mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Limite accident industriel !
Limite accident industriel !
24 Mars 2011 | Europe > Champion's League

En tirant les Suisses du Kadetten Schaffhausen, Montpellier pensait avoir fait une assez bonne opération et que les quarts de finale étaient à leur portée. Pourtant après la fin du match aller, on se pose la question de façon très nette, Montpellier ayant produit un match dont il semblait pourtant à l’abris depuis quelques temps.

Si au final la défaite de 5 buts laisse la porte ouverte à une qualification, il faudra d’abord effacer cette impression de gâchis laissée sur les 50 premières minutes où entre une attaque en berne face à un gardien islandais en fusion, tout ou à peu près fut raté et des problèmes défensifs qui eux n’ont mis que 45 minutes à se régler… Certes, la pléiade d’absents, dont Accambray et Hammed ont certainement pesé dans la production héraultaise, mais mettre plus de 3 ¼ d’heure pour se rendre compte que le gardien adverse n’a fait aucune parade haute, que la vitesse et la détermination dans les engagements sont des éléments primordiaux pour la base arrière, c’est un peu étonnant pour une équipe qui avait il y a quelques semaines montrer autant de maîtrise face à Hambourg, Veszprém et autres Kolding.

Car si pendant 80% du match les Suisses se sont offerts une balade de santé, c’est bien évidemment par leurs qualités dans le jeu, mais une équipe qui se classe dans les 16 meilleures équipes d’Europe ne peut en être dénuée, bien au contraire, mais aussi par la toute petite production offensive des champions de France. Cela aura permis à Peter Kukucka de se faufiler dans les espaces, à Iwan Ursic de se faire gaver de bons ballons en pivot, réussissant à mettre la défense centrale du MAHB dans le rouge et au grand espoir Mait Patrail, Estonien de nature et surpuissant de naissance de faire un quasi ravage dans la défense héraultaise. Mais surtout à tout le bloc du Kadetten de faire un vrai show en jeu rapide ! Largement plus de la moitié des buts encaissés par le MAHB l’auront été sur contre attaque ou jeu rapide, tout venant bien évidemment par les errements offensifs à répétition.

Heureusement pour calmer la douloureuse qui aurait pu être très sévère voire définitive, car Schaffhausen aura plusieurs fois compté 10 buts d’avance, il y aura ces 10 dernières minutes qui auront largement fait avancer le projet quart de finale pour Montpellier. Sans cette révolte et surtout ces solutions enfin trouvées par la base arrière, Nikola Karabatic et Mladen Bojinovic en tête, il aurait été demandé encore un exploit retentissant pour se qualifier. Au lieu de cela, c’est seulement une très grosse performance qu’il faudra produire dimanche prochain à l’Arena. Une victoire de 6 buts reste encore possible à la condition d’oublier une bonne fois pour toute ces satanées 50 premières minutes de match ou Montpellier ne ressemblait plus du tout au Montpellier vu cette saison en Champion’s League.

A Winterthur, Eulachhalle
Le 23 mars 2011 à 20h30
Kadetten Schaffhausen - Montpellier Agglomeration HB : 31 - 26 (Mi-temps : 17-11)
2 500 spectateurs
Arbitres :
MM Hlynur Leifsson et Anton Palsson (Islande)

Statistiques du match

Evolution du score : 2-1 5’, 4-4 10’, 8-4 15’, 10-7 20’, 13-10 25’, 17-11 MT – 20-14 35’, 24-16 40’, 26-17 45’, 27-19 50’, 29-21 55’, 31-26 FT

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités