes
: Pereira 15/36 (dt 0/1 pen) à 38%, Kazgandjian 3/4

Joueuses de champ: Hervé, Alberto Francisca 7/13, Kresoja 1/3, Garbarenko 1/1, H.Sawaneh, Tounkara 3/7, Boldyreva 1/1, Cavaleiro 6/8 (dt 1/1 pen.), Mbang 1/1, Ntsama Akoa 1/3, Snopova, Chereches 3/4.

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités