mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Metz frappe un grand coup
Metz frappe un grand coup
14 Mars 2011 | Europe

Victorieuses de Zvezda Zvenigorod (26-29) en quarts de finale aller de la Coupe des Coupes, les Messines restent humbles avant un retour de feu, samedi aux Arènes.

L’authentique exploit de Metz à Zvenigorod restera sans doute longtemps dans les mémoires. En effet, battre cette formation de Zvezda de trois buts (26-29), dans sa salle qui plus est, tient de la plus haute performance et d’un degré rare de maîtrise de son art. « Avant le match, j’aurais signé pour ce résultat, commente Sébastien Gardillou, l’entraîneur lorrain. Mais, compte-tenu de la physionomie de la rencontre, on pouvait espérer + 5. Gagner ici n’est pas donné à tout le monde. Le collectif a fait preuve de courage et d’abnégation, mais il nous faudra confirmer samedi chez nous. »

En tête de la première à la dernière minute, Metz comptera même jusqu’à sept buts d’avance (18-25 à la 45e), avant de subir un retour tonitruant de cette formation russe (25-26 à la 55e) forte de six championnes du monde. Un coup de pompe bien vite dissipé puisque les coéquipières de Nina Kanto plaçaient ensuite une fantastique accélération pour finalement écrire une des plus belles pages de leur histoire. Difficile, dans ces conditions, de sortir une joueuse plus qu’une autre dans ce groupe ayant fait preuve d’une incroyable solidarité et d’un mental impeccable. Citons quand même l’impériale Amandine Leynaud (18 arrêts, dont deux penaltys de Postnova et de Vetkova), ainsi que les rayonnantes Allison Pineau et Kristina Franic (sept buts chacune), ou encore Svetlana Ognjenovic (5 buts) et la confirmation de Sabrina Abdellahi (3/3), un jeune pivot au culot et à la hargne dignes des grands.

« Cet avantage ne nous garantit rien, tempère Amandine Leynaud. Contre les Russes, il faut toujours se méfier. Zvezda va sans doute passer une sale semaine (Evgeny Trefilov, le bouillant coach, était malade dimanche mais il en tirera certainement les enseignements !). Les Russes nous ont prises de haut. Nous avions plus envie qu’elles. »

Reste donc à confirmer cette performance samedi (19h30) aux Arènes de Metz devant une équipe de Zvezda certainement revancharde. La qualification n’en serait alors que plus fabuleuse.

ZVENIGOROD - METZ : 26-29
Moscou, halle Zvezda.
900 spectateurs.
Arbitres : MM. Leandersson et Lindroos (Fin).
Mi-temps : 12-17.
Exclusions contre Zvenigorod : Postnova (17e), Gruzdeva (28e), Vetkova (53e) ; contre Metz : Mendy (12e, 54e), Ognjenovic (18e), Franic (46e), Cissé (50e).
Expulsion définitive contre Metz: Piéjos (59e).
Penaltys pour Zvenigorod : Vetkova (12e), Postnova (59e); pour Metz : Ognjenovic (11e, 12e, 17e, 35e), Franic (32e).

* ZVENIGOROD
Gardiennes :
Saidova (1re à la 30e, 1 arrêt), Alizar (31e à la 60e, 4 arrêts)
Joueuses de champ : Sashurkova, Karpenko, Postnova (4/12, dont 1 pen./2), Dmitrieva, Kuznetcova (6/12), Gruzdeva (1/4), Koroleva (2/6), Anisimova, Novitskaya, Sen (3/5), Vetkova (7/9, dont 1 pen./2), Potapenko (0/1), Chernova (1/2), Vinogradova (2/2). Entraîneur : Vitaly Krohin.

* METZ.
Gardiennes : Leynaud (1re à la 44e et 48e à la 60e, 18 arrêts dont 2 pen.), Darleux (45e à la 47e, 0 arrêt)
Joueuses de champ : Cissé (0/2), Mendy (3/4), Kanto (3/3), Pineau (7/13), Abdellahi (3/3), Piéjos (1/4), Schmele, Franic (7/9 dont 1 pen/1), Ringayen, Ognjenovic (5/7 dont 4 pen./5), Horvat (0/1). Entraîneur : Sébastien Gardillou.

© Lionel Willems
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités