mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Saint Cyr : une éclaircie mais pas de promesses…
Saint Cyr : une éclaircie mais pas de promesses…
11 Mai 2011 | France > LNH

On le sait, le SCT est quasi maintenu sportivement depuis sa victoire sur Istres. Sauf cascade énorme de situations toutes plus improbables les unes que les autres, les 16 points acquis seront suffisants pour renouveler le bail en LNH.

Restait à voir comment et surtout avec quoi le SCT pouvait envisager de vivre en LNH dans les saisons à venir. Et dans le domaine, après une rencontre très positive avec le Conseil Général de l’Indre et Loire et sa présidente Marisol Touraine, le CG 17 s’engageant la semaine dernière à appuyer le SCT financièrement à la condition de ne pas se lancer seul dans l’aventure. La clef de tout cet écheveau découvert il y a quelques semaines devait être donnée dans la rencontre avec Jean Germain, maire de Tours et président de Tours +, la communauté de communes de l’agglomération tourangelle.

Entre versement complet des promesses faites en début de saison et analyse des besoins pour les saisons à venir, la possibilité de voir le SCT jouer ses grands rendez-vous dans le Grand Hall, cette salle de Tours nécessitant alors de gros aménagements, les dossiers à étudier étaient légion.

Au final, si aucun chiffre ferme n’a été avancé par le maire de Tours, il n’en reste pas moins que les propos tenus par celui-ci semblent de nature à verser dans l’optimisme pour la suite de la vie du SCT… Tout a été discuté et conscient que le niveau d’aide publique pour le club est très loin de ce qui se pratique en LNH, les efforts demandés pourraient voir le jour dans les semaines à venir. Certes, l’absence d’engagement ferme met un peu d’incertitude sur ce dossier, mais parler de réfection du Grand Hall pour 2013 et de futur à haut niveau de la part d’un politique avisé ne peut être pris comme un « bottage en touche », pourquoi parler avenir si c’est pour voir le SCT abandonner le professionnalisme ? Si le montant de l’aide supplémentaire est encore en discussion, le conseil de l’agglo devant statuer sur le cas, il est aussi évident que Philippe Briand, maire de Saint Cyr et membre de ce conseil aura un rôle prééminent à jouer dans ces tractations.

Annoncé comme moribond avec la fin de l’aventure pour Christophe Bouhour il y a 3 semaines, le SCT pourrait finalement se sortir de cette ornière et se voir offrir de réelles possibilités de continuer sa progression avec un montant global de 700 000 € de subventions publiques. Si ce montant était peu ou prou validé alors on pourrait annoncer une sacrée fête le 4 juin prochain lors de la venue de Cesson pour le dernier match de la saison 2010/2011 et renvoyer au rang des mauvais souvenirs cet épisode compliqué de la vie d’un club attachant par énormément de facettes.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités