mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Entretien avec... Gilles Sanchez (Fréjus)
Entretien avec... Gilles Sanchez (Fréjus)
7 Mars 2011 | National > Nationale 1M

A l'ombre du grand St Raphael Var Handball, Fréjus tente d'exister dans son élite à lui, celle des amateurs de N1. Avec un budget très modeste, le club Varois est aujourd'hui 11ème de la poule 2. Malgré la défaite chez la réserve de Chambéry ce week-end, l'AMSL Fréjus garde le cap et s'accroche à un objectif de maintien plus que jamais réalisable. L'entraineur Gilles Sanchez a repris en main l'équipe en 2009 alors en N2 et participé pleinement à l'accession en N1 et au développement sportif du club Azuréen. Il fait le point sur la saison en cours et les échéances importantes à venir.

Qu'a t'il manqué à Fréjus pour ramener quelque chose de Chambéry ?

De la rotation sur les postes d'arrières latéraux. En effet, Walid Ferhat n'était pas du déplacement pour blessure aux côtes, et Dario Pinel-Fereol s'est blessé au mollet en tout début de deuxième mi-temps alors que nous étions revenus à égalité. De plus le rythme mis par Chambéry sur engagement rapide en seconde période nous a fait très mal. Les 8 dernières minutes nous ont été fatales.

Comment jugez le parcours actuel de votre équipe ?

On manque de régularité comme la plupart des équipes de bas de tableau, et surtout celles qui accèdent. Nous savions que ce serait difficile compte tenu de la qualité des équipes de cette N1. Nous ne sommes donc pas surpris. Nous avons très souvent perdu nos matchs de peu, nous découvrons ce niveau de jeu et parfois il nous manque les détails pour faire pencher la balance de notre côté.

"IL MANQUE UN PETIT QUELQUE CHOSE"

Quels sont les secteurs de jeu à améliorer selon vous ?

On est moyen dans tous les secteurs mais excellent nulle part. Et le temps nous manque puisque nous ne pouvons pas nous entraîner plus que 4 fois semaine. Il nous manque aussi parfois un peu de confiance en nous.

Fréjus n'a jamais aligné deux succès d'affilée, à quoi est ce du ?

Si, nous avons par deux fois enchaînés deux succès d'affilée, contre Grenoble et Villepinte. C'est la passe de 3 que nous ne sommes pas arrivés à faire. Nous faisons de bons matchs même à l'extérieur mais il nous manque souvent un petit quelque chose en fin de match comme contre Nîmes, Massy, Belfort ou Villeneuve-Loubet.

Dans votre effectif, Antonin Juillard semble crever l'écran, pourriez-vous nous parler de ce joueur ?

Je ne sais pas s'il "crève l'écran", le mot est un peu fort mais c'est le joueur le plus régulier de l'équipe. Il est complet, capable de défendre et d'attaquer et même de contre-attaquer. Il est bosseur et comprend rapidement ce qui lui est demandé.

Grenoble et Chalon s/Saône sont-ils capables de se rebiffer selon vous ?

Bien sûr. Nous ne sommes qu'à 3 et 4 points devant eux. Grenoble va bien mieux qu'en début de saison surtout à domicile et Chalon est une équipe très accrocheuse... Croyez moi, ils n'ont pas dit leur dernier mot.

Mis à part deux prochains matchs compliqués, votre calendrier de fin de saison vous semble t'il abordable ?

Après Massy et Valence, nous jouerons Nîmes, à Folschviller et Chalon, tout se jouera là. Parce que les 3 derniers matchs me paraissent compliqués : à Strasbourg, contre Belfort et à Hazebrouck. Chalon par exemple a une fin de calendrier un peu plus simple que la notre. Mais à domicile nous ne lâcherons rien, ni contre Massy, ni contre Belfort.

"PAS DE FAINEANTS, NI D'INDIVIDUALISTES"

Votre sentiment par rapport à la réception de Massy samedi prochain ?

C'est une très belle équipe, avec de la rotation sur le banc. Ils sont encore en course et ne voudront pas perdre de points à Fréjus. A nous de renouveler le genre de prestations que nous avons su faire  contre Hazebrouk ou la Robertsau. Nous devrons monter notre niveau de jeu par rapport à Chambéry sinon nous n'aurons aucune chance. Nous ne partons évidemment pas favoris mais je sais qu'on peut le faire même si nous avons des blessés.

A titre personnel, comment vous sentez-vous au coeur de cette seconde année de coaching ?

Très bien, le groupe est sain, l'ambiance bonne  même dans les moments difficiles, je n'ai pas de joueurs fainéants ou individualistes. C'est peut-être ce qui nous sauvera... Je prends beaucoup de plaisir y compris à travailler avec le préparateur physique Jean-Michel Annibal.

Le projet Fréjusien est-il de connaître rapidement le monde professionnel et la Pro D2 ?

Non pas du tout. Le projet est uniquement de nous maintenir en Nationale 1 de manière pérenne. Nous n'avons pas un seul joueur professionnel, les dirigeants font du bon boulot pour la recherche de partenaires mais notre budget est 3 fois inférieur à celui des clubs de la première moitié du tableau. Le club se structure (comme en témoigne notre nouveau site internet), mais nous sommes loin, très loin des structures de Valence, ou Belfort pour ne citer qu'eux. En fait, nous avons davantage les structures d'un club de Nationale 2 il faut le dire.

L'actualité du club sur son site: www.amslfrejushb.com

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités