mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
L’espoir Montpelliérain !
L’espoir Montpelliérain !
26 Avril 2011 | Europe > Champion's League

Ces quarts de finale n’ont donné en fait que deux matches indécis sur quatre et il reste seulement deux tickets à délivrer pour le fameux Final Four ! Cologne peut déjà se préparer à recevoir des supporters allemands et espagnols, ces deux pays seront représentés à coup sur à la fin du mois de mai. Les français qui ont fait le pari de voir un de leur clubs au rendez vous peuvent y croire aussi, suite à la superbe victoire de Montpelier arrachée en terre allemande. Barcelone à encore ses chances de doubler la présence espagnole et d’éliminer aussi un troisième club allemand. Vivement le weekend prochain pour le dénouement !

BARCELONE – KIEL : 27- 25 (MI TEMPS : 14- 15)
Choc de titans :
Presque une finale avant la lettre (celle de 2010) pour ce quart impitoyable ! Barcelone remporte une deuxième victoire contre Kiel, après celle décrochée en poule dans un match de très haut niveau. C’est Dominik Klein qui en réduisant l’écart à deux buts à deux secondes de la fin, permet à son équipe de conserver ses chances pour le retour brûlant de dimanche prochain. Et l’équipe peut aussi remercier Thierry Omeyer, qui avec quatorze arrêts a limité les dégâts. Si la premiére période est équilibrée, et se termine à l’avantage des hommes d’Alfred Gislasson, appuyés sur une défense agressive, les Catalans ne se font pas distancer et recollent à un but. La deuxième mi temps offrira un spectacle avec des défenses très présentes et à ce jeu, Kiel n’a pas su trouver la faille n'inscrivant que dix buts en trente minutes à un Danijel Saric, efficace ! Un record pour les « prolixes buteurs allemands » En défense les coéquipiers de Daniel Narcisse ont eu un mal fou à contrôler Siahrei Rutenka qui va pointer à huit buts ! Coté allemand c’est Filip Jicha qui sera le plus, dangereux avec six réalisations. Les Espagnols ne réussissent toutefois pas à creuser un gros écart malgré cette domination et ce n'est pas sur que cela suffise pour le match retour, qui s’annonce explosif, devant le chaud public de Kiel !

RHEIN NECKAR LOWEN – MONTPELLIER : 27- 29 (MI TEMPS : 12- 9)
Surprise à Mannheim !
Dans ce choc, qui s’annonçait plutôt équilibré, les onze mille spectateurs ont assisté à deux périodes complètement différentes. Chaque équipe à gagné la sienne et au final, dans le money time, c’est Montpelier qui a remporté ce premier round à l’extérieur,avec un petit écart, non négligeable, de deux buts !  Pourtant les cadors de l’équipe étaient plutôt aux abonnés absents en première mi-temps avec un Nikola  Karabatic scotché à zéro sur sept, un William Accambray, inhibé, et un Richard Stochl méconnaissable. Heureusement, le petit Luka Karabatic a rempli de belle manière son rôle, faisant presque oublier, en défense comme en attaque ses prestigieux ainés, Tej et Juricek ! Les ailiers allemands s’en donnaient à cœur joie, à l’image de Cupic et autres Uwe Gensheimer. Les hommes de Patrice Canayer, concentrés à l’extrême cette fois ci, ont retourné la situation au second acte avec un Vid Kavticnik efficace (7),une solidarité de tous les instants, une défense solide, regroupée autour du grand Wissem Hmam, d’un Michael Guigou très mobile et le retour des « costauds » qui ont su perforer le gardien Szmal, au bon moment ! William Accambray libéré a alors fait parler la poudre dans tous les angles du but allemand ! Ce match augure d’un retour à suspense mais souhaitons que cette victoire, maitrisée, serve de match repère aux coéquipiers de l’expérimenté Mladen Bojinovic pour conclure, et se qualifier pour un premier Final Four sans se (nous) faire peur dans quelques jours !

HAMBOURG - TCHEKHOV 38- 24 (MI TEMPS : 20- 15)
Pas de suspense !
Les Gilles et consorts peuvent d’ores et déjà réserver leur hôtel pour la fin du mois de mai. La qualification est assurée, dés ce premier acte ! Il va falloir, par contre, digérer pour les « Ours » cette lourde défaite. K. Lijewski, Schröder et Lindbergh s’en sont donné à cœur joie, en inscrivant douze des vingt buts hambourgeois en premiére période. C’était d’ailleurs priorité à l’attaque. En seconde mi temps, le banc allemand tourne et c’est Pascal Hens(6) qui se charge de creuser l’écart malgré les arrêts d’Oleg Grams, qui fait de la résistance avec Vassili Filipov. Mais les joueurs de Vladimir Maximov sont trop en échec, trois pénaltys ratés et de multiples pertes de balles, pour espérer même limiter les dégâts. Il leur reste à sortir la tête haute en assurant un minimum de niveau de jeu devant leur public au match retour et ne pas trop gâcher leur parcours, plus que correct.

FLENSBURG - CIUDAD REAL: 24- 38 (MI TEMPS : 8- 19)
Les jeux sont faits!
Pas de pitié pour Flensburg, Ciudad sent le Final Four et continue de hausser son niveau de jeu !  Avec onze buts d’écart à la pause, il n’y avait déjà plus rien à espérer coté allemand. Thomas Mogensen et Tamas Mocsai ont bien essayé de résister mais la machine espagnole avec un Kiril Lazarov (10) et un Luc Abalo de gala, était impossible à arrêter. Dix joueurs ont marqué dans l’équipe coachée par Talent Dujshebaev ! Et le, petit relâchement de la seconde période n’a rien changé au sort d’un match déjà joué. Les Espagnols vont aussi pouvoir penser à leur petit séjour à Cologne, et faire tourner l’effectif, si besoin. Mais on sait que la victoire en ligue des championsest l’objectif du club et nul ne doute que l’équipe et les joueurs ont été programmés pour être au meilleur de leur forme pour les 28 et 29 mai ! Flensburg va sans doute essayer de laver une partie de l’affront en Espagne, pour le match retour, en limitant l’écart. Ce match comme celui entre Hambourg et Tchekhov ne retiendra pas l’attention des spécialistes.

Quart de finale | matches aller
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Mannheim Montpellier 27 29 24/04 >>
Flensburg Ciudad Real 24 38 21/04 >>
Barcelona Kiel 27 25 24/04 >>
Hamburg Moscou 38 24 23/04 >>

© Cathy Tachdjian
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités