mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
En haut de leur Everest !
En haut de leur Everest !
20 Février 2011 | Europe > Champion's League

C’est fait, après 7 défaites de rang en Allemagne, Montpellier a enfin décroché sa première victoire en terre allemande, qui plus est chez le leader incontesté de la Bundesliga. Avec cette victoire, non seulement Montpellier assure quasiment sa place dans les deux premiers, mais peut envisager la première si il fait un sans faute sur les deux dernières journées.

Ultra dominateurs en début de match au point de mener 6-1 avec une défense du HSV totalement à la rue sur les extérieurs, Montpellier a du ensuite enfiler le bleu de chauffe pour contrer la déferlante allemande avec en point d’orgue un final totalement irrespirable et une tension qui aura fini par faire craquer Pascal Hens avec une passe dans les tribunes qui annihilait tout espoir de match nul pour le HSV.

Mais si Nikola Karabatic aura donné tout et plus sur la fin de match pour arracher des buts devenus de plus en plus durs à marquer, si Michael Guigou aura marqué lui aussi le money time par ses buts et en éteignant la circulation de balle hambourgeoise tuant des mouvements que les joueurs de Martin Schwalb récitaient de mieux en mieux, si Richard Stochl aura encore une fois prouvé qu’il regardait les yeux dans les yeux les plus grands gardiens de la compétition, homme par qui le miracle, l’exploit, le quasiment impossible est arrivé est à l'évidence ce bon vieux diable de Mladen Bojinovic. Le grand Serbe aura commencé par enfiler les jets de 7 mètres comme à la parade, arrivant à passer au dessus de la tête d’un Johannes Bitter et ses 2.03 m ou traverser un Per Sandström venu se faire crucifier par le grand « Dougi ». Mais en plus de tout cela, il va être lui aussi royal sur le money time, enfilant les buts les uns derrière les autres quand Hambourg trouait la défense héraultaise à chaque attaque ou en récupérant comme Kiel la veille une flopée de ballons tous plus importants les uns que les autres.

Avec 10 buts l’ex grand banni de la saison dernière aura encore marqué cet épisode magique de son club. Outre ses buts sur jets de 7 mètres il aura passé tir de loin et son passement de bras que tout le monde voit arriver mais personne n’arrive à contrer le tout avec une expérience exceptionnelle.  L’autre coup de chapeau est à donner à l’édifice défensif mis en place avec une science énorme par Patrice Canayer. Car si Hambourg a réussi à rester au contact lors de la domination et des temps forts montpelliérains, ce n’est surement pas grâce à son attaque placée. Avec un peu plus de rigueur dans le repli défensif, ce qui aura été surement le petit côté obscur de cet exploit, le MAHB n’aurait sans doute pas joué avec les nerfs de ses supporters. Car Hambourg n’a vécu et survécu que sur son jeu rapide, jeu rapide que sciemment les Héraultais ne jouaient que très parcimonieusement pour ne pas emballer le match et subir ainsi le rythme.

Il reste enfin et surtout à la fin de ces 60 minutes de jeu, une victoire historique d’un club français en Allemagne et qui plus est le leader de son championnat. Blazenko Lackovic et Krzysztof Lijewski étaient certes sur le flanc. Mais quand voit ce qu’il restait sur le banc du HSV et que Guillaume Gille avait fait son retour pour redevenir le patron indispensable à la défense hanséatique, on constate la dimension de l'exploit. Après la très dure défaite de Chambéry face à Kiel, la victoire de Montpellier montre que sportivement les clubs français commencent à regarder les yeux dans les yeux les plus belles équipes teutonnes. Cela en arriverait même à faire grincer quelques dents du côté de France Télévision, mais en tout cas cela nous donne une grosse envie de voir la suite des aventures des clubs français en Champion’s League et en particulier celles de Montpellier qui a tout dans les mains pour finir au finish premier de cette poule B avec les réceptions à venir de Presov et Veszprém.

A Hambourg, Sporthalle
Le dimanche 20 février à 16h00
HSV Hamburg - Montpellier AHB : 27 - 28 (Mi-temps : 11 - 13)
Arbitres :
MM Slave Nikolov et Gjorgji Nachevski (Macédoine)

Dernière Journée | Journée 8
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Veszprém Presov 33 22 19/02 >>
Kolding Sävehof 33 27 19/02 >>
Hamburg Montpellier 27 28 20/02 >>
Prochaine Journée | Journée 9
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Montpellier Presov   27/02  
Sävehof Hamburg   27/02  
Kolding Veszprém   27/02  
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Veszprém 14 8 7 1 0 264 225 1  
2 Montpellier 12 8 6 2 0 256 210 5  
3 Kolding 10 8 5 3 0 243 250 2  
4 Hamburg 9 8 4 3 1 238 218 -1  
5 Sävehof 2 8 1 7 0 221 282 -5  
6 Presov 1 8 0 7 1 217 254 -2  

Evolution du score : 1-4 5°,  2-6 10°,  4-8 15°,  6-9 20°, 8-10 25°, 11-13 MT – 14-13 35°, 16-17 40°, 19-20 45°, 22-23 50°, 25-26 55°, 27-28 FT.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités