mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Saint Cyr fait le boulot sportif
Saint Cyr fait le boulot sportif
9 Mai 2011 | France > LNH

Si en coulisses, les tractations pour la survie du club avec l’agglomération de Tours vont mener grand train cette semaine, la rencontre dominicale face à Istres a considérablement éclairci l’avenir sportif du SCT.

Pourtant face à une équipe d’Istres au jeu très léché et aux forces évidentes, rien n’était annoncé comme simple, surtout que les hommes de Christophe Mazel venaient en Touraine pour tirer leur dernière cartouche pour accrocher une place européenne cette saison. Mais au final, c’est l’équipe la plus en danger et donc la plus assoiffée de points qui a fini par prendre le dessus dans un match où tout aurait pu basculer d’un côté ou de l’autre à bien des moments.

Handicapés toutes les deux par des absences ou des bobos, Rabah Soudani qui encaisse une resucée de suspension de la part du CNOSF, Rémi Oliver touché côté SCT, Raphaël Tourraton sur le flanc, Yan Genty touché à une cuisse mais quand même sur la feuille, les deux équipes savaient qu’elles devraient faire avec les moyens du bord. Mais si les cadres comme José Hernandez Pola, Dusan Tomic et les gardiens ont fait plus que bonne garde côté Saint Cyr, quelques « absences » auront eu trop plombé le collectif côté IOPHB. En premier lieu la blessure d’un Flavien Lorenzelli parti pour faire plus que souffrir les tireurs locaux. Un choc avec Dusan Tomic et l’ex Toulousain devait sortir avec un problème musculaire dans le bas du dos qui le mettait out pour la fin de match. A ce moment là de la partie, les Provençaux avaient refait surface après une entame de match délicate. Pas en place en attaque, confondant percussion et rapidité pour certains et patience et retenue pour d’autres, l’attaque tournait au ralenti ce qui donnait les balles de contre attaques au SCT pour rapidement mener de 4 buts.

Le lancement du tout jeune Théo Derot et le placement de Maxime Derbier en arrière droit allaient changer la donne pour l’IOPHB. Du haut de ses 18 printemps, l’arrière istréen prenait lui les choses par le bon bout. Dangereux de suite, en mouvement, il obligeait la défense locale à se mobiliser un peu plus et de son côté Maxime Derbier envoyait les ballons au tout jeune Benjamin Vayre qui lui aussi marquait les esprits. Le résultat ne se faisait pas attendre, Istres prenait les commandes du match et il fallait que Saint Cyr fasse dans la grosse résistance pour ne pas compter un handicap à la pause.

Le mano à mano allait encore durer 10 bonnes minutes avant que Saint Cyr ne monte enfin d’un cran son activité défensive bien aidé par un Laszlo Fulop très vigilant. Ibrahim Diaw saignant, Maxime Dernier intenable, il fallait que le SCT sorte son arme fatale pour mettre à la raison ces diables de Provençaux. Et à Saint Cyr, l’arme fatale depuis de longues saisons, c’est José Hernandez Pola ou plus prosaïquement, « El Magnifico » ! Incontrôlable en attaque, allant même jusqu’à défier Yan Genty dans ses buts ce qui faisait monter l’adrénaline d’un cran, le taulier de maison noire enchainait les actions d’éclat pour enfin vraiment distancer Istres. Avec lui, un autre historique, un Matthieu Soille dans tous les bons coups sur un côté droit privé de Rabah Soudani. Le prof handballeur enquillait les actions décisives pour lui aussi montrer que l’histoire peut avoir un vrai poids dans l’avenir du SCT.

Istres a deux doigts de lâcher vraiment prise… Non, car après avoir pris le meilleur sur les terres de Dunkerque et Saint Raphaël, impossible de « finir » sa saison en Touraine. Alors Ibrahim Diaw, Maxime Derbier et consort se lançaient dans un retour qui allait encore une fois mettre la panique dans les travées de Guy Drut avec un 29-29 à 5 minutes du terme et surtout un 7-2 qui sentait très mauvais pour les actions locales. Encore une fois l’énergie puisée dans la rage de s’en sortir, un José Hernandez Pola toujours percutant et une défense qui allait tenir la baraque pour finalement s’imposer de deux unités, suffisant pour envoyer sportivement le SCT en LNH la saison prochaine.

8° avec 3 points d’avance sur Dijon et 4 sur Paris qui tous les deux ont une fin de calendrier plus que compliquée, 4 équipes qui s’intercalent entre le duo de maudits et eux, tout semble joué du coté du classement, reste à livrer cette semaine un autre match par les dirigeants du club et le Président Bouhour, et ce sera aussi une lutte très serrée. Mais le groupe a donné encore plus d’envie de se battre et de quoi discuter âprement le « bout de gras ». Pour les autres protagonistes de ce joli spectacle dominical, la fin de saison va se jouer en pente douce. Comme le précise Christophe Mazel, la fin de saison va servir à préparer l’avenir, un avenir que les Derot, Vayre et autre Gomis et Aguilar pourraient rendre encore un peu plus joli, tandis que le duo arbitral Bader – Weber, salué par les deux côtés comme acteurs importants de la qualité du jeu, auront eux droit à des vacances avancées pas forcément prévues.

SAINT CYR TOURAINE HANDBALL - ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL 
33 - 31 (Mi-temps : 15-14)
Statistiques du match
Lieu :
GUY DRUT
Allée René Coulon 37540 ST CYR SUR LOIRE
Date :
Le 08/05/2011 16h00
Arbitres :
BADER Clément
WEBER Loic

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités