mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Un derby pour se relancer ?!
Un derby pour se relancer ?!
24 Novembre 2010 | France > LFH

En ce dimanche après-midi, bisontines et dijonnaises s'étaient données rendez-vous en Franche-Comté pour le dernier match de LFH avant la trêve. Quoi de mieux qu'un derby, pour conclure la première partie de saison. C'était bien plus qu'un derby puisque seule la victoire est belle que ça soit pour les unes ou pour les autres, les trois points de la victoire sont très précieux. Et le tout sous l'œil des téléspectateurs de France 3 région.

L'envie semblait être du côté des dijonnaises c'est d'ailleurs Dijon qui prenait d'entrée les commandes en réalisant le mini break sur un tir de Martina Skolkova (1-3, 8e) sans jamais réellement laisser la main à leur adversaire bisontin. Une avance qui allait même grimper à cinq longueurs grâce notamment à Anca Amariei et Véronika Pajtasova (1-5, 21e). Quelques pertes de balles ou tirs manqués dijonnais et les bisontines retrouvaient espoirs en rentrant aux vestiaires par la plus petite des marques (9-10). Les bisontines ont butté très souvent sur le dernier rempart dijonnais, Axelle Bertrand qui a repoussé à maintes reprises les attaques adverses, avec notamment seize parades à son actif dont onze lors des trente premières minutes.

Après la pause, l'ESBF trouvait l'égalisation par l'intermédiaire de son ailière droite, Cécile Grundish (10-10, 33e). Sans conséquence pour les bourguignonnes qui repartaient de plus belle de la bataille et ainsi reprendre la main (10-12, 36e). Un arrêt plus que précieux, de Claire Moreau sur un penalty de Nabila Tizi, rarement en échec dans exercice. La joueuse internationale algérienne, de l'ESBF pouvait trouver l'égalisation pour son équipe mais a vu son tir repoussé de fort bel manière par la jeune gardienne dijonnaise pour sa première apparition en LFH. Sans doute un tournant dans la rencontre. C'est finalement Dijon qui s'envolait un peu plus vers une victoire avec la bagatelle de quatre buts d'avance (14-18, 52e). Un dernier sursaut d'orgueil des Bisontines, du duo Cécile Grundish et Ivana Filipovic afin de tenter une remontée mais Jocelyne Mavoungou et Louise Thomé ripostaient en portant l'estocade finale pour l'emporter (19-24).

Nostalgie quand tu nous tiens
Petite séance nostalgique pour le public Franc-Comtois apercevant la petite sœur de Carmen Amarei-Lungu qui a porté haut les couleurs de l'ESB, à la belle époque. Anca Amariei foulait pour la première fois le parquet bisontin, terre de tous les exploits de sa sœur, Carmen. Depuis quelques matchs, la joueuse roumaine trouve un peu plus ses marques dans le championnat de France de LFH. En ce dimanche après-midi, Anca était la meilleure marqueuse de la partie, en compagnie de Léa Terzi toutes deux ayant inscrit cinq réalisations.

A chaque but inscrit du CDB, ou bonne période défensive les dijonnaises étaient les poings sérés, les bras levés, les tapes dans les mains des coéquipières on sentait bien qu'il y avait de l'envie du côté de Dijon. Ou que la pression du derby à enjeu a un peu plus stressé l'ESBF.

Malgré les absences pour blessure de Stéphanie Fiossonangaye-Antonioz et de Eus Popovic ajouté également à la blessure longue durée de sa capitaine Céline Murigneux c'est bel est bien Dijon qui s'empare d'un succès capital avec trois points précieux qui peuvent peut-être compter double en fin de saison (19-24).

© Anne Hélène Roth
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités