mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mios et son retour de manivelle
Mios et son retour de manivelle
17 Avril 2011 | Europe

Formidable exploit que celui de Mios ce samedi en demi-finale retour de Challenge Cup. Le club du Bassin d'Arcachon est allé dominer de bout en bout (27-34) son compatriote Nîmois avec à la clé une première finale Européenne à jouer en mai prochain contre Muratpasa Belediyesi, le club Turc d'Antalya.

Battu dans sa salle d'une courte tête (26-27) , Mios avait à coeur de réparer l'affront du match aller. En début de match, c'est Nîmes qui plante les premières banderilles sous l'impulsion de Fanny Bosc et Lenka Kysucanova (5-3, 10'). Mios tient son hôte en respect (8-7, 14') jusqu'à ce qu'intervienne le premier tournant du match, l'exclusion prématurée de Camille Ayglon peu avant le quart d'heure de jeu. Un gros coup dur pour Nîmes qui ne s'en relèvera pas : courageuses et appliquées, les Miossaises vont brutalement appuyer sur l'accélérateur sous la forme d'un 8-1 en à peine 7 minutes.

Fin de première mi-temps à sens unique : les Nîmoises touchent les montants du but Miossais ou butent sur Stella Joseph-Mathieu (10-17, 22'). Pendant ce laps de temps, Mios ne se prive pour alourdir le score sous la patte du quator offensif Estelle Nze-Minko, Stella Baudouin, Inès Khouildi et Sabrina Ciavatti. Enorme bonus à la pause pour le club Girondin (15-20, 30') qui n'en demandait pas tant.

A côté de son sujet, Nîmes n'y arrive toujours pas au retour des vestiaires. Un sentiment d'impuissance même si Fanny Bosc et Blandine Dancette ramènent un temps le HBCN à 3 unités de son adversaire du soir. Maître de son sujet, le MBBA en remet une couche d'autant Joseph-Mathieu brille dans son but et éteint les derniers espoirs Gardois (20-28, 45').

Mios récite à la lettre son handball, Sabrina Ciavatti se permettant le luxe d'inscrire 4 buts consécutifs. L'équipe de Manu Mayonnade marche à vive allure vers sa première finale Européenne. "C'est dur parce qu'on avait réussi 3 fois à trouver les angles pour battre Mios cette saison. Mais on sait que quand Mios est lancé, cette équipe est difficile à arrêter" commentait ainsi Camille Ayglon à l'issue du match. "On a laissé la machine s'élancer et on n'a jamais su l'enrayer". Nîmes s'incline lourdement sur son parquet (27-34) et ne fera pas cette saison la passe de 3 en Challenge Cup.

Réussite totale pour des Miossaises rayonnantes de bonheur au coup de sifflet final. Après la Coupe de France gagné en 2009 face à Metz, le club du Bassin d'Arcachon s'offre une seconde finale de son histoire. "On était frustré après notre performance de l'aller, on a donc beaucoup bossé et notre qualification est méritée. On a réalisé le match quasi-parfait" indiquait le coach Miossais Manu Mayonnade, très satisfait du comportement exemplaire de ses joueuses.

A Nîmes (salle du Parnasse)
Le 16 avril 2011 à 20h00
HBC NIMES - US MIOS-BIGANOS : 27-34 (mi-temps : 15-20)
2000 spectacteurs
Arbitres : Mmes Maric et Masic (Serbie).

Nîmes : Bralo (50', 8 arrêts sur 39), Chatellet (10', 3 arrêts sur 6)
M. Marchal (3/3), Champion, Bulleux (0/1), Carrat (1/2), Ayglon (1/7), Dancette (6/9), Bosc (7/10), Asperges, P. Marchal, Clavel (0/1), Kysucanova (7/14 dont 3/3 pen), Jericek (2/7).

Mios : Joseph-Mathieu (60', 17 arrêts sur 44), Kent
Jurgutyte, Degoue, Chopo, Baudouin (8/12 dont 3/3 pen), Lewille (3/3), Bona, Ciavatti (9/12), Vaitanaki (1/1), Fier de Moura (2/6), Khouildi (5/12), N'Ze Minko (6/9), Genes.

Evolution du score : 0-1 (3'), 5-3 (10'), 8-7 (14'), 10-17 (22'), 18-21 (35'), 19-26 (42'), 20-28 (45'), 24-31 (53'), 26-33 (58').

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités