mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Metz les pieds dans le tapis
Metz les pieds dans le tapis
10 Avril 2011 | Europe

Une défense poreuse, une attaque fébrile : Metz a raté sa demi-finale aller de la Coupe des Coupes en s’inclinant de quatre buts (27-31) devant Ferencvaros.

La finale de la Coupe des Coupes s’est brutalement éloignée, hier aux Arènes. Défaites par Ferencvaros (27-31), les Messines ont-elles cédé à la pression d’un tel enjeu lors de ce match aller ? « On joue un quart d’heure devant une équipe qui n’a rien de génial, mais où tout est bien huilé. C’est insuffisant,  regrettait le président Thierry Weizman. On s’est battu tout seul ! »

Effectivement, les coéquipières de Nina Kanto sont passées à côté de leur sujet, notamment en défense lors de la première période. Menant de deux buts (8-6 à la 13e), les protégées de Sébastien Gardillou connaissaient ensuite un terrible passage à vide, encaissant un sévère 8-1 en treize minutes (9-14 à la 26e). En attaque, c’était la même galère : un penalty d’Ognjenovic en quatorze minutes ! La misère… Mauvaises passes et pertes de balle étaient aussitôt récupérées et converties par les ailières Szadvari (8/9) à gauche et Kovacsicz (4/8) à droite ou l’arrière gauche Zacsik (5/14). Et il fallait toute la classe de Leynaud (14 arrêts) pour éviter le pire (17-27 à la 47e). « On a pris un gros coup sur la tête, confessait la gardienne tricolore. On n’a pas la sensation d’avoir fait ce qu’il fallait pour gagner à la maison. »

Après avoir frôlé l’humiliation, les Messines fermaient la porte derrière et parvenaient à tromper la vigilance de Pastrovics (18 arrêts, dont un penalty) dans les dix dernières minutes (25-28 à la 56e) grâce également à un 8-1 retentissant. Malgré cette réaction d’orgueil bafoué par des Hongroises très réalistes, Budapest enfonçait le clou pour finir avec un viatique de quatre unités. « Nous avons été indigents en défense et on n’a pas réussi à gagner les duels en première mi-temps, mais on méritait de remonter les dix buts sur la seconde période », analysait le technicien lorrain en fixant le panneau d’affichage. Le retour, dans une semaine en Hongrie, s’annonce très, très compliqué. « A moins de jouer comme à Zvezda où on l’avait emporté 26-29 », espérait Weizman. Battu par onze buts d’écart (37-26), après avoir remporté la première manche dans le Var (24-23), Toulon avait appris à ses dépens que l’enfer se nomme Ferencvaros. Metz réussira-t-il là où le champion de France sortant avait échoué au tour précédent ?

A Metz, Les Arènes
Le 10 avril 2011 à 17h30
Metz HB - Ferencvaros : 27-31 (Mi-temps : 12-17)
4 750 spectateurs
Arbitres :
MM Gregorio Muro San Jose et Alfonso Rodriguez Murcia (Espagne)

Exclusions contre Metz : Pineau (17e), Mendy (47e); contre Ferencvaros : Tomori (4e), Kovacsicz (27e), Zacsik (36e), Szamoransky (42e, 45e).
Penaltys pour Metz: Ognjenovic (11e, 13e, 21e, 36e, 52e), Franic (27e); pour Ferencvaros: Szucsanszki (40e).

METZ.
Gardiennes :
Leynaud (1re à la 30e et 36e à la 45e, 14 arrêts), Darleux (31e à la 35e et 46e à la 60e, 5 arrêts).
Joueuses de champ : Cissé (3/5), Mendy (1/4), Kanto (3/3), Pineau (2/8), Abdellahi, Piejos (2/2), Schmele, Franic (5/11, dont 1 pen./1), Ringayen (3/3), Ognjenovic (6/8, dont 5 pen./6), Horvat (2/7).
Entraîneur : Sébastien Gardillou.

FERENCVAROS.
Gardiennes :
Pastrovics (1re à la 60e, 18 arrêts, dont 1 pen.), Abramovich.
Joueuses de champ : Zacsik (5/14), Szarka, Szucsanszki (4/12, dont 1 pen./1), Barabasne (2/3), Szadvari (8/9), Szamoranski, Nagy, Kovacsicz (4/8), Nemeth, Tomori (3/9), Balogh (2/2), Szamoransky (3/3).
Entraîneur : Gabor Elek.

Evolution du score : 2-2 (5e), 7-5 (11e), 8-6 (13e), 8-10 (20e), 9-14 (26e), 12-15 (29e), 12-20 (32e), 13-21 (35e), 16-21 (38e), 16-24 (42e), 17-27 (47e), , 20-27 (49e), 23-28 (54e), 25-28 (56e), 27-30 (58e), 27-31 (60e).


 

© Lionel Willems
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités