mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le trio devient duo !
Le trio devient duo !
20 Février 2011 | National > Nationale 1F

Attendu depuis de nombreuses semaines déjà, ce choc de la poule 1 de N1 Féminine met aux prises les deux formations préalablement favorites pour l’accession en D2. Le co-leader Nantes affronte son poursuivant immédiat Lomme-Lille. Autant dire qu'un succès Nantais ce dimanche après-midi sur les bords de Loire donnerait une avance confortable. En face, l'équipe Nordiste est au pied du mur et n'a d'ores et déjà plus d'autre choix que la victoire pour revenir dans la course à la D2.

Au coup d'envoi de ce match, le palais des sports 500 de Beaulieu fait déjà le plein et même plus : 600 spectateurs, dont une petite colonie Lommoise, se sont massés dans les tribunes, preuve que la nouvelle ambition du NLA attire du monde. Sous le commandement de Pauline Donnart, Lomme prend d'emblée les choses en main, l’ex-Rennaise ouvre le score, aussitôt imité par la jeune Grâce Songa (2-3, 6’). Le début de match est équilibré, Lomme se montre inspiré en attaque : Malina et Songa imposent leur puissance sur la base arrière et Donnart fluidifie un jeu Lillois vif et précis.

Nantes répond par des montées de balle encore hésitantes. L’intensité défensive et les tirs hors cadre empêchent toute évolution rapide du score. Avec Maria Bals très rapidement prise en stricte, Marion Anti et Floriane Chevarin prennent leurs responsabilités et tirent les premiers coups de semonce. Tension palpable de part et d’autre, pression de l'enjeu oblige… Les deux formations s’appliquent avant tout à bien défendre.

Nantes est pour l'heure en difficulté sur attaque placée, l'équipe du président Aubry parvient tout de même à égaliser par Maria Bals après une faute grossière de Kucharska sur Tamoum, sortie sur blessure (4-4, 14’). La Polonaise, brillante en 2010, est en difficulté depuis le début de l'année. Un premier quart d’heure équilibré où même le public, encore discret et surtout crispé, se réserve pour la suite des évènements.

En ce début de match, Pauline Donnart, une des seules désinhibées de toute pression sur le parquet Nantais, fait le spectacle. Mais les jeunes sont décidemment à l'honneur : par deux fois, la jeune Guillemette Hosteing nous montre tout le potentiel de son bras droit. Dans le même temps, Luiza Makubanza fait ses premières parades dans la cage Nantaise (6-5, 17’).

Aux abords de la 17ème minute, Lomme connaît subitement un passage à vide et Nantes en profite pour scorer. Particulièrement en évidence, l’arrière droite Anti nous fait admirer l'efficacité de son coup de poignet (8-5, 19’). Le NLA ouvre les angles et Maria Bals convertit sur jet de 7 mètres les fautes des ailières Lommoises (9-5, 20’).

NANTES MET LES BARBELÉS

Les exclusions temporaires sont légions et force de constater que la pression du résultat influe sur la maladresse de bon nombre d'actrices. Peu avant la pause, c'est le moment d’euphorie côté Nantais, concrétisé par la lucarne d’une Marion Anti qui s’amuse à enlever la toile d’araignée du but adverse. Dans le même temps, Luisa Makubanza nous gratifie de superbes parades dans la cage Nantaise (18 arrêts au total). Le public exulte après cette première accélération (11-7, 23’).

En face, Lomme s’appuie sur la relation Donnart – Songa et tente de revenir au score avant la pause. Mais la fin de première mi-temps est Ligérienne, Marion Anti prend les bons shoots au bon moment (12-8, 28’). Laurent Worm demande le temps mort avant la pause pour stopper l'hémoragie… La défense Nantaise concoctée par Stéphane Moualek, tantôt 6-0 tantôt 5-1, fonctionne à merveille. Elle justifie ainsi son statut de meilleure défense du championnat. Et les tirs hors cadre des Nordistes sont autant de cartouches utilisées par l’équipe locale. A la mi-temps, Nantes mène logiquement de quatre unités.

Lomme veut renverser la vapeur : Justine Hicquebrant se distingue de suite au retour des vestiaires par deux parades importantes et Dorothée Lemaître plein centre lui emboîte le pas. Stricte de Kucharska sur Bals, Nantes attaque donc à cinq et les arrières Anti et Hosteing lancent quelques missiles savamment dosés (15-10, 34’).

Luisa Makubanza tient solidement son poste. La gardienne des Jaunes et Bleues fait une entame parfaite de seconde période et profite d’une défense Nantaise hermétique. De l’autre côté du terrain, Lomme a énormément de mal à contrecarrer la diversité des attaques placées du NLA (17-12, 39’). Le banc Nantais se met au niveau du 7 de base, Chevarin et Hosteing enquillent sans problèmes.

Dans une position quelque peu inconfortable, Marion Malina et Grace Songa tiennent à bout de bras une attaque Lommoise qui n’abdique pas pour autant (19-15, 45’). Le second souffle Nantais se fait attendre et Amandine Becue, tout juste rentrée, permet aux visiteuses de revenir à seulement trois unités (21-18, 49’). Les réalisations de Floriane Chevarin et de Diane Kleiber éteignent le premier feu (23-18, 51’).

A dix minutes du terme, malgré la domination Nantaise, tout reste à faire... Le suspense saisit le public Nantais. D’autant que la double exclusion Nantaise est une opportunité à ne pas manquer pour Lomme. L'équipe Nordiste profite un temps d’une défense Ligérienne clairsemée (23-20, 53'). Nantes souffre dans le final mais fait bloc. Heureusement pour lui, Fanny Billac brille sur son aile et met fin au temps faible de sa formation (24-20, 54’). Floriane Chevarin redonne définitivement de l'air et c'est Luisa Makubanza, encore elle, qui termine le travail proprement (25-21, 57’). Les trois dernières minutes sont anecdotiques, le public se libère enfin d’autant que Billac et Kleiber parachèvent le succès Nantais (27-22, 58’).

Victoire méritée du NLA : trois points qui permettent ainsi de prendre un avantage important sur Lomme. Nantes se dirige désormais vers un mano-à-mano avec St Amand les Eaux, l’autre co-leader de la poule. Côté Lomme, c’est la soupe à la grimace… La montée en D2 n’est certes pas enterrée mais le collectif de Laurent Worm prend un retard conséquent. Bénéficiant d'un calendrier favorable, Lomme a néanmoins l'obligation absolue du sans-faute d'ici à la fin du championnat, la D2 est peut-être à ce prix.

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - LOMME LILLE METROPOLE HB
27-22 (mi-temps : 12-8)

Lieu :
SALLE 500 - Palais des sports
rue andré Tardieu 44200 NANTES
Date :
Le 20/02/2011 16h00
Arbitres :
CLERMONT NICOLAS
CLERMONT OLIVIER

Statistiques du match

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités