mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Cesson sur le qui-vive ?
Cesson sur le qui-vive ?
29 Mai 2011 | France > LNH

En recevant le tout nouveau champion de France Montpelliérain pour une dernière affiche de gala, Cesson savait qu'il fallait troquer sa tenue de smoking contre un bleu de chauffe ordinaire... maintien Cessonnais en LNH oblige. Dans une lutte avec Nîmes et surtout le premier-relégable Paris pour ne pas descendre, Cesson n'a pas fait de miracle face au ténor du handball Français, Montpellier s'est imposé logiquement mais le club Breton a offert une belle résistance et, par la même, un beau match de handball à ses 1.500 supporters.

Week-end marqué par le final four de la Ligue des Champions à Cologne auquel Montpellier ne participera pas encore cette année. Grosse amertume chez les Héraultais qui regardent la grande fête Européenne de loin... alors pour penser à autre chose, Montpellier s'offre un bol d'air en Bretagne et joue l'arbitre dans la course au maintien. Et l'équipe de Patrice Canayer débute sous les meilleurs hospices avec la jeunesse Internationale au pouvoir : Nikola Karabatic, Samuel Honrubia et surtout William Accambray imposent le respect d'entrée (3-7, 13').

Passé ce premier quart d'heure manqué, Cesson s'applique à resserer les rangs en fin de première période : Rémy Gervelas est le Cessonais le plus en vue. Dans sa cage, l'ex-Ivryen transmet son envie de bien faire à ses défenseurs (9-11, 24'). Plus appliqué en défense, l'OCC est, en revanche, à la peine en attaque : Jean-Baptiste Laz et Romain Briffe sont hélas trop isolés pour soutenir la comparaison. A leur décharge, il faut dire que le gardien visiteur Richard Stochl est monstrueux sur cette première mi-temps. Dougi Bojinovic s'invite a la fête en scorant à deux reprises, Montpellier déroule tranquillement son jeu et bénéficie d'une avance correcte à la mi-temps (12-15, 30').

Loin de se résigner, Cesson mesure la différence qui le sépare de l'ogre de LNH. A l'image de la première période, ce sont les débuts de mi-temps qui cassent toute tentative de remontée au score... et donc de rêver à un exploit. On prend les mêmes et on recommence ! Karabatic, Accambray et Honrubia mettent fin au suspense dès le retour des vestiaires. En 11 minutes, Montpellier se met en mode "Ligue des Champions" et assomme définitivement le collectif Cessonnais.

Accambray et Honrubia mettent à mal l'arrière-garde d'Ille et Vilaine. Et pour ne rien arranger, Richard Stochl écoeure littéralement les attaquants Cessonnais. Cerise sur le gateau, le gardien Slovaque y va de son but à la 41ème minute. Stochl est incontestablement l'homme de ce match avec un hallucinant 54% au pourcentage d'arrêts. Bilan des courses, Montpellier fait un gros écart (15-23, 41') et se dirige vers une fin de rencontre sans problèmes.

Comme souvent cette saison, Cesson n'abdique pas : à la faveur d'une révolte menée par Souheil Kleai, l'équipe de David Christmann réduit le score. Le public Cessonnais retrouve de l'ardeur pour supporter ses favoris. Montpellier gère le dernier quart d'heure en bon père tranquille : les jeunes pousses Gutfreund et Zens tentent leur chance avec succès (19-25, 51'). Cesson s'offre un baroud d'honneur en fin de match avec Benoît Doré en chef de file. Montpellier termine le travail par Zens et Bojinovic et s'impose sans trembler (25-30, 60').

Le champion de France s'adjuge ainsi sa 24ème victoire du championnat. Une petite satisfaction au coeur d'une fin de saison en roue libre. Tout le contraire pour Cesson qui s'est battu mais a rendu les armes face à plus fort... beaucoup plus fort que lui. Au coup de sifflet final, c'est la déception côté Breton car le rival Parisien a créé une énorme surprise en allant battre St Raphael chez lui. Une mauvaise opération pour Cesson qui ne compte plus qu'un point d'avance sur le Paris Handball... tout cela avant la clôture de la saison à St Cyr Touraine dans 8 jours.

"On a donné tout ce que l'on pouvait mais Montpellier a fait le boulot. La frustration vient surtout de la victoire de Paris qui nous oblige à jouer une finale à St Cyr le week-end prochain" conclue le demi-centre Cessonnais Romain Ternel. Désireux de finir la saison hors de la zone rouge - question de fierté -, Cesson se rendra chez un adversaire Tourangeau, certes 8ème et maintenu sportivement, mais qui vient de déposer le bilan et ne repartira pas en LNH l'an prochain. Si Dijon est d'ores et déjà relégué en Pro D2, le 13ème du championnat a toutes les chances d'être repêché rapidement. Un moindre mal dans une course au maintien qui n'a jamais été aussi acharnée que cette saison.

OC CESSON HANDBALL - MONTPELLIER HANDBALL
25-30 (Mi-temps : 12-15)
Statistiques du match
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Allée de Champagne 35510 CESSON SEVIGNE
Date :
Le 28/05/2011 20h30
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités